Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 16:03

Saint Pol de Léon : chapelle Notre Dame du Kreisker – XIVe XVe siècle ; restauration du clocher.

Le classement Monument Historique de la chapelle du Kreisker dès 1840 suffit à exprimer le prestige de ce monument. La flèche haute de 80 m compte parmi les clochers les plus hauts de France. Après des réparations au ciment au cours du XIXe siècle, soumise aux agressions des intempéries et des vents violents, la maçonnerie désorganisée menace ruine. Les assises supérieures seront refaites et l’ensemble sera rejointoyé au mortier de chaux grasse. Les remplages des baies très dégradés seront refaits à neuf. Les crampons de fer ancrés dans les balustrades rouillent et éclatent la pierre, ils seront remplacés par des agrafes en laiton scellées au plomb. Notre Dame du Kreisker : cette vierge est placée dans une niche au-dessus su porche nord de la chapelle du Kreisker. On en retrouve une reproduction à l’intérieur du sanctuaire, dominant un autel. En dépit des intempéries et de la pollution qui ont rongé la statue, le visage de la vierge a conservé son sourire et sa douceur.

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

Commune de Saint Pol de Léon, chapelle du Kreisker ; restauration de la baie ouest. Montant de l’opération : 52 496.93 €. Le présent chantier concerne la restauration de la rosace ouest de la chapelle du Kreisker en vue de l’installation d’un vitrail créé par le père Kim-En-Joong. La baie souffre de nombreuses fissurations dans les pierres du remplage : certains morceaux sont fracturés et présentent de dangereuses diminutions de sections. Ces pathologies ont principalement pour cause l’oxydation des barlotières (barre de fer servant au maintien des panneaux d’un vitrail) en fer forgé qui a fait éclater les meneaux en pierre nécessitant d’étayer l’ensemble. Les pierres du remplage de la baie doivent être restaurées et les éléments fissurés ou cassés remplacés. Les barlotières vont être remplacées par de nouvelles structures en laiton haute résistance afin de rigidifier la baie.

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

A la mémoire de Monseigneur le Chanoine François Floc’h, premier supérieur de l’institution N.D. du Kreisker (1910-1920)

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

Il y a cent ans : le calvaire du Champ de la Rive. La première année du siècle dernier fut marquée par deux évènements remarquables du passé religieux de Saint-Pol : l’érection de la basilique mineure de la cathédrale et la mission (16 juin 17 juillet) qui s’acheva par l’élévation d’une Croix au Champ de la Rive. Extrait du fascicule relatant les étapes de la Mission :

Il convenait que de tels exercices eussent un couronnement en rapport avec la ferveur qui les avait, dès le commencement, animés. Une fête grandiose allait nous apparaître comme l’efflorescence et comme un résumé tout à la fois de cette vie privilégiée des trois dernières semaines. Si ces jours bénis furent autre chose que le renouvellement spirituel des fidèles, c’est qu’à coup sûr ils représentaient également le triomphe de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Qui n’a pas vu cette procession compacte, présidée par Monseigneur Potron remplaçant Monseigneur Dubillard empêché, s’acheminer, le dimanche 7 juillet, vers le Champ de la Rive, aura peine à se faire une idée de la chrétienne allégresse du peuple du Léon. Oublions que tant de cités de notre patrie ont vu les croix abattues ou enlevées. Ici le Christ règne : Christus vincit, Christus imperat. Sur l’énorme civière drapée de rouge, couronnée de lys et de roses, le Christ étendu fut porté par cent hommes ayant sur la poitrine l’image du Sacré-Cœur. Banderoles et bannières agitées par la brise, parfums des fleurs et harmonies, sans doute, à votre manière, vous vous unissez au chœur immense chantant :

Henor d’ar Groas santel !

Mgr Potron chanta les prières du rituel, puis insensiblement, le Christ monta, sous les regards de la multitude émue, jusqu’à son piédestal de granit. Pendant de longs siècles désormais, il y demeurera dominant d’un côté les flots bleus de la Manche, de l’autre le champ vert ou doré des landes, et sa bénédiction descendra sur la cité et la terre saint-politaine. Car le Père L’Hévéder n’a pas invité en vain la foule qui l’entourait à garder toujours ardent le culte de la croix. Tombée dans une terre bonne et préparée, la semence de sa parole germera et les futures générations garderont bien intact le dépôt de la foi. C’est l’exhortation qui résume la pensée de Mgr Potron parlant après le P. L’Hévéder et c’est ce qui fait aussi l’objet de notre espoir.

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

Basiliques de Bretagne :

Conditions d’attribution du terme : pour rester rigoureux sur la valeur spirituelle de cet honneur, le pape n’accorde le titre convoité que sur le conseil de la « Congrégation du Culte Divin ». Cette dernière établit un rapport après avoir analysé l’antiquité de l’église, sa célébrité, sa grandeur, sa beauté ainsi que la ferveur de sa vie religieuse et pastorale. Insignes de basilique : les églises érigées en basilique par l’autorité pontificale ont le droit de représenter des insignes indiquant leur qualité.

Le « Pavillon », sorte de parasol jaune et rouge (anciennes couleurs pontificales), insigne emblématique s’il en est, de la basilique, que l’on retrouve reproduit en maints endroits… (vitraux, plaques commémoratives).

Le « Tintinnabulum », la « clochette dans le beffroi » soit donc une clochette montée sur un environnement généralement original ; le tout supporté par un manche permettant de présenter cet insigne en tête de procession. C’est ce second insigne qui, du fait de son originalité, de la diversité des modèles réalisés, a fait l’objet d’une recherche systématique et a été photographié chaque fois que possible.

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

Les 13 basiliques bretonnes:

en Finistère : St Pol (Notre Dame de l’Annonciation – 1901 par Léon XIII), Quimper (St Corentin – 1870 par Pie IX),

en Côtes d’Armor : Tréguier (St Tugdual), Guingamp (Notre Dame de Bon Secours – 1899 par Léon XIII), Quintin (Notre-Dame de la Délivrance – 1934 par Pie XI (ceinture de la Vierge rapportée de Jérusalem en 1250 par le seigneur de Quintin)), Dinan (St Sauveur – 1954 par Pie XII (le cœur de Du Guesclin)), Saint-Brieuc (St Etienne – 1875 par Pie IX)

en Morbihan : Pontivy (Notre-Dame de Joie), Hennebont (Notre Dame de Paradis – 1913 par Pie X), Josselin (Notre Dame de Bonne Nouvelle – 1916 par Benoît XV), Ste-Anne d’Auray (Sainte-Anne), Vannes (St Pierre – 1870 par Pie IX),

en Ille-et-Vilaine : Rennes (Notre-Dame des Miracles), La Guerche (Notre Dame – 1951 par Pie XII).

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

Les Saints fondateurs des sept évêchés bretons :

St Corentin – Quimper ;

St Paul – St-Pol-de-Léon

St Brieuc – Saint-Brieuc

St Tugdual – Tréguier;

St Malo – Saint-Malo;

St Samson – Dol-de-Bretagne

St Patern – Vannes.

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

“En entrant dans une vieille église, il me semble que j’entre dans mon âme » A. Labouret.

Auguste LABOURET est un artiste hors du commun. D’une activité débordante, très exigeant, perfectionniste, il est remarquable par sa personnalité, sa capacité d’innovation, son art toujours en renouvellement, la diversité et la richesse de son inspiration, son sens de la composition, de l’harmonie… G. Day. On retrouve des vitraux de Labouret à : Saint Guénolé, Roscanvel, Saint Melaine de Morlaix, L’Hôpital-Camfrout, Saint-Martin de Brest, Brignogan, Clohars-Carnoët, Le Folgoët, Ploaré, Brest (Temple protestant).

Cathédrale de Saint-Pol-de-Léon : vitraux de 1935 : Histoire de Saint Paul Aurélien.

« Le vitrail lui aussi, dans la cathédrale, est une fugue de la couleur fuyante, insaisissable, immatérielle, comme la lumière elle-même, parce que diaphane, translucide, il règle et retient l’effet des ondes lumineuses pendant sa courte exposition aux rayons. »

« C’est le ciel qui entre véritablement dans la maison de la prière, c’est l’art vivant, par cela même que la lumière suit la marche des heures et ses effets infiniment changeants et directs. »

« Le secret de l’ambiance des cathédrales gothiques c’est la lumière, répartie avec discernement. L’église évite de lasser les yeux du priant et l’aide à retrouver sa lumière intérieure, en l’isolant de la vue extérieure. » Labouret (cité par P. Tuarze dans « Voie de lumière ».)

Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Didier 85 21/05/2014 11:08

Reportage bien documenté !
Je reviens du Finistère, mais ne connais pas St Pol de Leon...
Bonne journée Didier

didier-le-brestois 01/06/2014 01:29

la Vendée n'est pas si loin que cela du bout du monde, aussi, il ne faut pas hésiter pour y revenir en Finistère...

didier-le-brestois 03/05/2014 14:59

dommage que la religion est toujours et depuis des siècles un rapport de force entre différentes religions qui toutes ne vendent que ce que les hommes ont besoin, faire face à la peur de la mort.

Jack 03/05/2014 10:08

Belles photos et bon reportage... J'adore les églises en général pour l'atmosphère particulière qu'elles dégagent et surtout, pour la démonstration toujours vivace du génie des bâtisseurs humains, portés par la ferveur d'une croyance en un Saint Esprit qu'ils n'ont jamais vu et qu'ils ne verront certainement jamais !!! Mais bon, la foi soulève des montagnes, elle peut bien lever des églises et de magnifiques cathédrales...

didier-le-brestois 02/05/2014 23:38

je ne comprends pas pourquoi mes amis n'osent pas faire de commentaires, notamment sur le fait que l'exposition de la Chapelle du Kreidker a été vandalisée...

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens