Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 10:06

Le Pointu : bateau de pêche méditerranéen (Pounchu d’avant, pounchu darié – pointu devant, pointu d’arrière). On les retrouve sur les côtes provençales. Les formes divergent suivant la touche des maîtres charpentiers de marine qui étaient nombreux. Ici au Brusc, prédominent les chantiers GABRIEL et d’autres chantiers comme Louis TORNATO. Pour les Bruscains, le pointu n’est pas qu’un folklore, c’est de l’histoire avec des hommes et des bateaux.
Le Capian : situé à l’étrave du pointu, de forme phallique, il représente pour le pêcheur, un signe de fertilité synonyme de mer nourricière. On peut en remarquer de différentes formes suivant le chantier de construction.
La Bete « nega chin » : barque à fond plat, permet l’accès des zones de pêche les moins profondes. Elle est vouée à la petite pêche « L’art menu ». Elle s’utilise soit à la rame pour la pêche (rusquet, girelier, oursins, etc…) soit gréée à la voile latine pour les régates dominicales.

Le Brusc (SIX-FOURS) le 19 mars 2015
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 01:09

Un fléau, plus terrible encore, la frappe en 1720-1721, la peste, qui ravage la Provence de Marseille à Toulon et Ollioules, Saint-Nazaire en sera atteint en 1721 et seules des mesures sanitaires, prises à temps et sévèrement contrôlées, permettront à la population de survivre. Les pertes ne seront que d’une cinquantaine de personnes. La vie reprendra ses droits.
En 1746, nouvelle invasion de la Provence par les austro-sardes. Saint-Nazaire ne sera pas touché car cette invasion ne pourra atteindre Toulon. En 1788, une escadre, sous les ordres de l’amiral d’Estaing, partant de Toulon, participera à la guerre d’indépendance des états d’Amérique. Vingt-sept Saint-Nazairiens serviront à bord de différents navires de cette flotte.
La Révolution de 1789 fera comme partout des victimes dans notre bourg. La vente de biens nationaux, chapelles, bois, terres gastes, fera peut-être de nouveaux riches mais n’enrichira pas les peu fortunés.
En 1792, la Prud’homie succède à la Confrérie Saint-Pierre des pêcheurs. Lors de l’attaque de Toulon, aux mains des Anglais et royalistes, les représentants en mission feront arrêter les maires de Sanary et de Six-Fours sous le prétexte, inexact, qu’ils ont livré des armes aux troupes anglaises. Les deux maires seront guillotinés pour avoir voulu défendre leurs administrés de ces fausses accusations. Il faudra attendre le XIXème siècle pour que le bourg recommence à prospérer, dans le port comme à la campagne.

Sanary le 18 mars 2015
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 01:09

Un fléau, plus terrible encore, la frappe en 1720-1721, la peste, qui ravage la Provence de Marseille à Toulon et Ollioules, Saint-Nazaire en sera atteint en 1721 et seules des mesures sanitaires, prises à temps et sévèrement contrôlées, permettront à la population de survivre. Les pertes ne seront que d’une cinquantaine de personnes. La vie reprendra ses droits.
En 1746, nouvelle invasion de la Provence par les austro-sardes. Saint-Nazaire ne sera pas touché car cette invasion ne pourra atteindre Toulon. En 1788, une escadre, sous les ordres de l’amiral d’Estaing, partant de Toulon, participera à la guerre d’indépendance des états d’Amérique. Vingt-sept Saint-Nazairiens serviront à bord de différents navires de cette flotte.
La Révolution de 1789 fera comme partout des victimes dans notre bourg. La vente de biens nationaux, chapelles, bois, terres gastes, fera peut-être de nouveaux riches mais n’enrichira pas les peu fortunés.
En 1792, la Prud’homie succède à la Confrérie Saint-Pierre des pêcheurs. Lors de l’attaque de Toulon, aux mains des Anglais et royalistes, les représentants en mission feront arrêter les maires de Sanary et de Six-Fours sous le prétexte, inexact, qu’ils ont livré des armes aux troupes anglaises. Les deux maires seront guillotinés pour avoir voulu défendre leurs administrés de ces fausses accusations. Il faudra attendre le XIXème siècle pour que le bourg recommence à prospérer, dans le port comme à la campagne.

Sanary le 18 mars 2015
Partager cet article
Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 01:09

Un fléau, plus terrible encore, la frappe en 1720-1721, la peste, qui ravage la Provence de Marseille à Toulon et Ollioules, Saint-Nazaire en sera atteint en 1721 et seules des mesures sanitaires, prises à temps et sévèrement contrôlées, permettront à la population de survivre. Les pertes ne seront que d’une cinquantaine de personnes. La vie reprendra ses droits.
En 1746, nouvelle invasion de la Provence par les austro-sardes. Saint-Nazaire ne sera pas touché car cette invasion ne pourra atteindre Toulon. En 1788, une escadre, sous les ordres de l’amiral d’Estaing, partant de Toulon, participera à la guerre d’indépendance des états d’Amérique. Vingt-sept Saint-Nazairiens serviront à bord de différents navires de cette flotte.
La Révolution de 1789 fera comme partout des victimes dans notre bourg. La vente de biens nationaux, chapelles, bois, terres gastes, fera peut-être de nouveaux riches mais n’enrichira pas les peu fortunés.
En 1792, la Prud’homie succède à la Confrérie Saint-Pierre des pêcheurs. Lors de l’attaque de Toulon, aux mains des Anglais et royalistes, les représentants en mission feront arrêter les maires de Sanary et de Six-Fours sous le prétexte, inexact, qu’ils ont livré des armes aux troupes anglaises. Les deux maires seront guillotinés pour avoir voulu défendre leurs administrés de ces fausses accusations. Il faudra attendre le XIXème siècle pour que le bourg recommence à prospérer, dans le port comme à la campagne.

Sanary le 18 mars 2015
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens