Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 00:52

Une amatrice : « Je m’inspire de la nature argonnaise en toutes saisons, des villages, des champs… je peins des tableaux assez variés, de différents formats. Pour reproduire ces instantanés de la vie quotidienne, je prends des photos avant de venir peindre dans mon atelier. « Vous savez, l’image du peintre qui s’installe au milieu des champs et qui fait son tableau, ça n’existe plus beaucoup, assure-t-elle. Je préfère travailler chez moi ».
Octobre, dernières nuances de vert pour les paysages argonnais, la nature prend ses éclatantes couleurs automnales pour quelques semaines, moment privilégié pour le photographe. Il doit saisir la lumière matinale filtrée au travers de la fraîche rosée s'évaporant pour former une atmosphère voluptueuse, mais aussi l'intense et contrastée luminosité couchante.

Nature argonnaise
Repost 0
Published by Gébété29 - dans lorraine argonne meuse
commenter cet article
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 00:52

Une amatrice : « Je m’inspire de la nature argonnaise en toutes saisons, des villages, des champs… je peins des tableaux assez variés, de différents formats. Pour reproduire ces instantanés de la vie quotidienne, je prends des photos avant de venir peindre dans mon atelier. « Vous savez, l’image du peintre qui s’installe au milieu des champs et qui fait son tableau, ça n’existe plus beaucoup, assure-t-elle. Je préfère travailler chez moi ».
Octobre, dernières nuances de vert pour les paysages argonnais, la nature prend ses éclatantes couleurs automnales pour quelques semaines, moment privilégié pour le photographe. Il doit saisir la lumière matinale filtrée au travers de la fraîche rosée s'évaporant pour former une atmosphère voluptueuse, mais aussi l'intense et contrastée luminosité couchante.

Nature argonnaise
Repost 0
Published by Gébété29 - dans lorraine argonne meuse
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 18:59

L'Argonne est une région naturelle de la France, s'étendant sur les départements de la Marne, les Ardennes et la Meuse, à l'est du bassin parisien. L'Argonne est une région de forêt et d'étangs. La principale localité de l'Argonne est Sainte-Menehould. Longtemps, l'Argonne a été considérée, non comme une véritable entité, mais comme partagée entre les deux régions majeures que sont la Champagne et la Lorraine.

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne

En 1782, l’Encyclopédie méthodique de géographie moderne décrit l'Argonne comme suit ; « Contrée de France, qui s'étend en Champagne et dans le Barrois. Elle a environ 18 lieues de long sur une largeur fort inégale. Cette contrée n'est pour ainsi dire qu'une grande forêt, dans laquelle font des vuides (vides; clairières) où l'on a bâti des villes & des villages. Les habitants en cultivent les environs avec le plus grand soin ; mais indépendamment de ce que la qualité du sol n'est pas bien bonne, les bêtes fauves dont le pays est rempli, les privent en grande partie du fruit de leur labeur. Le bétail leur réussit mieux, et le commerce des bois leur est encore une ressource. Sainte-Menehould est la capitale de cette contrée ».

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne

Dans l'histoire de France, la région de l'Argonne s'est forgé une réputation grâce surtout à trois évènements : • l'arrestation à Varennes de Louis XVI en 1791, • la bataille de Valmy en 1792 (C'est au célèbre Moulin de Valmy, le 20 septembre 1792, que l'armée révolutionnaire sous les ordres de Dumouriez et Kellermann arrêta l'invasion austro-prussienne, commandée par le duc de Brunswick.) • la Grande Guerre de 1914-18, notamment lors de la Bataille de l'Argonne, en septembre 1915.

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne

A voir :

• La forêt d'Argonne : le long de la route de la Haute-Chevauchée, on trouve de nombreux vestiges datant de la Première Guerre mondiale dont les Abris du Kronprinz et le Kaisertunnel ;

Sainte-Menehould et sa gendarmerie actuelle où se sont reposés le Roi Louis XVI et sa famille pendant leur fuite, avant d'être repérés par Jean Baptiste Drouet et arrêtés le 21 juin 1791 à Varennes-en-Argonne.

Clermont-en-Argonne : le chemin du Roi

La butte de Vauquois, haut lieu de la guerre des Mines (1914 - 1918)

Beaulieu-en-Argonne, classé Village Fleuri 4 fleurs et grand prix du jury, considéré comme l'un des plus beaux villages de France.

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne

La faïence d'Argonne provient de 14 faïenceries se situant en Argonne entre la Marne et la Meuse : les Islettes (ou le bois d'Épense), Clermont-en-Argonne, Rarécourt, la Grange le Comte, Salvange, Montgarny, Froidos, Lavoye et Waly pour les plus importantes. Les faïenceries de l'Argonne ont été actives de 1708 à 1880. Elles étaient idéalement situées dans la forêt d'Argonne qui leur procurait toutes les ressources dont elles avaient besoin : le bois, l'eau et la terre.

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne

La première faïencerie d'Argonne est créée en 1708 à Waly par Mathieu Nicolas et Nicolas Leclerc, maître particulier des eaux et forêts à Clermont-en-Argonne. En 1718, ce dernier fonde la faïencerie de Clermont et c'est également l'un de ses fils qui ouvre en 1735 la faïencerie du Bois d'Épense. Cependant les débuts des faïenceries en Argonne sont chaotiques et celles-ci sont mal perçues par la population : en 1724, les habitants de Clermont demandent à ce que la faïencerie soit transférée à l'extérieur du village et la faïencerie du Bois d'Epense doit fermer ses portes en 1742.

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne

C'est à partir de 1763 que la faïencerie prend son essor : les faïenceries de Salvange, Lavoye et Montgarny sont créées et celle du Bois d'Epense reprend ses activités. Les affaires restent florissantes jusqu'en 1840.

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne

La crise économique de 1847-48 entraîne la fermeture d'une grande partie des faïenceries d'Argonne entre 1847 et 1853 (Bois d'Epense, Lavoye, Montgarny et Waly). Quelques années plus tard, entre 1860 et 1863, les dernières faïenceries argonnaises ferment (Le Claon, Froidos, Salvange et Clermont).

L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
L'Argonne en Automne
Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 18:41

Automne en Argonne.
L'Argonne est une région naturelle de la France, s'étendant sur les départements de la Marne, les Ardennes et la Meuse, à l'est du bassin parisien. L'Argonne est une région de forêt et d'étangs. La principale localité de l'Argonne est Sainte-Menehould.
Longtemps, l'Argonne a été considérée, non comme une véritable entité, mais comme partagée entre les deux régions majeures que sont la Champagne et la Lorraine.
En 1782, l’Encyclopédie méthodique de géographie moderne1 décrit l'Argonne comme suit ;
« Contrée de France, qui s'étend en Champagne et dans le Barrois. Elle a environ 18 lieues de long sur une largeur fort inégale. Cette contrée n'est pour ainsi dire qu'une grande forêt, dans laquelle font des vuides où l'on a bâti des villes & des villages. Les habitants en cultivent les environs avec le plus grand soin ; mais indépendamment de ce que la qualité du sol n'est pas bien bonne, les bêtes fauves dont le pays est rempli, les privent en grande partie du fruit de leur labeur. Le bétail leur réussit mieux, et le commerce des bois leur est encore une ressource. Sainte-Menehould est la capitale de cette contrée ».
Dans l'histoire de France, la région de l'Argonne s'est forgé une réputation grâce surtout à trois évènements :
•l'arrestation à Varennes de Louis XVI en 1791,
•la bataille de Valmy en 1792 (C'est au célèbre Moulin de Valmy, le 20 septembre 1792, que l'armée révolutionnaire sous les ordres de Dumouriez et Kellermann arrêta l'invasion austro-prussienne, commandée par le duc de Brunswick.)
•la Grande Guerre de 1914-18, notamment lors de la Bataille de l'Argonne, en septembre 1915.

Automne en Argonne
Repost 0
Published by Gébété29 - dans automne argonne
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 16:38

Passavant-en-Argonne.
Au cours de la Révolution française, la commune, alors nommée simplement Passavant, porta provisoirement le nom de Mont-sur-Aisne.
C'est en 1907 que la commune adopta le nom de Passavant-en-Argonne.
C'est sur la portion de voie du TGV Est traversant cette commune que la SNCF a battu, de manière officieuse, son propre record du monde de vitesse ferroviaire en atteignant le 12 février 2007 les 553 km/h. Une tentative officielle devrait être tentée courant avril 2007.
Lieux et monuments :
•Monument aux morts, sculpture pour l'hommage aux morts de 1870 (photo).
•Maisons typiques et traditionnelles.
•Gorges de l'Argonne
•Monument commémoratif du massacre des mobiles de la Marne en août 1870
Le village de Beaulieu en Argonne se situe dans le département de la Meuse, au Sud du Massif Argonnais. Perché sur un plateau il bénéficie d'une vue imprenable. Récompensé à de multiples reprises pour le fleurissement du site, il est un havre de paix pour tous ses habitants.
La naissance de Beaulieu en Argonne est liée à l’histoire d’un ecclésiastique venu d’Ecosse, Saint Rodingue, nommé vulgairement Saint Rouin qui fût à l’origine de la construction de l’Abbaye de Beaulieu au VIIe siècle.

Forêt et villages d'Argonne
Repost 0
Published by Gébété29 - dans automne argonne
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens