Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 09:16

dimanche 7 juin: avant-dernière étape de notre périple: "La Loire et la Vendée à Vélo". Départ de Thouaré-sur-Loire, où nous avons passé la nuit dans l'hôtel "La Belle Etoile" accueillis remarquablement par Cécile et Laurent Hedouin.

la journée programmée est chargée aussi nous allons directement en voiture passer le bas entre Couëron et le Pellerin, entre Nantes et Saint-Nazaire.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

Le Gois. Le terme Gois, vient du mot « goiser » qui signifie en patois local : « marcher en mouillant ses sabots ». Le passage du Gois est une route d’environ 4 km qui n’est praticable qu’à la période de basse mer. Il relie l’île de Noirmoutier au continent. À marée haute, la mer recouvre la route sur une hauteur qui peut atteindre 4 mètres. Lorsque la mer monte, les flots encerclent l’île de Noirmoutier. A leur point de rencontre se sont formés, au fil des siècles, les hauts fonds qui ont contribué à la formation du gué qui est devenu le passage du Gois que l’on connaît aujourd’hui : un tronçon de la route départementale n° 948 recouvert par la marée deux fois par 24 heures.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

C’est sous Louis XIV que l’on trouve les premières traces du Gois dans les textes. En 1701, il est fait mention pour la première fois sur une carte géographique, d’un passage permettant de relier l’île de Noirmoutier au continent. Dès le début du XVIIIème siècle le Gois était déjà très fréquenté par les hommes et les animaux. Vers 1780, les premières « balises », simples piquets de bois, jalonnent le passage. Les balises refuges sont érigées vers la fin du XVIIIème siècle. Elles permettent aux imprudents qui se font prendre par les flots, de s’y réfugier. Le premier affichage des horaires de basse mer est effectué vers 1830. Vers 1840 une ligne régulière empruntant le Gois entre Beauvoir et Noirmoutier est assurée par une voiture à cheval. Entre 1922 et 1924, la construction de deux rampes d’accès, côté continent et côté île, ainsi que la mise en place d’une véritable route améliorent les accès au Gois

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

C’est entre 1935 et 1939 qu’est réalisé le pavage de la chaussée. Le 11 juillet 1942, le Gois et ses dépendances (chaussée, digues et balise) est classé à l’inventaire des sites du département. Des manifestations sportives de renommée internationale tel le Tour de France ou les Foulées du Gois se prévalent de l’emprunter.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

Le flux montant, la force du courant et du vent représentent une curiosité prisée des touristes. Nombre d’entre eux s’amassent aux abords du Gois pour observer le bouillonnement provoqué par la rencontre des deux flots montants. Ils sont évocateurs de ce qu’il peut advenir aux imprudents qui s’écarteraient trop de la période de la basse mer.

Depuis de nombreuses années les services publics de l’Etat et des collectivités apportent leur contribution à l’usager. Ils dispensent les informations utiles à sa sécurité. Des panneaux sont implantés aux abords du passage. Les horaires de la basse mer sont affichés. Les consignes sur la durée du passage sont expliquées.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

La période de passage est d’environ une heure et demi avant et une heure et demi après l’heure de la basse mer. Elle est fonction du coefficient de la marée, de la direction et de la force du vent. Par mauvais temps, ne pas s’écarter de l’heure de la basse mer. La chaussé doit rester libre à la circulation. Le stationnement est interdit sur la chaussée.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

La vitesse est limitée. La chaussée peut être glissante. Les pêcheurs à pied, ne doivent pas s’aventurer trop loin des rives à l’approche de la marée montante. Observez les mouvements des autres pêcheurs, ne restez pas isolés. Ne vous aventurez pas à la pêche par temps de brouillard. Le chenal situé au sud du passage est profond par endroit. Sa configuration peut évoluer d’une marée à l’autre.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

La société d’économie mixte Vendée Energie, a été créée courant 2012 par le Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de la Vendée (SyDEV), pour développer, construire et exploiter des installations de production d’énergies notamment renouvelables.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

Avec 1000 km de pistes cyclables, la Vendée possède le plus important réseau départemental français.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

ultime nuit sur notre parcours, à Boin: La Maison des Anges est une maison d'hôtes située dans le centre de Bouin, à seulement 3 km de la mer.

Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier
Le bac du Pellerin et le Gois de Noirmoutier

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier GEBETE - dans Vendée à Vélo le Gois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens