Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 12:30

Ce site composé d'une série d’anfractuosités creusées par l'homme jusqu'au sommet de la falaise a tout d'abord servi d'habitat ligure. On a identifié 58 cavités d'habitation dans le cirque et autant à l'extérieur du cirque. Ce fut d'ailleurs l'un des plus importants de la région. Les traces d'occupation s'étalent d'ailleurs de la Préhistoire à la Protohistoire. Une légende ou une tradition veut que ces grottes aient servi d'abris, lors des invasions sarrasines à un dénommé Kalès et ses hommes. Ce qui est plus assuré est que ce site appartient à la première génération des grands castra du Moyen Âge.

Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon

On y accède par d'étroits escaliers taillés dans le roc. Mais la présence de trous de boulins dans la falaise montre que certaines excavations n'étaient accessibles que par des échelles de branchages. Les grottes furent habitées du XIIe siècle jusqu'au XVIe siècle par une population qui a varié entre 120 et 220 habitants. Des rigoles creusées dirigeaient les eaux de ruissellement vers des citernes et des aiguiers. C'est de la dernière période d'occupation que date les aménagements les plus sophistiqués avec cheminées, placards, tasseaux et feuillures de portes.

Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon

Le site de Calès, dont on est assuré qu'il servit maintes fois de refuge à la population de Lamanon est à mettre en rapport avec le castrum de Alamanone, daté du XIe siècle. L'histoire montre qu'au cours des années 1390, les habitants eurent à subir la vindicte des troupes de Raymond de Turenne. Non seulement elles saccagèrent le château mais provoquèrent la fuite de la population dans les grottes. Deux siècles plus tard, elles servirent encore une fois de refuge, lors des guerres de religion, à Carrier d'Alleins et à ses bandes qui n'abandonnèrent le fort qu'après l'avoir mis en l'état de ruines8. Les grottes furent définitivement abandonnées en 1586, au cours de ces mêmes guerres de religion.

Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon

Si les différentes périodes d'occupation restent difficiles à dater avec précision, il n'en est pas moins indéniable que cet ensemble avec ses escaliers et ses gradins pour l'ancrage des maçonneries constituent un « vocabulaire » spécifique à ce site.

Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon

Ce site est aujourd'hui couronné par une statue de la Vierge qui domine le village troglodyte.

Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon

Un saint céphalophore : Issu de la communauté chrétienne de Lyon, Saint Denis fut envoyé à Paris pour y fonder l’Eglise au IIIème siècle. Il en devint le premier évêque.

En l’an 257, il fut décapité à Montmartre avec ses compagnons après avoir été repéré par un gouverneur romain. Il se serait alors relevé, marchant pendant six kilomètres avec sa tête dans les bras, et aurait donné cette dernière à une croyante avant de s’écrouler. C’est en ce lieux que la basilique de Saint-Denis fut construite pour rendre hommage à l’évêque.

Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon

Nous étions à Lamanon le 9 octobre (2016), jour de la saint Denis, le prénom de notre gendre aîné. La chapelle du site de Calès est la chapelle Saint Denis, aussi on fait la fête religieuse à Lamanon avec une messe en provençal, et des habitants en habits provençaux qui dansent au son des fifres et des tambourins.

Le site de Calès à Lamanon
Le site de Calès à Lamanon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens