Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 09:30

Pornic a fusionné en 1973 avec les anciennes communes de Sainte-Marie-sur-Mer et du Clion-sur-Mer. On comptait 14 000 habitants (Pornicais) au dernier recensement de l'Insee de 2012. Située au bord de l'océan Atlantique, la ville est connue pour son château et son vieux port. Ses principales ressources sont, au début du XXIe siècle, le tourisme et les produits de la mer. Pornic est également appréciée pour sa faïencerie, son casino, son centre de thalassothérapie, son golf 18 trous et sa fraiseraie.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Sa côte, au nord de la baie de Bourgneuf, est découpée, rocailleuse et parsemée de criques. La ville s'est développée autour du port, bâti au pied du château, à l'embouchure d'une rivière vaguement aménagée : le canal de Haute Perche (creusé à l'origine pour relier Pornic au réseau du pays de Retz par l'Acheneau et le Tenu, les travaux n'ayant jamais été achevés). Le paysage de la commune est bocagé et peu vallonné dans les terres.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Avant le XVIIe siècle, le bord de mer abrite l'ancien habitat des pêcheurs de morue, appelé le « quartier arabe ». Ce nom évoque ces parties de villes arabes qui présenteraient les mêmes maisons hétéroclites réunies anarchiquement. Une autre version s'appuie sur la présence de palmiers plantés dans les jardins. À partir du port, des rues étroites remontent vers le bourg. Sur ce coteau sont construites les maisons de marins, charpentiers de navires, cordiers, fabricants de gréements et de voilures. Au fil du temps, le port de Pornic s'envase. La rivière du Cracaud se comble d'alluvions, et, au XXIe siècle, cet ancien port se présente sous la forme d'un jardin. Depuis le bas de la pente, les jardins encadrés de murets de pierre s'échelonnent. Cette zone conserve de nombreuses traces de l'habitat ancien.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

La mode de l'hydrothérapie se développe à partir des années 1830 ; Pornic combine l'attrait d'une station balnéaire et celui d'une station thermale. La vertu des eaux des sources ferrugineuses découvertes vingt ans plus tôt attire les Nantais aisés. La ville se développe autour du port et sur le littoral : hôtels, casinos, maisons de bains, villas. Ces dernières sont dotées de jardins arborés, ce qui modifie l'aspect des landes rocheuses couvertes d'ajoncs. En 1836, le lieu-dit Gourmalon, sur la rive gauche du port, est rattaché à Pornic. Là, un quartier de villas bourgeoises à l'architecture recherchée voit le jour.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

La rive sud du port de Pornic est occupée à partir de 1881 par une imposante minoterie, juste à côté de la gare construite en 1875. La voie ferrée arrive dans le prolongement du port, dans un axe est-ouest. Au début du XXIe siècle, la Ria, ancien arrière-port envasé, à l'est du port, fait l'objet d'un plan d'aménagement donnant une large part aux aménagements de loisir et à un quartier d'habitation.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Le nom de Pornic est attesté au XIe siècle sous la forme latinisée Castrum Porsniti, puis apparaît sous les graphies Pornit en 1130, de Pornidio vers 1330. La forme Pornic se rencontre dès le XIVe siècle. Au XIIe siècle, l'abbaye Sainte-Marie de Pornic est dénommée en latin médiéval Abbatia Sanctæ Mariæ de Pornido; le Dictionnaire historique de Bretagne cite encore, sans dates, les formes Sancta Maria de Pornido, de Pornitio, de Pornidio et de Porto Nitido. Certaines de ces attestations comportent la forme latinisée Portus nitidus, qui représente une étymologie populaire reposant sur Pornit, fantaisie d'un scribe médiéval : « beau port », « port florissant » ou encore « port coquet, accueillant ».

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

En breton, langue parlée par des marins d'origine bretonne dans la commune jusqu'au XIXe siècle, la ville se nomme Pornizh, le -zh représentant une forme évoluée du [-t] final. En français, le -c final, d'abord uniquement graphique et sans doute issu au Moyen Âge d'une confusion t / c (phénomène fréquent), a fini par se prononcer [-k]. Pornic possède un nom en gallo, la langue d'oïl locale : Port-Nitz.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Pendant la Révolution, une part importante des Pornicais est favorable à la République. Le 23 mars 1793, la garde nationale, composée de 400 hommes conduits par un prêtre, curé du Clion, s'affirmant « curé républicain », sort de la ville pour récupérer du blé. Les « blancs » (troupes royalistes) en profitent pour attaquer la ville : c'est la première bataille de Pornic. La ville est prise par le marquis de la Roche-Saint-André. Les Paydrets, une fois la victoire acquise, s’enivrent, ce qui permet aux républicains de reprendre la ville. L'armée royaliste compte de nombreuses pertes, et 250 blancs faits prisonniers par les républicains sont fusillés. Le 27 mars a lieu la deuxième bataille de Pornic les insurgés menés par Charette s'emparent de la ville, la pillent et mettent le feu aux maisons supposées abriter des républicains. Un mois plus tard, Charette évacue Pornic devant la menace du général républicain Beysser.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Depuis le XIXe siècle : Au XIXe siècle, l'essor de Pornic en tant que station balnéaire, favorise en 1875, l'arrivée du train et l'inauguration de la gare, à la suite de la construction de la ligne Nantes - Sainte-Pazanne - Pornic. Cette situation amènera aussi, en 1906, l'inauguration de la ligne de Pornic à Paimbœuf (à voie métrique) desservant les lieux de villégiature de la Côte de Jade, service qui prendra fin en 1939. À cette époque, de nombreux artistes fréquentent Pornic : des écrivains comme Gustave Flaubert, Paul Léautaud, Michelet, Robert Browning ou Julien Gracq, De nombreux peintres ont également été inspirés par Pornic et ses alentours : Auguste Renoir, Edgar Maxence, Henri Lebasque, Charles Leduc, Jean Henri Chouppe, Charles Jacque, Émile Oscar Guillaume, Fernand Lantoine, Félix Thomas, Gustave Quenioux, Edouard Porquier, Armand Guillaumin, Gustave Loiseau, Raoul du Gardier, et Max Ernst.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le 17 juin 1940, le RMS Lancastria est coulé par l'aviation allemande. Une partie des 4 000 à 7 000 morts sont enterrés dans le cimetière anglais de Pornic. La ville est occupée par la Wehrmacht le 26 juin. De nombreuses fortifications sont bâties à Pornic dans le cadre de l'édification du mur de l'Atlantique. L'occupation allemande se prolonge pour les Pornicais durant 9 mois de plus que dans le reste de la France : c'est l'épisode connu sous le nom de poche de Saint-Nazaire (d'août 1944 au 11 mai 1945), dont la reddition effective interviendra 3 jours après la capitulation de l'Allemagne.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Pour une petite halte romantique, il faut s’immerger au cœur des deux stations balnéaires que sont Pornic, « le portus nitidus » et Saint Brévin les Pins. Pornic fait figure de perle et de reine de la côte de Jade, qui a su valoriser ses atouts et son patrimoine et ses longues plages de sable fin, où les amateurs de chars à voiles peuvent s’en donner à cœur joie.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade

Pornic, lieu de repos de nombreux artistes et écrivains parmi lesquels George Sand, Gustave Flaubert délaissant l’air pollué de Paris pour l’iode marine. La Source, La Birochère, La Joselière, la Boutinardière, ici, les plages déroulent leur tapis de sable à perte de vue.

Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Pornic, reine de la Côte de Jade
Repost 0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 09:15

Situé sur la commune des Moutiers-en-Retz, le marais de Lyarne présente un paysage caractéristique des marais littoraux atlantiques, prolongé au sud par la dune du Collet. Il constitue la limite septentrionale du Marais Breton, beaucoup plus étendu en Vendée. De la mer vers la terre se succèdent l’estran, largement découvert à marée basse, la plage avec les épis de protection et les pêcheries typiques, la dune blanche (appelée dune vive ou dune mobile), la dune grise (ou dune fixée) et enfin le marais composé d’un ensemble de métières délimités par des bossis pâturés par des chevaux.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

Ce site offre une grande diversité de milieux naturels, imbriqués les uns dans les autres : anciennes salines, fossés en eau, prairies, dunes, roselières saumâtres. L’étroite dune est composée de la dune mobile en front de mer, dont l’oyat est la végétation caractéristique, et de la dune fixée, située à l’arrière. La diversité de ses milieux naturels et la proximité de la baie de Bourgneuf font de ce site une zone d’abri et d’alimentation pour les oiseaux, tant en période de reproduction que durant la période hivernale. L’apparence actuelle de cet ancien golfe résulte de la réalisation d’aménagements hydrauliques par l’homme dès le XIe siècle pour permettre la production de sel. Le commerce du sel prospère au XVe siècle et favorise la création de nombreux ports, celui de Prigny étant l’un des premiers de la baie. Cette production est toutefois progressivement abandonnée à partir du XVIe siècle en raison de l’envasement de la baie, des difficultés d’exportation et de la concurrence méditerranéenne. Comme autrefois, les bossis (talus) sont gérés par pâturage, le marais accueillant à l’heure actuelle élevage, ostréiculture et tourisme, sans oublier l’avifaune.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

L’itinéraire de la Vélodyssée continue son tour de Baie de Bourgneuf. Ici on est au pays de l’huître, en témoignent les nombreux petits ports ostréicoles et les claires qui servent à l’affinage de l’huître creuse.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

Une pêcherie est un espace circonscrit dans une étendue d'eau, généralement à proximité immédiate du littoral, qui a été aménagé afin de pouvoir y faciliter la pratique de la pêche. Par extension, le mot désigne également les aménagements spécifiques qui y sont installés. L'utilisation de pêcheries est une activité très ancienne ; il existe des traces de nombreuses pêcheries qui datent de l'époque préhistorique.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

De nombreuses pêcheries se sont développées sur la Côte de Jade, le littoral du pays de Retz en Loire-Atlantique, pratiquement sur toute sa longueur, de Mindin (Saint-Brévin-les-Pins) à la baie de Bourgneuf. Les principales communes où sont situées les pêcheries sont Les Moutiers-en-Retz, Pornic (y compris Sainte-Marie-sur-Mer et Clion-sur-Mer), La Bernerie-en-Retz, Préfailles et La Plaine-sur-Mer.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

Pêcheries sur pilotis : Ces pêcheries sont des esplanades en bois, souvent agrémentées d'une cabane, montées sur pilotis et accessibles par des pontons ou bien directement posées sur les rochers. Une perche amarrée à un câble soutient deux cerceaux où se fixe le carrelet, filet qui nécessite un treuil pour être relevé. La plupart des pêcheurs appâtent en vers de terre le fond de leurs mailles, lesté par quelques plombs.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

Appartenant au domaine public maritime, les pêcheries font l'objet d'une concession répertoriée renouvelable tous les 5 ans. C'est essentiellement une activité de loisirs, car pas du tout rentable, qui se pratique au printemps et à l'automne. Aux dires des utilisateurs, la pêche n'est pas miraculeuse (mulets, athérines appelées éperlans, anguilles ou bars) et reste très dépendante des secteurs, des saisons, voire des jours. Les pêcheries font l'objet d'une concession accordée par les Domaines Maritimes et les utilisateurs paient une redevance annuelle de 200 €.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

La structure bois appartient à l'utilisateur, celle-ci fait l'objet d'une extension multi-risque habitation pour dommages causés à un tiers. La pêcherie dans son ensemble est très peu assurée par les utilisateurs. On n'a jamais vu autant d'engouement pour les pêcheries que ces dernières années : elles poussent, poussent, poussent et en les visitant, on comprend un peu mieux pourquoi, tant elles sont confortables et accueillantes.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

La Côte de Jade constitue la frange littorale du pays de Retz en Loire-Atlantique, s'étendant de l'estuaire de la Loire au nord au marais breton au sud, bordant ainsi la baie de Bourgneuf sur sa partie méridionale. Ses côtes découpées et ses nombreuses plages assurent à la côte de Jade un intérêt touristique estival important.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

Il existe une disparité notable entre les littoraux au nord et au sud de la pointe Saint-Gildas.

  • Au nord, depuis Mindin (Saint-Brevin-les-Pins) jusqu'au Cormier (La Plaine-sur-Mer) s'étirent de longues plages de sable fin disposant de vastes estrans, bordés de dunes boisées ou de courtes falaises.
  • Au sud, depuis La Plaine-sur-Mer jusqu'aux Moutiers-en-Retz, la côte est plus sauvage et présente une succession d'anses et de plages plus ou moins réduites, séparées par des zones rocheuses aux falaises de schiste plus importantes.

La Côte de Jade serait ainsi nommée en raison de la couleur des flots d'un vert soutenu.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

Le pays de Retz a été entre autres l'un des principaux fiefs de Gilles de Retz, compagnon d'armes de Jeanne d'Arc et maréchal de France, dont l'histoire a surtout retenu les crimes et débauches. Il a aussi été le fief de la famille de Gondi, d'origine italienne, implantée en France sous la régence de Catherine de Médicis au XVIe siècle, et pour qui il est devenu duché. Il fut encore l'un des principaux lieux de déploiement des guerres de Vendée lors de la Révolution française.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz

Situé à la fois sur les communes de Beauvoir sur mer et Bouin, face à l'île de Noirmoutier, le port de l'Epoids ou Port du Bec est avant tout un port ostréicole. Les huitres de Beauvoir étaient très réputées pour leur saveur depuis l'antiquité. Les bancs ont été très florissants avant de disparaître vers 1920. La pêche était alors l'unique activité. Ce n'est qu'en 1948 que des ostréiculteurs de Marennes ont implanté une trentaine de parcs en face du port de l'Epoids. Aujourd'hui 350 établissements ostréicoles produisent environ 10 000 tonnes d'huitres "Vendée Atlantique" par an.

Le port du Bec est un site inscrit à l'inventaire des Sites de la Vendée depuis 1942. Il est aussi connu sous le nom de " Port Chinois" en raison de son type d'embarcadères.

les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
les pêcheries des Moutiers-en-Retz
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens