Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 17:00

Voici ci-dessous 2 à 3 % des informations que j'ai lues lors de mes visites du parc de découverte des océans de Brest tout au long du mois de mars 2014.

 

~~Le dauphin commun est le cétacé le plus observé par les navigateurs. Il accompagne souvent les bateaux en se plaçant dans la vague d’étrave. Il vit très au large et forme des groupes de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’individus. Cette espèce fréquente aussi les eaux du plateau continental. Elle est facilement reconnaissable à la coloration de ses flancs.

 

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

 Le marsouin commun est le plus petit des cétacés de Bretagne. On ne peut pas le confondre avec les dauphins car sa tête arrondie ne possède pas de « bec » pointu et son aileron dorsal, petit, et de forme triangulaire. C’est une espèce difficile à observer qui vit en petits groupes, au large de nos côtes (dans les eaux du plateau continental). Le marsouin fréquente aussi parfois les baies et les estuaires.

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~En France, les phoques veaux marins sont présents en baie du Mont Saint Michel, en Baie de Veys et en Baie de Somme. Ce sont les colonies les plus méridionales d’Europe. Ces animaux passent de longs moments sur les bancs de sable asséchés à marée basse. Il n’y a pas de grandes différences morphologiques entre mâle et femelle chez le phoque veau marin, contrairement au phoque gris, dont une colonie vit dans l’archipel de Molène, au large de Brest.

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~La Bretagne est la région de France où l’on rencontre le plus d’espèces de mammifères marins. On y observe régulièrement plus d’une vingtaine de cétacés différents (dauphins et baleines) et de phoques. Cette région ouverte sur le domaine océanique reçoit la visite d’animaux issus des grandes populations du large, comme celle des rorquals par exemple. À la fin de l’hiver et au début du printemps, les petits poissons (anchois, sardines…) et les céphalopodes (seiches et calmars) se rapprochent des côtes pour se reproduire.

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~Les dauphins communs, les globicéphales noirs et les dauphins de Risso s’aventurent près de nos côtes pour chasser ces proies abondantes. Exceptionnellement, des espèces exotiques apparaissent. Elles proviennent de lointaines contrées tropicales (dauphin de Fraser, dauphin tacheté…) mais aussi des parages de l’océan Arctique (phoque à capuchon, phoque annelé…).

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~La majorité des dauphins observés en Bretagne ne font que passer le long de nos côtes. Cependant, il y a une exception. Des grands dauphins (Tursiops truncatus) sont présents toute l’année dans certaines zones côtières. Ils y forment des groupes de quelques individus fréquentant des sites peu profonds et très localisé. Ainsi, en Bretagne, on compte trois groupes de grands dauphins résidents qui exploitent les eaux de la baie du Mont-Saint-Michel (200 animaux), de l’archipel de Molène (35 animaux) et autour de l’île de Sein (25 animaux).

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~Le grand dauphin est connu du public car c’est ce mammifère marin qui est le plus souvent présenté en captivité. Contrairement à ce que peuvent nous faire penser des films célèbres, comme « Le Grand Bleu » ou bien encore « Flipper », le grand dauphin ne fréquente pas que les eaux chaudes. En Atlantique nord-est, on le rencontre des côtes nord de l’Ecosse jusqu’au sud de l’Afrique.

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~Les phoques, comme les autres pinnipèdes (otaries, morses, éléphants de mer…) viennent régulièrement à terre à des périodes bien précises : - La mue qui a lieu tous les ans, - la mise bas pour les femelles. Lorsqu’ils se trouvent à proximité des côtes, ils viennent également à terre pour se reposer.

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~En Bretagne, deux espèces sont présentes toute l’année le long des côtes : le phoque gris (Halichoerus grypus) et le phoque veau marin (Phoca vitulina). Ces deux espèces utilisent des habitats différents pour se reposer à marée basse : le phoque gris préfère les zones rocheuses alors que le phoque veau marin affectionne les bancs de sable. À marée haute, ils plongent pour rechercher leur nourriture, composée essentiellement de poissons et de céphalopodes.

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~En Bretagne, les phoques veaux marins sont présents essentiellement en baie du Mont-Saint-Michel. Une vingtaine d’individus y sont dénombrés en été, pendant la mise bas. Le phoque gris occupe essentiellement deux sites : l’archipel des Sept-Îles (Côtes-d’Armor) et l’archipel de Molène (Finistère).

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~). Ce sont les colonies les plus méridionales d’Europe. On estime leur nombre en Bretagne à 150 individus, ce qui représente la majeure partie de la population française. Les phoques gris ne sont pas sédentaires et se déplacent sur de grandes distances. Des échanges fréquents ont lieu avec les îles Britanniques où vit près de la moitié de la population mondiale (plus de 300 000 animaux).

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~Partir à la rencontre de mammifères marins en liberté est une chance, mais notre présence ne doit pas les effrayer ou les perturber dans leurs habitudes. Voici quelques conseils pour une observation respectueuse de ces animaux.

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

~~Informez-vous : avant de partir en mer, prenez connaissance des recommandations spécifiques à votre zone de navigation et des espèces susceptibles d’être rencontrées. Respectez leur tranquillité : - Évitez de vous approcher des animaux si d’autres bateaux sont en train de les observer. - À proximité d’un mammifère marin, ralentissez et évitez les changements brusques de vitesse et de direction. - Effectuez des approches par le côté et non de face ou par derrière. - Ne pas déranger une mère et son petit et, dans tous les cas, ne pas poursuivre l’observation si un animal présente des signes de nervosité : modification du rythme respiratoire, changement rapide de direction ou de vitesse, battements de queue…

Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014
Océanopolis en mars 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier GEBETE - dans Brest Bretagne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens