Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 01:18

Pionnier de la plongée en scaphandre autonome, du cinéma sous-marin et de l’archéologie sous-marine, Frédéric Dumas fut avant la deuxième guerre, un chasseur sous-marin qui forçait l’admiration et dont la réputation était connue de Marseille à Nice.
En 1938, au cours d’une partie de pêche, il fait la connaissance de Philippe Tailliez, puis de Jacques-Yves Cousteau. Ainsi va naître l’équipe qui sera à l’origine du développement de la plongée autonome.
Frédéric Dumas naît le 14 janvier 1913 à Albi. Dès l’âge de six ans, sa santé fragile oblige ses parents à venir s’installer au bord de la mer à Sanary. Là, dans la baie de Portissol, il découvre avec ses deux frères les joies procurées par la Méditerranée, la natation puis la chasse sous-marine à partir de 1936 (il a alors 23 ans) grâce à un touriste canadien qui fréquente régulièrement la plage de Portissol, Lemoigne.
L’objet qui va déclencher l’intérêt de Frédéric pour le monde sous-marin va être une paire de lunettes binoculaires Fernez : grâce à elles il va découvrir que là où il se baigne régulièrement évoluent « des poissons gros comme des assiettes ». Avec Lemoigne, Didi transforme un lance-pierres en arme de chasse sous-marine, les tringles à rideau remplacent les pierres ; si le résultat est médiocre, il permet tout de même de tuer quelques poissons (principalement des saupes et des sars).

Musée Frédéric Dumas-Sanary
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 18:18
il n'y a pas qu'en France que les élus (petits...

il n'y a pas qu'en France que les élus (petits seigneurs territoriaux) battus aux élections ne sont pas à la rue, mais pourvus d'un inacceptable pécule!

Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 18:16
le vedettariat, c'est pas automatique!
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 18:14

l'humour espagnol est sans pitié pour la France...

Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 18:08

décidément, Valls n'a pas les épaules pour tenir sa charge de premier ministre, il semble ne plus savoir gérer les problèmes qui sont révélés chaque jour, comme tous ces enseignants pédophiles....

Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 18:02

tellement extraordinaire, Est-ce un canular? Il n'est pas évoqué le signalement de sa disparition .... ????

Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 15:45

1715-2015 : 300ème anniversaire de la création du fief de Bandol.
Acte de séparation : En l’an de Grâce 1715 et par devant sa Majesté le Roy Quatorzième du nom. Nous, autorités de la Cadière, déclarons séparer Bandol du territoire de la Cadière.
Ce détachement sera signifié le 8 janvier 1715 au Seigneur François deuxième Boyer de Foresta.
Longue vie à notre Roy. - -- --- ----- ------
Avec leurs formes galbées, leurs couleurs vives, les pointus participent à l’animation des ports varois où le démaillage des sardines ou des poissons de bouillabaisse draine toujours une foule de curieux ou d’estivants.
Les matériaux composites, les techniques modernes de la pêche ont bien failli avoir raison d’eux. Après une longue éclipse, amateurs de vieux gréements et plaisanciers tentent de les remettre à l’honneur. Un pointu, un cabanon, durant des générations, ce fut le bonheur simple et tranquille chanté par Vincent Scotto. En fait, le pointu mérite mieux que cette image d’Epinal vouée un peu trop facilement aux cigales et aux girelles.
Venus du fond des âges, les pointus attestent de la science des charpentiers de marine qui leur donnèrent forme, des équipages qui les armèrent, Provençaux, Liguriens, Napolitains ou Catalans.

les pointus bandolais-20 mars 2015
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 10:06

Le Pointu : bateau de pêche méditerranéen (Pounchu d’avant, pounchu darié – pointu devant, pointu d’arrière). On les retrouve sur les côtes provençales. Les formes divergent suivant la touche des maîtres charpentiers de marine qui étaient nombreux. Ici au Brusc, prédominent les chantiers GABRIEL et d’autres chantiers comme Louis TORNATO. Pour les Bruscains, le pointu n’est pas qu’un folklore, c’est de l’histoire avec des hommes et des bateaux.
Le Capian : situé à l’étrave du pointu, de forme phallique, il représente pour le pêcheur, un signe de fertilité synonyme de mer nourricière. On peut en remarquer de différentes formes suivant le chantier de construction.
La Bete « nega chin » : barque à fond plat, permet l’accès des zones de pêche les moins profondes. Elle est vouée à la petite pêche « L’art menu ». Elle s’utilise soit à la rame pour la pêche (rusquet, girelier, oursins, etc…) soit gréée à la voile latine pour les régates dominicales.

Le Brusc (SIX-FOURS) le 19 mars 2015
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 02:45
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 02:44
C’est une guerre parce que ses buts sont...

C’est une guerre parce que ses buts sont politiques : si les motivations sont religieuses et si les moyens sont terroristes, les buts sont politiques. Que nous le voulions ou pas, c’est bien une guerre car ce qui est visé n’est peut être pas immédiatement l’occupation d’une terre mais certainement la déstabilisation ou la réorganisation de la Cité. Il ne s’agit pas d’un terrorisme de gang aux visées financières mais d’un terrorisme à buts politiques : certains hommes, groupes ou
Etats veulent s’assurer que leur religion dicte intégralement la forme de la société, la forme de vie personnelle ou sociale, vestimentaire ou sociétale, économique et politique. C’est le caractère totalitaire d’une religion qui investit aujourd’hui le champ de la guerre à titre de source première et de but ultime.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens