Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 17:06

Des images de l'épopée pour rallier Aubusson à Clermont-Ferrand (90 km) : Aubusson - Guérêt - Montluçon - Clermont-Ferrand = plus de quatre heures???

Entre Planèze, Margerise et Caldaguès, les Pays de Saint-Flour nous accueillent entre mythes et réalités, trésors du passé et plaisirs d’aujourd’hui. Riche de sa mémoire, de ses paysages et de ses hommes, cette terre n’a pas fini de surprendre. À Chaudes-Aigues, les eaux coulent à 82°C ; sur la Planèze, l’homme du néolithique a planté dolmens et menhirs, comme autant de questions posées à l’Histoire. La Bestia du Gévaudan, le Garlan des ruines du château d’Alleuze hantent encore parfois notre imaginaire : légendes ou… ?

le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues

Là-bas, du haut de ses orgues volcaniques, Saint-Flour, capitale de la Haute-Auvergne, lieu d’échanges, brille encore de sa splendeur médiévale. À la croisée de ces paysages, entre basalte et granit, le viaduc de Garabit, œuvre d’Eiffel, le « magicien du fer », enjambe la rivière, rapproche les hommes. En suivant et traversant la Truyère, nous allons de Saint-Flour à Chaudes-Aigues, de Neuvéglise à Ruynes en Margerise…

le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues

Le viaduc de Garabit. Avant, il y avait les gorges de la Truyère, infranchissables : la voie de chemin de fer s’arrêtait au nord de Saint-Flour et au sud à Marvéjols. Puis vinrent Léon Boyer, l’ingénieur, et Gustave Eiffel, le « magicien du fer ». Un visionnaire et entrepreneur passionné, deux hommes d’exception pour donner corps à ce géant d’acier. Un chantier titanesque : quatre années pendant lesquelles ce petit coin du Cantal accueillit 400 ouvriers, Français et Italiens, quatre années d’immenses convois de chars à bœufs amenant le granit et les pièces métalliques.

Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand

Clermont-Ferrand

Viaduc de Garabit: Le 27 avril 1884, les deux parties de l’arche se rejoignent là-haut, 120 m au-dessus de la rivière. Aujourd’hui, après une période grise, le viaduc a retrouvé son rouge d’origine et flamboie plus que jamais dans les paysages verts des gorges. 20 400 m3 de maçonnerie, 3 250 tonnes de métal, plus de 600 000 rivets et cette étonnante impression de légèreté…

le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues

Au XIXe siècle, rares étaient ceux qui croyaient qu’une telle dentelle supporterait le passage des trains chargés de marchandises. Et pourtant : plus de 120 ans après, ils franchissent toujours les 565 m du tablier. Plus qu’un simple pont de fer, Garabit est un monument à vivre et à rêver, sous le soleil ou les étoiles : il faut le voir s’illuminer dans la nuit ! « Seuls ceux qui prendront le temps de s’arrêter entendront souffler les forges, crépiter les marteaux, grincer les charrois… ceux-là pourront dire qu’ils ont vu le viaduc. » (G. Barthomeuf/R. Rouzaire).

le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues

Les gorges de la Truyère. La Truyère serpente, se cache, se faufile… encaissée dans le paysage, elle se dérobe au regard. Seules la navigation et la marche le long des rives permettent de rentrer dans l’intimité de cette rivière. La Truyère présente différents visages. D’abord petite rivière au Domaine de Laval, espace idéal pour profiter de la fraîcheur des bords de l’eau, où le bourg de Chaliers la domine fièrement sur son éperon. De là, elle se dirige résolument vers Garabit, la rencontre est grandiose entre le viaduc géant de fer rouge et la vallée boisée de vert. L’ampleur des courbes donne à ce site la force des grands paysages naturels du rivage marin et de la montagne. Puis quelques méandres plus loin, la Truyère s’épanouit en un véritable lac, l’eau s’étale largement. Terrain de jeu favori pour les activités nautiques, le cirque de Mallet donne à voir des rivages lointains, des îles et des voiliers ! La route longe le rivage, l’eau est accessible. Ici repose l’ancien village de Mallet englouti lors de la mise en eau en 1962 du barrage de Grandval. La cité de St-Flour est au bout de la rivière, ville basse nichée sur les rives de l’Ander, ville haute perchée sur la coulée volcanique au-dessus des orgues basaltiques.

le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues

Les hommes de ce paysage perpétuent les traditions et entretiennent ce terroir si riche en goût, en parfum, en sensation. Les villages sont perchés en haut des gorges : Alleuze, avec son château où résonnent encore les échos des légendes médiévales, ici les murs vibrent toujours au nom du Garlan ; Faverolles et son château du Chassan, escapade vers le XVIIème siècle, Fridemont, porte vers l’Aubrac, Anglards de Saint-Flour…

Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour
Chaudes-Aigues et Saint Flour

Chaudes-Aigues et Saint Flour

Chaudes-Aigues. La Source du Par. Remarquable par son débit (300 l/mn) et par sa température élevée (82°C) qui en fait la source naturelle la plus chaude d’Europe, la Source du Par est la plus connue de la trentaine de sources constituant l’aire d’émergence de Chaudes-Aigues. Elle tire son nom de l’habitude qu’avaient les bouchers d’utiliser son eau bouillante pour épiler (parer) les cochons qu’ils venaient de tuer. Les habitants ont su très rapidement mettre à profit les caractéristiques thermales et chimiques des eaux pour quatre utilisations principales dont les trois premières perdurent encore aujourd’hui :

• Usages domestiques

• Soins thermaux

• Chauffage des habitations

• Traitement des laines.

le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues

Sur la route entre Saint-Flour et Brest, le 30 mai 2014: nous avons fait une halte chez mon ami Bobo à Queven (près de Lorient).

le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
le Viaduc de Garabit et Chaudes Aigues
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens