Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 14:25

Ancienne voie ferrée QUIMPER DOUARNENEZ

RIMG0002.JPG

RIMG0003.JPG

RIMG0005.JPG

Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Voie ferrée

Localisation : de Ty Planche (Guengat) à Tréboul (Douarnenez)

Longueur : 18 Km

RIMG0012.JPG

RIMG0019.JPG

RIMG0028.JPG

RIMG0033.JPG

Villes traversées (ou très proches) : Ty Planche (Guengat), Guengat, Plogonnec, Le Juch, Douarnenez, Tréboul (Douarnenez),

Activités possibles :  Course à pied,  Marche,  Vélo tout chemin VTC,  Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Sol stabilisé bien roulant

RIMG0039.JPG

RIMG0042.JPG

RIMG0044.JPG

Résumé / Descriptif : Ce sentier de randonnée offre un aménagement sommaire : revêtement en sable et étroit, barrières souvent trop sévères, traversées non sécurisées à Le Juch et Douanenez, peu de services. Son principal défaut est d’être difficile d’accès depuis Quimper.
Le parcours est très agréable, en pleine nature, et permet d’aller au site remarquable de Locronan, et jusqu’au magnifique port de Douarnenez. Parfois, des vols de mouettes rappellent la proximité de la mer.

RIMG0048.JPG

RIMG0052.JPG

La ligne QUIMPER-DOUARNENEZ – sur les traces d’un train pour les Douarnenistes.

En 1863 le train arrive à Quimper. Le prolongement du rail jusqu’à Douarnenez est décidé en 1878. La construction de la ligne démarre en 1882. Elle est inaugurée en 1884. Le train effectue trois voyages dans une journée : un trajet dure environ une heure, avec arrêts aux gares de Guengat et du Juch.

RIMG0060.JPG

RIMG0061.JPG

RIMG0064.JPG

RIMG0070.JPG

Le trafic voyageurs par autorail est supprimé en 1972, et remplacée par un service de cars. Le trafic marchandises fonctionne avec des produits de la marée, des industries et de l’agriculture.

Dans les années 1970 le tonnage des produits expédiés diminue fortement. En 1988 le train effectue son dernier trajet. Après son déclassement par la SNCF, le Conseil général décide d’acquérir la voie en 1995 pour y aménager un chemin de randonnée.

En 2011, la ville de Douarnenez décide de remonter le fronton du bâtiment de l’ancienne gare avec son horloge.

RIMG0088.JPG

RIMG0091.JPG

RIMG0105.JPG

Une scène dans les sardineries en 1901 : (Les chasseurs d’écume, Tome 1 ; François Debois, Serge Fino – éditions Glénat)

La vieille Marianne : « - Comment voulez-vous qu’on vende des sardines aussi mal étêtées ? … Dame ! Jamais vu des incapables pareilles !... Je retiens vingt sous sur le mille à tout le monde !... Vingt sous ! Pas un de moins !»

RIMG0076.JPG

RIMG0077.JPG

RIMG0079.JPG

RIMG0082.JPG

RIMG0086.JPG

Une ouvrière de la conserverie : « - C’est la vieille Marianne, la vieille peste, la vieille carne qui nous a mises toutes à l’amende parce que les sardines avaient soi-disant perdu une ou deux écailles !... On va quand même pas se laisser faire par une femme qui, dans sa jeunesse, a tellement aimé le maître qu’elle a accepté de coudre le cul d’un rat ?!... Pas question d’accepter la loi d’une couseuse de cul de rat !!... »

Les ouvrières : « - À bas la couseuse de cul de rat !... »

RIMG0109.JPG

RIMG0111.JPG

RIMG0119.JPG

RIMG0125.JPG

RIMG0133.JPG

L’ouvrière de la conserverie : « - C’était, si je me souviens bien, dans les années 1890. Dans ces années-là, les fabriques se trouvaient plus qu’à l’habitude infestées par les rats attirés par l’odeur des déchets… Pas question de les repousser avec des chats, trop dangereux pour les sardines, alors le contremaître attrape un gros rat et le promène dans toute l’usine  en le prenant par la queue pour demander une volontaire acceptant de lui coudre le cul… Lorsque le rat a le cul cousu, il suffit de le libérer. Il devient rapidement fou de douleur et de rage et mord ses congénères, les faisant fuir. Mais pour ce travail, il faut une couturière habile. La plupart des ouvrières se détournèrent, horrifiées, au passage du contremaître. Seule la Marianne, alors simple étêteuse, s’est portée volontaire pour coudre le cul du rat avec du gros crin de cheval. Pour récompenser son talent de couturière et ce haut fait de dévouement au service du maître, elle fut nommée commise, et depuis cette époque, par la grâce d’un rat, nous l’avons sur le dos… Vous à qui les commises réduisent tous les jours la paie, volent votre dû et vous enlèvent le pain de la bouche, vous ne pouvez plus accepter les injustices de la couseuse de cul de rat !... »

Les ouvrières : « - NON ! Non ! NON ! »

RIMG0136.JPG

RIMG0142.JPG

RIMG0148.JPG

L’ouvrière de la sardinerie : « - Alors… C’est le moment !... Plus question de travailler sans l’instauration du paiement à l’heure !... Faisons grève contre le paiement au mille !... »

La grève décidée le soir chez CHANCERELLE se répandit au cours de la journée du lendemain dans toutes les fabriques. Toutes les ouvrières prirent une carte à la CGT, qui venait de naître…

----------  ----------

RIMG0153.JPG

RIMG0156.JPG

1901, DOUARNENEZ ou la sardine… l’or des mers que recherchent vaillamment, bravant tous les dangers, les chasseurs d’écume. L’abondance ou la pénurie de ce petit poisson fera la fortune ou la misère, et conditionnera les mouvements sociaux à terre.

RIMG0160.JPG

RIMG0163.JPG

1909, DOUARNENEZ ou dompter les maîtresses du quai, ces femmes avares qui achètent la pêche de sardines au prix le plus bas. Le destin des pêcheurs de sardine dépend de la sardine, ce petit poisson qui fera leur fortune … ou causera leur perte.

RIMG0176.JPG

      1913, DOUARNENEZ ou l’héroïsme ordinaire des pêcheurs à la vie rude.

RIMG0184.JPG 

RIMG0188.JPG

RIMG0191.JPG

RIMG0192.JPG

RIMG0196.JPG

Retour au départ de cette rando Steeple-Bike du 19 décembre 2013, à Guengat. En breton, le nom de Gwengad signifie « lapin blanc ».

RIMG0201.JPG

RIMG0205.JPG

RIMG0206.JPG

La gare ferroviaire la plus proche est celle de Quimper, à 9,6 km, l'aérodrome le plus proche celui de Quimper-Pluguffan, à 7,8 km et le port le plus proche celui de Douarnenez, à 11,2 km.

RIMG0208.JPG

RIMG0210.JPG

RIMG0216.JPG

L'église catholique saint Fiacre de Guengat remonte au xve siècle. Elle est précédée par un petit calvaire du xvie siècle. L'église a été remaniée aux XVIIIè  et xixe siècles. Elle abrite des statues et des poutres sculptées.

RIMG0219.JPG

RIMG0235.JPG

Un vitrail du xvie siècle représente la Passion. L'église et le calvaire sont classés Monuments historiques, par arrêté du 22 juillet 1914

RIMG0224.JPG

RIMG0243.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier GEBETE - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

marino 03/06/2014 18:29

douarneniste de cœur je également a brest depuis 23 ans beaucoup de souvenirs avec ces photos et de nostalgie aussi bravo

didier-le-brestois 03/06/2014 19:51

merci Marino, didierduboutdumonde

didier-le-brestois 01/01/2014 16:28


merci Danet, je fais une rando à pied chaque semaine et ce depuis 8 ans... ci-joint le lien de la dernière rando narrée sur ce blog: http://www.didier-le-brestois.com/article-rando-plougonven-plouigneau-121669343.html


Bonne Année, Didier

D@net 01/01/2014 15:19


Bopnjour Didier le Brestois,


Beaucoup de plaisir de te lire chez moi ce matin, je ne suis pas cycliste, mais randonneuse, et j'ai eu le plaisir de randonner sur les belles côtes du Finistère de Guissény à Brest en deux fois
7 à 8 jours de marche, c'est une expérience que je renouvelerai volontiers si je pouvais !!


Si tu veux voir ce que j'en ai raconté, cliques sur le menu "Randonnée" puis "Bretagne".


Merci de ta visite et, à nouveau, bonne année 2014.


D@net.

didier-le-brestois 30/12/2013 21:30


Douarnenez est une légende à elle toute seule et le nombre d'annecdotes, de drames et de réjouissances qui ont jalonné l'histoire de ce port sardinier est incommensurable. Je pense refaire des
rando vélo dans les parages et je suis assuré de découvrir de belles tranches de vie douarneniste à conter et à les illustrer avec d'autres images aussi inédites et originales. Merci Claire pour
cette appréciation du "travail" fourni pour enrichir mon blog, Bises, Did 

Claire-Cerise 29/12/2013 17:21


Une bien jolie balade sportive et un bel exposé ! Bravo pour le travail et les photos.. j'aime particulièrement la dernière, la photo du clocher et du lampadaire et celles des vieux bateaux !
J'aime aussi le texte.. une tranche de vie de Douarnenez ! Merci pour la Communauté Didier et belle soirée à toi !

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens