Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 16:29

Meschers-sur-Gironde est située en Charente-Maritime (17) (région Nouvelle-Aquitaine). Ses habitants sont les Michelais et les Michelaises. Principale agglomération du canton de Saintonge Estuaire, cet ancien petit village de pêcheurs du Royannais s'est métamorphosé en station balnéaire réputée au tournant des XIXe et XXe siècles, au moment de la grande vogue des bains de mer. La cité, située sur la côte de Beauté, possède plusieurs plages, toutes de sable fin, donnant sur l'estuaire de la Gironde, et souvent entourées de pinèdes.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Elle est aujourd'hui un centre commercial et touristique actif et une commune résidentielle de la grande banlieue de Royan. Un projet de pont sur la Gironde, reliant les communes de Meschers, Arces et Talais, en Médoc, est sérieusement envisagé en 1990. Les débats sont virulents entre partisans, qui soulignent les avantages d'une liaison routière Charente-Maritime-Nord-Médoc, et opposants, qui y voient une construction inesthétique, comparée à un « éléphant blanc ». Le projet est finalement enterré au début des années 1990.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

A mi-chemin entre Meschers-sur-Gironde et Talmont-sur-Gironde, nous faisons une courte halte pour admirer quelques carrelets de Port Maran (commune d’Arces).

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Puis nous avons la surprise d’arriver à Talmont-sur-Gironde. Talmont-sur-Gironde est aussi en Charente-Maritime (17). En plus des touristes, on y rencontre des Talmonais et Talmonaises. Talmont est un petit port où on pêchait autrefois l'esturgeon pour ses œufs (caviar), et désormais le maigre, l'alose, la lamproie et les pibales.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Ancienne bastide fondée par le roi d'Angleterre et duc d'Aquitaine Édouard Ier en 1284, cette petite cité campée sur un promontoire dominant l'estuaire de la Gironde fut autrefois une redoutable place-forte, dont ne subsistent désormais que quelques pans de remparts et les vestiges d'une tour médiévale à demi-ruinée (tour blanche). Les rues du bourg, qui se coupent à angle droit, sont bordées de maisons anciennes, volontairement très basses afin de limiter la prise au vent, couvertes de tuiles roses et presque toutes blanchies à la chaux. En été, de nombreuses roses trémières apportent une touche colorée à cet ensemble.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Au bord de la falaise, l'église Sainte-Radegonde, construite au XIIe siècle, surplombe les flots de sa silhouette caractéristique, elle est entourée d'un cimetière marin envahi de passeroses et de fleurs sauvages.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

La naissance de « Talmont-étape sur le chemin de Saint-Jacques » date de 1938 :

Le chanoine Tonnelier ne donne pas de bases historiques mais il saura amplifier : "Le bourg se peupla vite, les bénédictins firent sa fortune, étant grands organisateurs du mouvement qui entraînait les foules vers Saint-Jacques de Compostelle. Ils s'ingéniaient à créer des centres d'accueil, Talmont en était un. Là, les pèlerins retrouvaient ceux venus par la route de La Rochelle et de Saujon".

On sait, poursuit le chanoine, "que c'est en descendant de sa Bretagne natale que saint Emilion, en route pour Compostelle, fit halte au Prieuré de Saujon où, renonçant à son voyage, il embrassa la vie monastique"...

Le saint ayant réalisé la performance de partir en Galice avant même que l'on ne découvre le tombeau de Saint Jacques !

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Mais pour le chanoine Tonnelier, la messe est dite, Talmont est "devenu plaque tournante et point de bifurcation important des routes terrestres et maritimes vers Compostelle".

Dans les années 1960, le curé de Meschers relança la mode de Talmont-Relais de Saint-Jacques. Il avait installé un stand de vente de colifichets composés de coquilles dites de Saint-Jacques  (même  des géantes en contre-plaqué, que l'Architecte des Monuments historiques lui demanda de déposer). Le pauvre cherchait des fonds pour retaper Sainte-Radegonde et la mairie de l’époque a suivi, invoquant le souvenir de pèlerins dont personne n'avait jamais entendu parler jusque-là.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Mais la vraie consécration compostelane remonte à 1985, quand une association d’Amis de saint Jacques est venue apposer une plaque "Chemin de saint Jacques" sur le mur du cimetière, officialisant ainsi le rôle supposé de Talmont.

Depuis, le mythe prospère... mais cette affirmée étape du pèlerinage daterait ainsi d'à peine 50 ans.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Talmont-sur-Gironde, un des plus beaux villages de France : A 15 km au sud de Royan, sur un promontoire rocheux surplombant l’estuaire de la Gironde, Talmont, a gardé son plan originel de bastide, édifiée en 1284 par Edouard Ier d’Aquitaine. Dominant le village, la magnifique église Sainte-Radegonde, symbole de la région Poitou-Charentes, est encore fortifiée de remparts. Dans le bourg, maisons aux façades blanches et volets bleus se dévoilent derrière les roses trémières.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

L’histoire des Plus Beaux Villages de France, c’est celle de la rencontre, en 1981, entre un homme et un livre. Le livre, était l’album éponyme édité par Sélection du Reader’s Digest, l’homme était Charles Ceyrac, Maire de Collonges-la-Rouge. L’élu de Corrèze trouve alors dans cet ouvrage le moyen de servir une cause qui lui tient à cœur : unir forces et passions pour protéger et promouvoir le patrimoine remarquable de ces communes d’exception et leur offrir ainsi une alternative à la désertification rurale. 66 maires suivront Charles Ceyrac dans cette aventure officialisée le 6 mars 1982.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Aujourd’hui, l’association compte 158 villages répartis dans 14 régions et 70 départements. Eviter les écueils du village-musée sans âme ou, à l’inverse, ceux du « parc d’attraction », réconcilier les villages avec l’avenir, redonner la vie autour de la fontaine ou sur la place ombragée de tilleuls et platanes centenaires. Voilà notre ambition raisonnée et passionnée.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Barzan, un des ports de l’estuaire - Les ports de la rive saintongeaise, qui assurent la relation entre l'arrière-pays et l'extérieur, furent des lieux éminents d'échanges commerciaux jusqu'au milieu du 20e siècle. Quelques-uns abritent encore une petite activité de pêche. Aujourd'hui tournés vers la plaisance, ils sont un des atouts touristiques de l'estuaire.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

La grande majorité des ports sont établis à l'embouchure d'un petit cours d'eau qui vient se jeter dans l'estuaire. Le port s'est alors développé à la jonction entre la rivière et son chenal. Celui-ci a presque toujours été redressé au 19e siècle, des quais, cales et perrés ont été aménagés pour recevoir les bateaux. Des bassins de retenue et écluses de chasse permettent à la fois de stocker l'eau de la rivière en amont, puis de l'évacuer vers l'estuaire à marée basse en ouvrant les portes de l'écluse, chassant par la même occasion les vases qui se sont accumulées dans le port et le chenal.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Dominant la Gironde, Mortagne-sur-Gironde vous offre le plus beau point de vue sur l'estuaire le plus large d'Europe (14 km à cet endroit).

Mortagne-sur-Gironde : Bordant les rives de l'estuaire de la Gironde, cette petite cité du Royannais fut pendant plusieurs siècles une principauté, titre qu'elle acquit au lendemain de la guerre de Cent Ans, mais finit par perdre par déshérence. Importante place forte militaire, elle devint également un port de premier ordre au XVIIIe siècle, classé troisième port de Gironde (après Bordeaux et Blaye) au milieu du XXe siècle, avant de décliner peu à peu. Elle vit aujourd'hui principalement du tourisme, restant malgré tout un port de pêche relativement actif.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Ermitage monolithe : Situé à 600 mètres au sud de la ville basse, l'ermitage Saint-Martial est entièrement aménagé au creux d'une puissante falaise. D'inspiration cappadocienne, il se compose de plusieurs cellules, d'un réfectoire, d'une cuisine et d'une curieuse église monolithe, qui, bien que moins connue que celles d'Aubeterre-sur-Dronne et de Saint-Émilion, compte parmi les sommets de l'architecture soustractive dans le Sud-Ouest de la France. D'une grande sobriété, elle conserve une tribune taillée à même le roc, une statue de saint Antoine d'Égypte et une autre de saint Martial.

Cet ermitage est aménagé à partir de cavités naturelles, sans doute dès les premiers temps de l'ère chrétienne (probablement IIe ou IIIe siècle). La tradition veut que saint Martial soit venu se retirer régulièrement dans ces grottes. Par la suite, une petite communauté monastique s'est employée à les agrandir.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Vitrezay, un port de la Haute-Saintonge : Une jetée, des bateaux de pêche et de plaisance, des oiseaux, les flots venant agiter la tranquillité des lieux, on est au port de Vitrezay. Limitrophe du pays Gabaye, cher aux girondins, dernier port à l’extrême sud-ouest de la Charente-Maritime, Vitrezay est la fenêtre ouverte de la Haute-Saintonge sur cet immense estuaire qu’est la Gironde.

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Première commune où nous quittons la Charente-Maritime pour entrer en Gironde, la commune de Saint-Palais tire son nom de saint Pallais ou Pallade, évêque de Saintes au VIe siècle. Elle est à 3 km de Saint Ciers-sur-Gironde. Nous avons parcouru 70 km et dormi au camping « Chez Gendron » au milieu des vignes. Un agneau d’un jour avait été recueilli le matin par la charmante directrice de ce beau camping, nous avons été attendris par le spectacle d'un bébé qui a perdu sa mère à la naissance...

Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde
Deuxième étape cycliste sur la rive droite de la Gironde

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens