Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 09:30

RIMG0245.JPG   

LA MARTYRE

RIMG0240.JPGRIMG0241.JPG 

Le plus ancien des "grands enclos".

RIMG0231.JPG RIMG0233.JPG

RIMG0244.JPG

L'ancêtre des grands clochers (XIV° siècle, sur des fondements plus anciens), l'aînée des portes triomphales (vers 1450), l'ancienneté inhabituelle du porche (milieu du XV° siècle), les peintures murales de la nef...

L'enclos de la Martyre nous fait remonter aux origines médiévales des "grands enclos".

RIMG0234.JPG  RIMG0235.JPG

 RIMG0238.JPG

RIMG0239.JPG

POURQUOI UNE TELLE PRECOCITE?

Parce que nous sommes peut-être dans "un lieu de mémoire", celui du martyr du roi Salomon de Bretagne (874) dont l'église conserve les reliques. Mais surtout parce que s'est développée ici une foire de rayonnement international jusqu'au XVII° siècle.

RIMG0247.JPG

RIMG0248.JPG

RIMG0250.JPG

RIMG0251.JPG

Chaque mois de juillet, le bourg attire les marchands venus de tout l'ouest mais aussi de Flandres, d'Angleterre sinon d'ailleurs.

RIMG0252.JPG

RIMG0253.JPG

RIMG0255.JPG

La grande verrière du choeur ne s'inspire-t-elle pas d'une oeuvre d'un graveur allemand, Iost de Necker, dont le verrier a reproduit fidèlement la signature.

RIMG0259.JPG  RIMG0262.JPG

 RIMG0270.JPG

RIMG0271.JPG

RIMG0274.JPG

RIMG0275.JPG

A partir du XIV° siècle, les revenus de la foire, mécénat conjoint des ducs de Bretagne et des Rohan autorisent des réalisations ambitieuses: le clocher s'inspire des flèches de la cathédrale de Saint-Pol-de-Léon.

RIMG0276.JPG  RIMG0277.JPG

RIMG0279.JPGRIMG0280.JPGRIMG0292.JPGRIMG0294.JPG    Le porche, que l'usure du temps et les restes de polychromie rendent particulièrement émouvant est riche de détails d'une grande finesse: le sourire de la Vierge Condrée du tympan, mais aussi cet ange annonçant la naissance du Christ aux bergers dont l'un joue de la crosse...

RIMG0295.JPG RIMG0298.JPG

RIMG0301.JPG

RIMG0306.JPG

Et pourtant, l'intérieur du porche réserve la surprise d'un bénitier où l'Ankou, armé d'un dard - la Mort - emporte la tête d'un jeune homme.

RIMG0302.JPGRIMG0308.JPGRIMG0311.JPGRIMG0419.JPG  PLOUDIRY: SOUS L'EGIDE DE L'ANKOU.

L'ensemble de PLOUDIRY frappe d'abord par ses dimensions.

RIMG0314.JPG

RIMG0316.JPG

RIMG0421.JPG

RIMG0325.JPG

Un vaste enclos, trois entrées monumentales, une grande église, un spacieux ossuaire: il faut dire que la paroisse était très étendue, et englobait à l'origine les territoires de la ROCHE-MAURICE, PENCRAN, la MARTYRE, PONT-CHRIST et LOC-EGUINER-PLOUDIRY.

RIMG0326.JPGRIMG0327.JPGRIMG0328.JPG   Aujourd'hui encore, son clocher sert de repère à tout le plateau environnant et se voit de bien au-delà.

RIMG0330.JPGRIMG0331.JPG    Mieux que d'autres, l'ossuaire laisse deviner la fonction qu'était la sienne lors de sa construction (1635): abriter les ossements provenant des tombes de l'église, qu'il était nécessaire de vider périodiquement.

RIMG0333.JPG RIMG0334.JPGRIMG0338.JPG Les niches, alors dépourvues de fenêtres laissaient donc voir les ossements, que les fidèles aspergeaient d'eau bénite. "Bonnes gentz qui par icy passez, priez Dieu pour les trépassez" invite l'ange du bénititer de gauche.

RIMG0341-copie-1.JPG RIMG0343.JPG

A l'étage supérieur, un paysan, une femme, un juge et un noble sont à égalité devant la Mort, personnifiée sous les traits de l'Ankou, squelette armé d'un dard.

RIMG0346.JPGRIMG0349.JPGRIMG0352.JPG A PLOUDIRY comme ailleurs, la mort est très présente dans les mentalités comme dans le quotidien de la population: même en plein âge d'or de la Bretagne, les épidémies font rage, notamment dans les années 1630.

RIMG0354.JPGRIMG0359.JPGRIMG0362.JPG Si le calvaire de l'enclos est modeste, le porche de l'église (1665) varie avec ambition le modèle Renaissance inauguré à LANHOUARNEAU (1582) et SAINT-HOUARDON de LANDERNEAU (1604).

RIMG0363.JPGRIMG0373RIMG0374.JPG

Bien que dépourvu de couronnement, il s'inspire par la finesse de sa sculpture et l'originalité de son décor intérieur. On y remarque deux sphynx, thème popularisé au siècle précédent par la Porte égyptienne du Château de Fontainebleau.

RIMG0394.JPG  RIMG0401.JPG

RIMG0378.JPG RIMG0380.JPGRIMG0381.JPG

Quant à l'église reconstruite en 1700 (le clocher en 1854), son architecture neutre met en valeur les deux rétables des transepts, oeuvre de Jean Berthouloux qui fut dans les années 1650 le grand rétablier de la région.

RIMG0383.JPGRIMG0387.JPGRIMG0399.JPG Et face à la remarquable chaire à prêcher, un ange soutient la tête du Christ dans une très délicate Pieta.   

RIMG0404.JPG

RIMG0405.JPG

Bonne journée, DIDIER  

 

RIMG0418.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier GEBETE - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

custom writing essays 04/10/2014 08:56

Le martyre est absolument un cauchemar pour les citoyens vivant dans cette région, état ou pays. Désolé de dire que les gens ... Il n'y a pas de fuite martyre.

qualified typist 17/09/2014 17:48

Cette église est connue depuis plusieurs siècles, et je n'ai pas encore visité là-bas! Je voudrais bien savoir le prix de la visite!

didier-le-brestois 18/09/2014 09:41

C'est gratuit

mba personal statement 04/09/2014 20:07

Dans cette cathédrale vaut vraiment une visite au moins une fois dans votre vie! Les touristes doivent se réapproprier - visiter les lieux!

didier-le-brestois 06/09/2014 02:45

visite, visite, il en reste toujours quelque chose...

cheap online proofreading 13/08/2014 11:39

Les bâtiments publics et les monuments, laïques et religieuses, de par leur nature s'adressent normalement l'ensemble de la société, et les visiteurs en tant que spectateurs, et l'affichage au grand public a longtemps été un facteur important dans leur conception.

OmniTech Support 25/07/2014 14:07

Thanks a lot for the details about the art forms at the church Martyrdom of pens and PLOUDIRY. These are some oldest and most beautiful buildings and engravings I ever seen. Could you please share the details about this place?

didier-le-brestois 27/07/2014 17:22

My blog is public accessibility, all I publish ils fou share with anybody

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens