Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 00:51

Le 3 janvier 2013, j'ai souhaité faire voir à ma petite fille Johanne l'endroit où elle est née fin décembre 2005. Ainsi, nous avons visité un petit peu Martigues (46 000 hab.) avec Johanne la Martégale.   IMGP0637.JPG  IMGP0644.JPG

IMGP0649.JPG

IMGP0653.JPG

IMGP0661.JPG

IMGP0667.JPG

En fait, après être passé devant le centre hospitalier où elle a vu le jour, nous sommes montés à la chapelle Notre-Dame de la Miséricorde, toute proche, dite également Notre-Dame des Marins. De là, nous dominions la ville sur une colline de plus de 100 mètres d'altitue au nord de la cité. Cette église servit de patronne et de gardienne de la ville, en particulier auprès des marins et des pêcheurs. Depuis cette chapelle on a un remarquable panorama sur l'ensemble de la ville de Martigues au sud, sur l'étang de Berre à l'est, le canal de Caronte, Port de Bouc et le golfe de Fos à l'ouest.  

IMGP0687.JPGIMGP0696.JPG IMGP0699-001.JPG

IMGP0701.JPG

IMGP0703-001.JPG

Puis nous nous sommes transportés jusqu'à La Couronne, qui est un village à vocation balnéaire situé sur une section de la Côte méditerranéenne appelée Côte Bleue et qui fait partie de la commune de Martigues.

IMGP0749.JPG

IMGP0752.JPG

IMGP0757.JPG

Un sémaphore et un phare automatisé y sont implantés.

IMGP0759.JPG

IMGP0761.JPG

IMGP0768.JPG

On connaît cet endroit sous la dénomination de Carro (port de pêche de Carro) ou de Cap Couronne (phare du Cap Couronne).

IMGP0710.JPGIMGP0713.JPGIMGP0720.JPGIMGP0733.JPGIMGP0742.JPGIMGP0747.JPG

Puis nous avons poursuivi notre ballade jusqu'à Carry-le-Rouet (6 300 hab.). Entre Marseille à l'Est, Martigues et l'étang de Berre au Nord-Ouest et Carro-La Couronne à l'Ouest, cette station balnéaire très fréquentée l'été est équipée d'un port de plaisance. Elle est entourée de plages et de criques abritées. Carry-le-Rouet est la deuxième localité la plus sèche de France métropolitaine (précipitations moyennes annuelles = 517 mm; la moyenne nationale étant de 770 mm/an et à Brest: 1110 mm/an) (Ensoleillement annuel: Monts d'Arrée = 1600 heures/an et Toulon: 2900 heures/an)

IMGP0770.JPGIMGP0772.JPGIMGP0778.JPGIMGP0782.JPGIMGP0787.JPG

Fernandel y possédait une villa. Contrairement à ses voeux, sa dépouillen'a jamais été ramenée à Carry-le-Rouet où il a résidé une longue partie de sa vie. Son buste en tant que citoyen d'honneur y est exposé.

IMGP0828.JPG

IMGP0833-001.JPG

IMGP0838.JPG

IMGP0796.JPG

Carry-le-Rouet héberge depuis une vingtaine d'années des fous de Bassan. En 2012, de février à août, deux couples de fous de Bassan ont vécu au port. Ils ont donné naissance fin avril à deux poussins. L'incubation d'un fou de Bassan dure une quarantaine de jours. Lorsque le poussin est né, les adultes changent régulièrement le rôle de la couvée pour que l'autre puisse aller s'alimenter. C'est un oiseau nidicole, les parents doivent le couver encore quelques semaines car le petit Fou de Bassan est poïkilotherme, incapable de réguler sa température.

IMGP0876.JPGIMGP0901.JPGIMGP0906.JPGIMGP0798.JPGIMGP0800.JPG

Il faut savoir que le plus grand oiseau marin de Bretagne a choisi les Sept-Iles en Côtes d'Armor pour son unique colonie française. Le Fou de Bassan, avec ses 1.70 m d'envergure est le plus grand des oiseaux de mer de nos côtes. Son corps allongé et ses longues ailes lui donnent une allure caractéristique.

Peu d'oiseaux laissent autant deviner leur mode de vie à travers leur aspect extérieur que le Fou de Bassan. Sa silhouette à la fois aérodynamique et hydrodynamique traduit l'aisance qui est sienne tant dans l'air que dans l'eau.

IMGP0931.JPGIMGP0932.JPGIMGP0802.JPGIMGP0803.JPGIMGP1555.JPG

Le Fou de Bassan est une espèce d'oiseaux de mer de la famille des sulidés. Sa dénomination signifie "fou de l'île de Bass", à proximité des côtes orientales de l'Ecosse qui en abrite une colonie particulièrement abondante. L'aire de nidification du Fou de Bassan est limitée à l'Atlantique nord et à la Mer du Nord. La plus grande colonie du continent américain qui est aussi la plus grande colonie au monde avec plus de 60 000 couples se trouve sur l'île Bonaventure en Gaspésie (Canada).

IMGP0808.JPG

IMGP0816.JPG

IMGP0804.JPG

IMGP0818.JPG

IMGP1546.JPG

Le Fou de Bassan est piscivore, se nourrissant surtout de petits poissons tels que le maquereau, le harang, le capelan et le lançon ainsi que de calmars. Il vit une vingtaine d'années. Les couples demeurent ensemble pendant plusieurs saisons. La femelle pond un seul oeuf que les deux partenaires couvent à tour de rôle pendant environ 6 semaines.

IMGP0819.JPG

IMGP0944.JPG

IMGP0947.JPG

IMGP1518.JPG

IMGP1543.JPG

IMGP1520.JPG

Normalement, une fois la reproduction terminée, ils migrent de leur Atlantique Nord et se dispersent le long des côtes jusqu'au Golfe du Mexique et l'ouest de la Méditerranée. On compte quelques cas de nidification sur les côtes françaises. En France, c'est essentiellement en Bretagne, dans l'archipel des Sept Iles qu'on peut observer les Fous de Bassan. Quelques couples se sont également implantés dans la région de Marseille.

IMGP1526.JPG  IMGP1528.JPG

IMGP1532.JPG IMGP1538.JPG

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier GEBETE - dans La Provence
commenter cet article

commentaires

seo services 24/12/2014 05:22

je raconte ma vie de grand adulte retiré des affaires et chaque semaine il se passe quelque chose, des informations sur le fonctionnement de l'Union européenne, des randonnées et balades en Bretagne, des manifestations extraordinaires, des évènements aussi originaux que des matchs de Ligue 1, miss France brestoise, et des lieux de légendes bretonnes

outlook email tech 24/07/2014 14:20

What is the star fish you shown in that picture. Is it one of your random pictures or you mend anything with that? I wish to visit these places, thank you for this wonderful article. Keep updating more photos like this.

didier-le-brestois 24/07/2014 23:50

Un plaisir de partager mes découvertes avec des amis virtuels qui s'intéressent comme moi aux merveilles de la nature

Claire-Cerise 16/01/2013 08:27


De beaux petits enfants et des photos magnifiques !! Je craque pour tes photos ensoleillées.. juste avant les Fous et je reste songeuse devant le nombre d'heures d'ensoleillement dans les
Monts d'Arrée dans une année ! Qu'est-ce qu'on attend pour fuire ? C'est ce que me demande JF tous les jours !!! La photo avec l'ombre du profil de ton petit fils est originale, sympa ! Bref...
j'ai appris pas mal de choses... entre autres, que les Fous vivent 20 ans et que la femelle ne pond qu'un seul oeuf ! Merci Didier pour ce petit voyage virtuel... nous ne sommes jamais allés
jusqu'à Martigues ! C'est un tort visiblement ! Belle journée malgré le vent et la pluie encore !!

Didier GEBETE 16/01/2013 09:39



Tout comme JEF et toi, à se demandeer pourquoi on s'obstine à survivre dans le far-west européen, nous avons été tentés de prolonger notre séjour à Sanary de plusieurs semaines. Nous entamons
notre troisième journée à Brest et je dois avouer que c'est un peu difficile de ne pas disposer d'une lumière franche et éclatante comme dans le Midi de notre belle France, merci pour avoir pris
le temps de découvrir ma prose et mes images... 



Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens