Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 13:54

S’il y a un lieu bien connu des brestois, c’est le Vallon du Stang-Alar, véritable poumon de verdure avec des plans d’eau, dans la ville de Brest ! Plus qu’un parc public, c’est le lieu de balade des familles, des joggers, des anciens, des locaux qui promènent leurs chiens, des promeneurs pour la pause-déjeuner … Et puis pour les familles, c’est le lieu où les enfants adorent venir nourrir les canards, courir, se défouler, se cacher derrière les arbres, pique-niquer, faire du vélo, de la trottinette, de la balançoire … et tout simplement prendre l’air ! Propice à la détente, les pelouses et bancs publics s’offrent à nous…

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar

Le Samu des arbres - Dans le vallon luxuriant du Stang-Alar, près de Brest, l’équipe de Jean-Yves Lesouef sauve les derniers des Mohicans du monde végétal.

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar

« Il n’en restait qu’un, et j’étais de celui-là… !» Qu’il s’agisse du Ruizia cordata (bois de senteur blanc) de la Réunion, du Limonium dendroides des Canaries, du Dombeya mauritiana de l’île Maurice ou du Zelkova de Sicile, ces arbres, aujourd’hui en convalescence dans la région brestoise, reprennent, après le fameux Sophora toromiro de l’île de Pâques, la complainte des arbres qui ont frôlé l’extinction.

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar

Intensivement exploité par les Pascuans durant des siècles pour le transport des moai, statues monumentales de tuf volcanique érigées en bord de mer, le toromiro, dont ne survivait qu’un individu dans le cratère du volcan Rano Raraku, a été à deux doigts de disparaître du grand livre des espèces. En 1955, l’explorateur Thor Heyerdahl, rendu célèbre par l’expédition du radeau « Kon-Tiki », envoya en Suède un rameau de la dernière branche du dernier toromiro vivant. À partir des graines portées par ce vestige, les botanistes tentèrent le tout pour le tout. Tel Lazare ressuscité du tombeau, l’arbre de l’île de Pâques croît désormais dans plusieurs jardins botaniques du monde. Même si la diversité génétique de l’espèce sort terriblement amoindrie de ce flirt avec la mort, on peut la considérer comme sauvée.

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar

En créant, en 1975, le Conservatoire botanique national de Brest, dans la surprenante luxuriance du vallon du Stang-Alar (vallon du Cygne ou étang de Saint-Éloi, selon les traductions !), consacré à la sauvegarde de la flore régionale, le pépiniériste Jean-Yves Lesouef avait une autre idée en tête. Il voulait en faire également un véritable Samu des arbres qui, à l’image de Sophora toromiro, sont au bord du gouffre.

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar

À en croire l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) de Gland, en Suisse, et « Red List of Threatened Plants », les jardins botaniques et leurs serres, refuges pour plantes en danger, ne risquent pas de chômer dans un avenir proche. Ces deux derniers siècles, 77 espèces d’arbres se sont définitivement éteintes, 18 ne survivent plus qu’en culture, 976 sont dans une situation critique, et le sort de 1319 autres commence à être sérieusement préoccupant.

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar

Voilà pourquoi, dans les serres et les jardins du Stang-Alar, Ruizia cordata, Limonium dendroides, Dombeya mauritiana et Zelkova sicula font l’objet de tous les soins de l’équipe de Jean-Yves Lesouef. Les botanistes brestois prouvent, jour après jour, que l’on peut sauver, puis conserver ces espèces, sous forme d’arbres ou de graines réfrigérées, dans des conditions économiques acceptables.

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar

Ces quatre pensionnaires d’outre-mer, qui n’ont rien de très spectaculaire, sont tous originaires d’îles où ils poussaient à l’état endémique, c’est-à-dire qu’on n’en trouvait nulle part ailleurs de semblables. Avant que l’homme, ses chèvres et ses moutons n’abordent ces oasis isolées au milieu des déserts océaniques, ils s’y développaient sans problème dans la niche écologique qu’ils avaient conquise, il y a des centaines de milliers d’années. Mais un arbre est, par définition, incapable de se déplacer. Il subit donc de plein fouet la concurrence territoriale de l’homme, cultivateur et donc défricheur, ainsi que des animaux domestiques herbivores. In fine, seuls les spécimens qui poussaient dans des lieux peu intéressants pour la culture ou inaccessibles aux chèvres, comme certains vallons étroits et reculés ou corniches de falaise, ont donc survécu à la colonisation humaine.

Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Un musée vert le long du ruisseau Stang-Alar
Repost 0
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 00:20

La médiathèque des Capucins - Un lieu de rencontres et de partage autour du savoir, de l’information et des loisirs culturels.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

La médiathèque François-Mitterrand - Les Capucins à Brest. Il s'agit du plus grand équipement de ce type dans le Grand Ouest français. La médiathèque est située dans le bâtiment du XIXe siècle qui abritait les ateliers de mécanique de la marine nationale dans le quartier des Capucins. Les ateliers et le quartier eux-mêmes tirent leur nom d'un couvent de moines capucins. Ce bâtiment se trouve sur la rive droite, côté Recouvrance, face au centre-ville de Brest, sur un plateau en surplomb de la Penfeld. Elle est desservie par le téléphérique, dont la station est implantée dans le même bâtiment et le tramway et le bus qui passent à l'ouest du quartier où elle est située.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

La médiathèque est intégrée au projet global de développement du quartier des Capucins et de réhabilitation des bâtiments de l'atelier de mécanique de la Marine Nationale. Le projet a débuté en 2010 et les travaux de la médiathèque ont commencé en 2014 sous la maîtrise d'œuvre de l'atelier d'architecture Canal (tandis que la maîtrise d'œuvre globale est confiée à l'architecte et urbaniste Bruno Fortier).

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

La médiathèque a été inaugurée les 7 et 8 janvier 2017 et ouverte au public le 10 janvier 2017. Le Président de la République française, F. Hollande, s'y est rendu le 16 février de la même année pour inaugurer la plaque qui lui donne officiellement sa dénomination. Cette dernière rend hommage à François Mitterrand, ancien président de la République française.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Inauguration officielle par le président de la République - François Hollande a procédé, le jeudi 16 février 2017, en fin d'après-midi, à l'inauguration officielle de la médiathèque François-Mitterrand - Les Capucins avec la ministre de la culture, Audrey Azoulay. Il en a profité, alors que ce n'était pas prévu, pour faire un aller-retour en téléphérique, le qualifiant de « très beau voyage ». Dans son discours, il a d'ailleurs plaisanté sur le sujet, reconnaissant qu'après les nombreux incidents qui ont émaillé son inauguration, il est devenu « le mode de transport le plus connu de France ».

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

La médiathèque dispose de 9 700 m2 (en surface hors œuvre nette) et de 900 places assises. Elle comprend trois étages. Elle compte aussi en son sein une salle d'exposition de 175 m2, un auditorium de 195 places au rez-de-chaussée ainsi qu'un café et une terrasse au 1er étage.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Des machines autrefois situées dans les ateliers de mécanique ont été intégrées dans l'espace de la médiathèque : un four Jaube de l'atelier de chaudronnerie au rez-de-chaussée près de l'espace jeux et un pont roulant dans le hall d'entrée. L'espace, ouvert, sans portes ni cloisons, bénéficie de la lumière naturelle grâce à des verrières sur le toit.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Six départements thématiques sont répartis sur les trois niveaux :

  • Au rez-de chaussée : l'accueil, les rayons « vie et citoyenneté », « numérique » et « jeunesse » ;
  • Sur la mezzanine : les rayons « espaces pédagogiques » et « ludiques » ;
  • Au premier étage : les rayons « arts et littératures » et « patrimoine, mémoire et identités littorales ».
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Les documents ont été transférés de la bibliothèque d'étude de la rue Traverse et de la médiathèque Neptune, aujourd'hui fermées. Une somme de 460 000 € a été consacrée à la mise à jour des collections. La médiathèque contient 120 000 références en accès libre, dont : 12 000 romans, 5 000 bandes dessinées, 2 000 ouvrages sur la littérature, 4 000 documents sur les arts, 20 000 CD, 3 500 films. Elle conserve également 350 000 références en réserve. Dans le hall, un kiosque propose 400 titres de presse, sous forme papier ou en ligne. L'espace « Patrimoine » propose 10 000 livres publiés entre le XVe et le XIXe siècle, 200 manuscrits et documents, 3 000 volumes de journaux et revues.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Une tête de réseau - La bibliothèque d’étude et la médiathèque Neptune ont fermé leurs portes. En 2016 la médiathèque des Capucins dans les Ateliers du même nom a ouvert. Un simple déménagement ? Certainement pas ! La nouvelle médiathèque vient conforter le réseau des bibliothèques municipales, en développant une offre complémentaire de celle des bibliothèques de quartier. Elle accueille les services transversaux (administration, informatique, catalogage, action culturelle, communication, médiation), qui apportent un soutien aux équipes des bibliothèques situées dans les quartiers. Des services spécialisés, comme la bibliothèque à domicile ou le service écoles-bibliothèques s’y installent dans des locaux plus fonctionnels.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Une nouvelle organisation en "départements", 120 000 documents en libre-accès - La médiathèque est organisée en 5 départements thématiques. Dans la grande nef, avec l’accueil, on trouve le département « vie et citoyenneté » ainsi que des espaces d’animation. Le bâtiment s’organise ensuite en trois niveaux : jeunesse et numérique au rez-de-chaussée, jeux traditionnels et jeux vidéo en mezzanine, arts et littératures ainsi que patrimoine, Bretagne et mer à l’étage.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Aux 120 000 documents en libre accès sur tous supports (livres, cd, dvd, journaux, magazines) s’ajoutent les jeux vidéo et de société, sans oublier les ressources numériques. Vous peut également accéder aux 350 000 documents conservés dans les réserves. Les fonds patrimoniaux les plus anciens sont présentés dans une réserve visible depuis les espaces publics et visitable en groupe. Des présentations du fonds de conservation jeunesse sont proposées dans un espace dédié.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Les espaces de consultation sont prévus pour permettre d’utiliser confortablement toutes ces ressources sur place : équipements informatiques performants, espaces de travail individuel ou en groupe, espaces de lecture, d’écoute, de visionnage, de jeux…

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

La médiathèque des Capucins en chiffres :

  • 120 000 documents en libre accès (livres, DVD, CD, journaux et revues) et plus de 350 000 en réserve
  • 9700 m² (surface hors œuvre nette)
  • 900 places assises, dont une centaine équipées de postes informatiques
  • 1 auditorium de 195 places
  • 1 salle d’exposition de 175 m²
  • 1 café
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français

Coût : 24,8 M€ HT financés par la ville de Brest avec le soutien de l’Etat (Ministère de la Culture et de la Communication), de la Région Bretagne, du Conseil général du Finistère et de l’Union européenne (FEDER). Le total des subventions attendues s’élève à 13,7 M€.

La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
La plus grande médiathèque du Grand Ouest français
Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:52

S’il y a un lieu bien connu des Brestois, c’est le Vallon du Stang-Alar, véritable poumon de verdure avec des plans d’eau dans la ville de Brest ! Musée vert de 40 hectares, le Vallon du Stang-Alar est un espace de nature se déroulant le long de la rivière séparant Brest de Guipavas. Aujourd’hui entièrement réaménagé, le Vallon du Stang-Alar abrite désormais l’un des plus prestigieux conservatoires botaniques au monde, le Conservatoire botanique national de Brest. Le Vallon du Stang-Alar n'est pas qu'un splendide jardin public. Pour sauver les plantes menacées de disparition, le Conservatoire botanique national de Brest réalise tous les jours des efforts considérables.

Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver

Grâce à un climat océanique réputé pour sa douceur et une diversité de sols (pentes au soleil, pentes à l'ombre, rochers, sources, ruisseaux, étangs...), le Conservatoire met à la disposition du public une végétation très diverse où alternent les plantes menacées d'extinction et les plantes ornementales non menacées. La faune y est également très riche : une grande variété d'oiseaux et d'insectes donne un attrait supplémentaire au jardin.

Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver

Une bonne raison de se rendre au jardin du Conservatoire botanique de Brest : découvrir un tiki monumental, dans le style marquisien, et une case ronde de Lifou, une île au Nord-Est de la Nouvelle-Calédonie, ont trouvé leur place après Brest 2016.

Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver

À l'endroit où a poussé cet eucalyptus abattu, a pris place, cet été 2016, la case ronde de la délégation kanake venue participer aux dernières fêtes maritimes. La très belle case en bois, feuille et paille de Lifou, avait été montée en juillet dernier sur le port. La délégation de Lifou a remonté la case au Conservatoire, les femmes du groupe ayant soigneusement choisi l'emplacement. Comment la case supportera-t-elle l'humidité de la pointe bretonne ? Il faudra régulièrement y venir faire du feu pour l'assécher. Véritable lieu de socialisation et de tradition, cette case revêt également une dimension spirituelle en lien avec les ancêtres et les éléments terrestres.

Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver

Avec sa fleur en trompette, son air timide et son parfum entêtant, la jonquille symbolise le retour des beaux jours ! Cette fleur simple fait la joie des jardiniers, des promeneurs et des enfants lorsqu’aux prémices du printemps, elle pointe le bout de son nez.

Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver

La salamandre est un amphibien légendaire, réputé pour vivre dans le feu, s'y baigner et ne mourir que lorsque celui-ci s'éteint. La salamandre, créature importante des bestiaires médiévaux est un symbole alchimique et héraldique auquel une profonde symbolique est attachée. La Salamandre du Stang Alar n’échappe pas à sa légende… La salamandre fait partie des espèces protégées par la Convention de Berne, au même titre que l’écureuil roux, la mésange, le roitelet huppé qu’on observe régulièrement au Stang Alar.

Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Le Vallon du Stang-Alar en hiver
Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 12:01

Je propose de présenter différents visages de Brest avec des vues originales. Je ne prétends pas lister tous les attraits de la Cité du Ponant, mais on peut comprendre comment cette ville bretonne se construit et sur quels atouts elle peut se développer.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Situé à l’entrée de la rivière la Penfeld, le port du Château est une marina très agréable et parfaitement adaptée pour accueillir tous les profils de navigateurs. Etabli près du port de commerce et du port militaire, ce port de plaisance moderne et dynamique permet de découvrir les charmes d'une ville maritime par excellence et d'une des plus belles rades du Monde.

Du pub irlandais, à la criée, du café pêcheur en passant par le célèbre musée de la marine dans le château-fort brestois, la Marina du Château  garantit une escale privilégiée pour un séjour culturel et festif. Sa position stratégique au-devant de l'océan Atlantique en fait le lieu de rencontre favori des grands navigateurs : les grands records autour du monde, les transats, les régates de renommée internationale ont choisi le port du château comme étape décisive : courses, spectacles et convivialité y sont garantis. L'équipement possède 650 emplacements sur catway dont une centaine est réservée aux visiteurs de passage.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Autour de la Marina, on peut déjeuner au :

La Base Brest ; L'Epuisette & Aux Vieux Gréements ; Restaurants au Quai Eric Tabarly

Le chantier du Guip est un chantier naval situé sur trois sites à Brest, Lorient et l’Île-aux-Moines. Il restaure et construit des bateaux en bois : bateaux du patrimoine, bateaux de travail et yachts de belle plaisance. À Brest, l’atelier (hangar de plus de 1 000 m2) se trouve sur le quai Malbert. Il est divisé en plusieurs zones (charpente navale, ébénisterie de pont et agencement intérieur, technique embarquée) et peut accueillir des yachts et bateaux du patrimoine jusqu’à 100 tonnes. 16 personnes y travaillent.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Les pôles culturels majeurs à Brest :

Oceanopolis : Port de plaisance de Moulin Blanc ; Rue Alain Colas ; 29200 BREST
Spadiumparc :
Boulevard Leopold Maissin ; 29840 LE RELECQ KERHUON
Cinéma Multiplexe Liberté :
Place de la Liberté ; 10 Avenue Georges Clemenceau ; 29200 BREST
Musée de la Tour Tanguy :
Square Pierre Péron (quartier de Recouvrance) ; 29200 BREST
Musée des Beaux-Arts :
24 rue Traverse ; 29200 BREST
Le Château de Brest : Musée national de la Marine : Boulevard de la Marine ; 29200 BREST   -     
Rïnkla Stadium – Patinoire : Place Napoléon III ; 29200 BREST

Le Quartz, scène nationale de Brest : Square Beethoven ; 60 rue du Château ; 29200 BREST   -    Bowling Le Master : Avenue Georges Pompidou ; 29200 BREST

Laser Game : 51 rue Yves Collet ; 29200 BREST    -    Arbreizh Aventure : Bois de Keroual ; 29200 BREST

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

La ville de Brest : Les sept quartiers de Brest :

Bellevue : Partagée entre les communes de Lambézellec et Brest, l'aventure urbaine de Bellevue débute en 1945. Après la Seconde Guerre mondiale, il faut reloger les sinistrés, les réfugiés et les ouvriers venus reconstruire Brest. Autour d’un centre, Bellevue, le quartier se construit sur une période de 20 ans (1960-1977). En 2013, les 50 ans du quartier ont été fêtés.

Brest-Centre : Le quartier Brest centre correspond en partie au Brest “intra-muros” imaginé par Vauban en 1694. Ce quadrillage orienté suivant un axe nordouest/sud-est, axe recoupé par des rues parallèles aux fortifications, marque profondément l’histoire de la ville puisqu’il a inspiré Georges Millineau pour le plan d’embellissement de la ville en 1929, puis Jean-Baptiste Mathon, lors de la reconstruction de Brest après la Seconde Guerre mondiale.

Europe : Créé en 2001, le quartier de l’Europe est plutôt dominé par l’habitat collectif au sud (près de 80 % dont 1/3 de logements conventionnés) et secteur pavillonnaire plus dispersé au nord.

Lambézellec : Lambézellec est une ancienne commune du nord de Brest. Initialement paroisse de grande superficie, elle est peu à peu grignotée par Brest avant de fusionner avec cette dernière le 28 avril 1945.

Quatre Moulins : Le quartier des Quatre-Moulins a intégré récemment le paysage brestois depuis les élections municipales de 2008 avec l’installation d’une mairie de quartier.

Saint-Marc : Saint-Marc est une ancienne commune située à l'est de Brest. Elle forme depuis le 28 avril 1945 un quartier de la ville de Brest.

Saint-Pierre : Saint-Pierre-Quilbignon est une ancienne commune située sur la rive droite de Brest. Elle forme depuis le 28 avril 1945 un quartier de la ville de Brest.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

La place de la Liberté est la principale place de la ville de Brest, depuis la Reconstruction. Entre la rue de Siam et la rue Jean-Jaurès, principales artères commerçantes du centre-ville elle est surnommée la place Lib’ ; elle est souvent le théâtre de diverses manifestations ou concerts, comme le marché de Noël. Cette place tient lieu de nœud des réseaux de transports en commun de Brest, comme les bus et le tramway.

Cinéma Multiplexe Liberté - Place de la Liberté, 29200 Brest - Nombre de salles : 15 ; Nombre de fauteuils : 2744 = le plus grand cinéma de Brest. 9 salles sont équipées en numérique 3D.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Le tramway de Brest, composé d'une seule ligne appelée ligne A exploitée par Keolis Brest, est une ligne mise en service en 2012, marquant le retour de ce mode de transport dans la ville 68 ans après sa disparition. Elle relie la porte de Plouzané à l'ouest aux portes de Gouesnou au nord et de Guipavas à l'est, ces deux derniers terminus se trouvant sur deux branches se finissant sur les territoires communaux éponymes. Le parcours demande un peu moins de quarante minutes et dessert vingt-huit stations espacées de 500 mètres environ sur 14,3 kilomètres. La ligne, qui a rencontré un rapide succès, transportant 40 000 voyageurs en moyenne par jour ouvré en 2015. Durant sa première année de service, 8,9 millions de personnes l'ont empruntée.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Le Pont Albert Louppe : Fleuron de la technologie française, le pont est inauguré le 9 octobre 1930 par le président de la République française, Gaston Doumergue et par le maire de Plougastel, Mathurin Thomas ; trois jours plus tard, le 12, le pont est béni par l’évêque de Quimper accompagné de cinquante mille personnes. En 1944, pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée allemande détruit la première arche du pont (côté Brest) pour le rendre inutilisable par les Alliés. En 1949, l'ouvrage est ré-inauguré après élargissement et reconstruction. Il est de nouveau élargi dans les années 1960. En 1994, alors que le pont en deux fois une voie connaissait un trafic moyen de vingt-huit mille véhicules par jour, il y avait de fréquents embouteillages gênant les habitants de Plougastel pour aller travailler à Brest, il a donc été construit le second pont de Plougastel, le pont de l'Iroise. À la mise en service du pont de l'Iroise, le pont Albert-Louppe est déclassé pour la circulation automobile ; il est réservé aux deux-roues et aux piétons. Le pont Albert-Louppe est labellisé « Patrimoine du XXe siècle ». Il tient son nom de l'ancien sénateur du Finistère et ingénieur Albert Louppe, né en 1856 et mort en 1927 alors qu'il était encore en mandat au Sénat. C'est Albert Louppe, en tant que président du conseil général du Finistère, qui a obtenu la construction de ce pont quelques années plus tôt.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Le Moulin-Blanc est à la fois le nom d'une plage et celui d'un port de plaisance de l'agglomération brestoise, à cheval sur les communes de Brest, Guipavas et Le Relecq-Kerhuon. Le parc de loisirs et grand aquarium Océanopolis est installé sur le terre-plein du port de plaisance. L'origine du nom rappelle la présence par le passé d'un moulin (le moulin du Stangalard ou Stang Alar), blanchit à la chaux, donc de couleur blanche, et qui servait d'amer pour les navires qui s'approchaient de la côte.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Aussi monumentale que symbolique, à Brest, une sculpture de dix mètres de haut, baptisée Mémoires, a été inaugurée dimanche 10 mai 2015 sur le port, à l'initiative de l'association finistérienne Mémoires des esclavages. L'œuvre en acier a été érigée avec le soutien de la municipalité de Brest sur le polder, le long d'une promenade, au bord de la rade, non loin du port de plaisance et d'Océanopolis, centre de découverte des océans.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017

Le longe-côte ou la randonnée aquatique est un sport pratiqué à l'origine dans le nord de la France (Dunkerque, Bray-Dunes), sur des plages de sable, consistant à marcher avec de l'eau jusqu'au diaphragme en s'aidant éventuellement d'une pagaie pour avancer. Cette discipline a été mise au point en 2005 par Thomas Wallyn, entraineur d'un club d'aviron de Dunkerque. Il concevait cette activité comme complément d’entraînement pour les rameurs. Le longe-côte définit le principe d'une nouvelle forme de randonnée, la randonnée pédestre aquatique (on évolue debout dans l'eau, immersion minimale jusqu'à la taille.) L'association « les Sentiers Bleus » dont l'objet est la promotion et le développement du longe-côte est créée en juin 2009.

Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Ici, c'est Brest en février 2017
Repost 0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 16:16

Après Coville et ses 49 jours et 3 heures, après le Cléac’h et ses 74 jours, c’est Francis Joyon qui explose le record du tour du monde à la voile, en 40 jours. Le marin et son équipage, sur leur trimaran Idec Sport, ont franchi la ligne d’arrivée au large d'Ouessant le 26 janvier 2017. Ils battent de 4 jours le précédent record de Loïck Peyron. Le skipper d’Idec Sport, Francis Joyon, et son équipe ont franchi la ligne d’arrivée du Trophée Jules Verne ce jeudi matin pulvérisant le record du tour du monde à la voile.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

En avance de quatre jours sur le record détenu par Loïck Peyron, ils bouclent leur tour du monde en un peu plus de 40 jours. Un exploit majuscule qui va marquer l'histoire de la voile. Un record qu'il doit en grande partie à la qualité de son exceptionnel bateau. Et qui va se fêter à Brest, « où il se passe toujours de grandes choses », assure Francis Joyon.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

"On a fait du bon boulot; les gars ont tout donné; Ce record est le fruit du travail, entre la préparation et ces 40 jours", déclare Francis Joyon pour qui le record s'est joué lors de ces journées où Idec Sport a avalé plus de 900 milles. "Pourtant nous avons navigué avec peu de visibilité et pas mal de glace, mais les gars avec qui j'ai navigué ont de la ressource; je pense d'ailleurs qu'ils pourraient repartir", sourit Francis Joyon.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Après un premier essai en 2015, deux reports de départ et une première tentative avortée au bout d’une semaine de navigation, Francis Joyon et son équipage Idec Sport ont pris la mer, vendredi 16 décembre à 9h19, heure à laquelle ils ont franchi la ligne de départ entre Ouessant et le cap Lizard.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Après 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes, la Team Idec Sport – composée de Francis Joyon (FRA), Bernard Stamm (SUI), Alex Pella (ESP), Gwénolé Gahinet (FRA), Clément Surtel (FRA) et Sébastien Audigane (FRA) – a franchi victorieusement la ligne d’arrivée le jeudi 26 janvier à 08h19. Les six acolytes, auteurs d’un parcours impeccable, ont ainsi battu le record de l’épreuve détenu depuis 2012 par Loïck Peyron. Ce dernier avait alors bouclé son tour du monde en équipage, sans escale et sans assistance en 45 jours 13h 42 min et 53 sec.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Trophée Jules Verne : Bientôt 25 ans d’histoire et 9 victoires pour 23 tentatives.

« En bordure d’Antarctique, nous ferons le tour du monde de la glissade. Nous irons surfer là où, depuis Cook, peu ont croisé, traversant les saisons d’ouest en est, d’Ouessant à Ouessant, en passant par les caps de Bonne Espérance, Leeuwin et Horn. À rebours, on comptera les jours, on dévalera les pentes, on avalera les méridiens. Le voyage ne durera que quatre-vingt jours, le temps de faire un petit tour. »

Florence Arthaud.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

« Et si on faisait le tour du monde en 80 jours ? » C’est Yves Le Cornec, dit « Mickey » qui lance l’idée, un soir de l’année 1985, à une tablée de marins faisant ripaille chez le bon docteur Jean Le Rouzic. Avec Mickey, sont présents Florence Arthaud, Eugène Riguidel, Gabriel Guilly et leur bande de copains réunis à la Trinité-sur-mer, pour célébrer leur retour de la transat Québec-Saint Malo. À bord de William Saurin, le trimaran de Riguidel, ils viennent de parcourir 3000 milles à près de 13 nœuds, vitesse moyenne jamais atteinte jusqu’alors pour traverser l’Atlantique. « En discutant et en imaginant des navigations autour du monde à cette vitesse, l’idée des 80 jours m’est soudain apparue comme une évidence », se souvient Yves le Cornec.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

26 000 milles parcourus en 80 jours moins 5 minutes : le pari romanesque lancé, en 1872, par Jules Verne à son flegmatique personnage Phileas Fogg fournit un bien élégant prétexte pour une nouvelle aventure océanique. Mais le Trophée Jules Verne n’est pas encore né. « À l’époque, on était très loin d’imaginer les performances des bateaux d’aujourd’hui, boucler un tour du monde à cette vitesse représentait un vrai challenge », raconte encore son inventeur.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

C’est l’aîné des frères Peyron qui, le premier, établira le record de vitesse autour du monde, bouclant son tour en 79 jours, dès avril 1993. Depuis, sous les auspices de Jules Verne, les skippers n’ont eu de cesse de raccourcir le temps de la circumnavigation. 74 jours, 71, 64, 63, 50, 48, et 45 jours en 2012… Ces navigateurs, qui ont vu gravé leur nom sur la plaque du Trophée Jules Verne sont Bruno Peyron trois fois, Peter Blake, Robin Knox-Johnston, Olivier de Kersauson deux fois, Franck Cammas et Loïck Peyron. D’autres les ont défiés et les défieront encore.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Un quart de siècle après le début de leur aventure commune, Titouan garde la satisfaction de savoir l’esprit de « leur » Trophée intact. « Le Trophée Jules Verne demeure une référence, une enseigne prestigieuse au service des skippers et de leurs sponsors et n’a jamais dérogé à ce principe », se réjouit le marin-peintre.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Yves Le Cornec, l’inventeur des 80 jours à la voile, fait aussi ce constat : « le Trophée n’a pas été récupéré, il est resté vierge de toute connotation commerciale, simple, fort et universel. »

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

En 25 ans, le périple a changé. Si le parcours est le même, la volte des équipages de Spindrift 2 et Idec Sport, qui filent à plus de 30 nœuds autour du globe en 2015, ne ressemble pas au voyage à 14,39 nœuds de moyenne du pionnier Commodore Explorer. Pourtant, l’esprit d’aventure est immuable. « J’aimerais leur demander, à leur retour, comment ils ont vu le monde…», ajoute Yves Le Cornec. Car il s’agit bien de cela, en fin de compte : courir pour voir le monde.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Trophée 2016 : Francis Joyon (1 trophée/3 tentatives) / Idec-Sport – 2017 - Record du trophée Jules Verne en 40 Jours 23h 30min 30s – Tentative 2016 : Francis Joyon / Idec-Sport - Tentative 2015 : Francis Joyon / Idec-Sport.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Trophée 2012 : Loïck Peyron (1 trophée/1 tentative) / Banque Populaire V - 2012 – Record du Trophée Jules Verne en 45 jours 13 heures et 42 minutes et 53 secondes.

Trophée 2010 : Franck Cammas (1 Trophée/3 tentatives) / Groupama 3 – 2010 - Record du Trophée Jules Verne en 48 jours 7h 44min 52s - Tentative 2009 : Franck Cammas / Groupama 3 - Tentative 2008 : Franck Cammas / Groupama 3.

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Trophée 2005 : Bruno Peyron (3 Trophées/6 tentatives) / Orange II – 2005 – Record du Trophée Jules Verne en 50 Jours 16h 20min 4s - Tentative 2004 : Bruno Peyron / Orange II (2ème) - Tentative 2004 : Bruno Peyron / Orange II (1ère) -

Trophée 2002 : Bruno Peyron / Orange – 2002 – Record du Trophée Jules Verne en 64 Jours 8h 37min 24s - Tentative 2002 : Bruno Peyron / Orange

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Trophée 1993 : Bruno Peyron / Commodore Explorer – Record du Trophée Jules Verne en 79 Jours 6h 15min 56s.

Trophée 1997 : Olivier de Kersauson (2 Trophées/5 tentatives) / Sport-Elec – Record du Trophée Jules Verne en 71 Jours 14h 22min 8s. - Tentative 2002 : Olivier de Kersauson / Geronimo - Tentative 2003 : Olivier de Kersauson / Geronimo - Tentative 2004 : Olivier de Kersauson / Geronimo

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017

Trophée 2004 : Olivier de Kersauson / Geronimo – Record du Trophée Jules Verne en 63 Jours 13h 59min 46s.

 

Trophée 1994: Peter Blake (1 Trophée/2 tentatives) & Robin Knox-Johnston (1 Trophée/2 tentatives) / Enza New Zealand – Record du Trophée Jules Verne en 74 Jours 22h 17min 22s - Tentative 1993 : Peter Blake & Robin Knox-Johnston / Enza New-Zealand

IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
IDEC triomphe sur le Jules Verne le 24 janvier 2017
Repost 0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 15:47

Le 23 janvier 2017, comme chaque lundi, j'accompagne mon ami Gérard pour une petite sortie en VTT (moins de 40 km). Ce jour-là, on va faire le tour de Brest. Je poste dans cet articles les images vues au cours de la randonnée et mon texte fait une loupe sur la magnifique statue de Fanny de Laninon et de Jean Quéméneur au pont de Recouvrance.

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

Les deux personnages emblématiques du quartier de Recouvrance sont désormais statufiés et en couple ! L’artiste Jérôme Durand est l’auteur de cette œuvre plus grande que nature. Du haut du pont de Recouvrance où elle se détache, spectaculaire, sur le ciel bleu ou vue d’en bas, au pied de la tour Tanguy, d’où l’on aperçoit l’expression, si pleine de vie, du visage, en larme, de Fanny. L’histoire que raconte cette sculpture fait très couleur locale : « Un matelot vient prévenir Fanny, dans son bistrot, que Jean Quem’ est encore en train de faire le con. Il pleut, elle descend la rue de l’église en courant, elle arrive in extremis, elle le retient par sa vareuse… L’histoire finit bien ! » « Surplombant le square Pierre-Péron, cet immense artiste, avec, en toile de fond, le château, la tour Tanguy, le port et la rade de Brest, elle ne pouvait rêver plus beau socle… »

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

L’association « Les Amis de Recouvrance » a fait le choix de laisser une trace pérenne du quartier de Recouvrance en offrant à la ville de Brest une statue. Cette statue évoque les deux personnages emblématiques de Recouvrance, inspirés des chansons « La complainte de Jean Quéméneur » de Henri Ansquer (1885-1961) et « Fanny de Laninon » de Pierre Mac Orlan (1882-1970), le sculpteur (Jérôme Durand) a imaginé l’uchronie Fanny part à la Recouvrance de Jean. Le cours de ces deux destins tragiques transformé, l’histoire du quartier peut être réinventée.

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

Dans la fiction, l’uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. « Uchronie » est un néologisme du XIXe siècle fondé sur le modèle d’utopie, avec un « u » négatif et « chronos » (temps) : étymologiquement, le mot désigne donc un « non-temps », un temps qui n’existe pas. On utilise également l’anglicisme « histoire alternative » (alternate history). L'histoire contrefactuelle et l'uchronie se distinguent par la prééminence donnée soit à l'événement déclencheur (histoire contrefactuelle), soit à ses suites fictives (uchronie). Lorsqu’elle est associée à des moyens techniques qui permettent de remonter dans le temps et donc de modifier le passé, l’uchronie est directement associée au genre de la science-fiction.

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

La complainte de Jean Quéméneur. Henri Ansquer - vers 1900

Il s'appelait Jean Quemeneur,

Il était le fils d'une demi-sœur

De la fameuse Madame Larreur,

La grande Hortense,

Celle qui tenait un caboulot

«Aux gars de Dinard et de Saint-Malo»

En fac' la caserne du dépôt

A Recouvrance! ---- ---- ----

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

2. Sa mère était une Kermarec,

Vous savez bien, d'Lambezellec,

Une grosse puant du bec

Qui n'eut pas de chance

Avec Yann, son premier mari,

Bon garçon, mais faible d'esprit

Qui dans son grenier se pendit

A Recouvrance! ---- ---- ----

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

3. C'était parents aux Kervella

Vous avez connu ces gens-là?

Qui faisaient tant de tralalas

Et d'manigances

Portant voilettes et grands chapeaux

Qu'on aurait dit, ou peu s'en faut,

Qu'ça fréquentait des amiraux

A Recouvrance! ---- ---- ----

…/…

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

Fanny de Laninon - P.MacOrlan-V.Marceau -

Une très belle chanson de Pierre Macorlan, l'auteur de "Quai de Brume". C'est l'évocation du Brest d'avant-guerre par un jeune marin du DUGUAY-TROUIN, amoureux de Fanny, la plus belle fille de Laninon, quartier de Recouvrance. Mais 20 ans plus tard, Brest n'existe plus ("Brest dont il ne reste rien" disait Prevert dans "Barbara"...) et Fanny a disparu dans la tourmente.

Les vieilles cartes postales permettent de décoder la chanson et de retrouver le Pont Gueydon, le Duguay-Trouin, les blanches baleinières, la caserne du Dépôt qu'on appelait autrefois "la Cayenne", Recouvrance, et bien sûr Laninon...

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

1 -Allons sur le quai Gaydon, devant l'petit pont, chanter la chanson

Le branl'bas de la croisière, et dans la blanch' baleinière

Jean Bouin, notre brigadier, son bonnet capelé, un peu su'l'côté

Me rappelle mon bâtiment, c'était le bon temps, celui d'mes vingt ans.

Le bidel capitain' d'armes, et son cahier d'punis

Dans la Cayenn' f'sait du charme, à je n'sais quelle souris

Mais j'ai dans l'coeur une souffrance, quand le quartier-maître clairon

Sonnait en haut d'Recouvrance, aux fill's de Lanninon.

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

2 - La plus bell' de Lanninon, Fanny Kersauzon, m'offrit un pompon

Un pompon de fantaisie, c'était elle ma bonne amie

Elle fréquentait un bistrot, rempli de mat'lots, en face du dépôt

Quand je r'pense à mes plaisirs, j'aime mieux m'étourdir que d'me souvenir.

Ah, Fanny de Recouvrance, j'aimais tes yeux malins

Quand ton geste plein d'élégance balançait les marsouins

Je n'étais pas d'la maistrance, mais j'avais l'atout en main

Quand tu v'nais m'voir le dimanche, sur le "Dugay-Trouin".

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017

3 - A c't'heure, je suis retraité, aux Ponts et Chaussées, maître timonier

Je fais le service des phares, et j'écoute la fanfare

De la mer en son tourment, d'Molène à Ouessant, quand souffle le vent

L'tonnerre de Brest est tombé, pas du bon côté, tout s'est écroulé.

Dans c'qui reste de Recouvrance, n'logerait pas un "sacco"

Et Fanny ma connaissance est morte dans son bistrot.

J'n'ai plus rien en survivance, et quand je bois un coup d'trop

Je sais que ma dernière chance s'ra d'faire mon trou dans l'eau.

4 - …/…

 

f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
f)	à bicyclette dans BREST le 23 janvier 2017
Repost 0
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 12:56

La performance que Thomas Coville (Sodebo) vient de réaliser est tout simplement extraordinaire ! En franchissant la ligne d’arrivée, au large de l’île d’Ouessant, peu avant 18 h dimanche 25 décembre 2016, il boucle le tour du monde à la voile en solitaire en moins de 49 jours 3 heures 7 minutes et 38 secondes. Soit, un record battu de plus de 8 jours ! Il est arrivé à Brest, quai Malbert, à 11h30. Après quatre tentatives manquées pour battre le record du tour du monde à la voile en solitaire établi en 2008 par Francis Joyon (57 j 13 h 34'), Thomas Coville et son Ultim Sodebo y sont enfin arrivés.

Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?

Thomas Coville plaisante sur son "49.3" (mais tacle "ceux qui essaient de passer en force"), On a un moyen mnémotechnique pour se souvenir du chiffre du record. Dimanche 25 décembre 2016, le jour de Noël, le marin français de 48 ans avait signé un temps de 49 jours, 3 heures, 7 minutes et 38 secondes. Celui qui avait franchi la ligne d'arrivée virtuelle, au large d'Ouessant à 17h57 après avoir parcouru 52.597 km (28.400 miles) à la vitesse moyenne de 24,09 nœuds (45 km/h), semblait avoir du mal à y croire à Brest.

Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?

Thomas Coville a savouré son exploit ce 26 décembre 2016, expliquant avoir "réalisé quelque chose qui est en moi depuis des années et qui s'est délivré d'un seul coup". Se disant "usé" et "fatigué", il a tout de même exprimé sa "joie" et reconnu qu'il s'agissait pour lui d'un "moment incroyable". A la question de savoir s'il rentrait "dans le monde des très grands marins", il s'est par ailleurs montré modeste. "Quand vous êtes athlète, vous cherchez une performance qui signe votre singularité, ce que vous êtes vraiment à l'instant T", a-t-il expliqué.

Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?

Des centaines de personnes massées sur les sentiers et les points de vue, aux abords du goulet, des milliers de personnes à l’attendre au port. Thomas Coville a créé la sensation à Brest, au terme d’un tour du monde en solitaire bouclé en moins de cinquante jours. Seul pendant 49 jours sur son trimaran lancé autour du monde. Avalé par la foule à son arrivée à Brest. Thomas Coville a savouré le moindre instant, a multiplié les accolades et laissé le trop-plein d’émotion s’écouler. Ce 26 décembre 2016, en rade de Brest et quai Malbert, c’était bien plus qu’un grand moment de voile ; c’était son jour, le résultat de dix ans de travail acharné pour parcourir le globe en moins de 50 jours. Tout souriait enfin, tout s’alignait parfaitement, jusqu’au soleil et la petite brise de nord qui lui intimait de ramener son fidèle destrier à bon port. Au-delà de la performance sportive et de ce nouveau temps de référence, on retiendra le parcours de cet homme, aussi talentueux que déterminé. Jusqu’à sa manière de regarder et d’accueillir le moindre bateau qui venait à sa rencontre pour embouquer le Goulet. Un signe, un index pointé, un mot pour tous ceux entrés en communion avec lui.

Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?

Mieux que quiconque, le marin de 48 ans connaît la fragilité de ce genre de performance. Il sait combien la réussite ou l’échec ne tient pas à grand-chose. Comme lorsqu’il enfourne (bascule par-devant), à quelques heures de couper la ligne à Ouessant. Le bateau accélère au portant et plante jusqu’au cockpit, les safrans sont en l’air et ne répondent plus. Les étraves se retrouvent 11 m sous la surface de l’eau. La plateforme va-t-elle se disloquer ? Le bateau se repose à l’endroit et le sprint final peut continuer. Si le navigateur connaît l’insoutenable fragilité de la performance, il mesure aussi la force du lien qui unit les hommes, la confiance qui est nécessaire pour aller au bout de ce genre de projet.

Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?

Olivier de Kersauson : « Je suis très content. C’est fait ! C’est la première fois que je me faisais du souci pour un mec en mer. C’est la continuité de plein de choses, il a embarqué comme matelot avec moi et aujourd’hui, il est champion du monde en pétant le record autour du monde. Il a pris goût. Mais cela ne suffit pas, il faut être exceptionnel. Nous, on savait qu’il était bon. Aujourd’hui, tout le monde sait qu’il est exceptionnel. Je suis allé caresser les bras car ce sont quand même les bras de mon " Geronimo ", les flotteurs aussi ».

Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?

« Mes premiers mots iront pour l’homme que j’ai longtemps admiré : Francis Joyon ». Thomas Coville.

« Je ne veux pas qu’on se rappelle seulement du chiffre mais de la manière avec laquelle on y est parvenu ». Thomas Coville.

« Le temps de 49 jours, ce n’est pas moi, c’est Jean-Luc Nélias, mon routeur. Il m’a poussé tout le temps. Moi, je voulais juste battre le record de Francis Joyon ». Thomas Coville.

Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Thomas COVILLE, le record absolu?
Repost 0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 02:37

Face à la mer, se dresse l’imposante statue « MEMOIRES », symbole de lutte contre tous les esclavages. Haute d’une dizaine de mètres, cette sentinelle d’acier s’impose entre la mer et le ciel, entre la terre et l’eau. MEMOIRES résonne au bruit du vent, danse au gré de ce souffle marin qui berce la rade de Brest. Elle dit la force d’une conviction, la volonté des hommes de ne pas oublier, de ne pas laisser les souvenirs s’enfermer dans les couloirs du temps.

quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses

Le longe-côte ou la randonnée aquatique est un sport pratiqué à l'origine dans le nord de la France (Dunkerque, Bray-Dunes), sur des plages de sable, consistant à marcher avec de l'eau jusqu'au diaphragme en s'aidant éventuellement d'une pagaie pour avancer.

quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses

Depuis 2010 le concept s'est diffusé et des clubs de longe-côte se sont créés en région PACA (Var), en Basse Normandie (Calvados, Manche) et en Bretagne (Ille-et-Vilaine) jusqu'à couvrir l'ensemble des littoraux de France métropolitaine avec des implantations à l'étranger.

quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses

Le principe du «Longe côte» consiste à partir en randonnée en « pleine mer », une fois l'eau à la taille. Le Longeur (pratiquant du Longe Côte) peut utiliser ou non une pagaie. Celle-ci sert de prise d'appui, facilitant ainsi l’enchaînement du mouvement de jambes en complète immersion. Quand elle est utilisée, la pagaie de kayak sert à la fois d'élément moteur et d'appui lors de franchissement de vagues.

quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses

Située entre Le Relecq-Kerhuon et Guipavas, la Vallée du Costour bénéficie d'une situation géographique remarquable, à proximité de la rade de Brest et du Vallon du Stang-Alar. Les promeneurs peuvent observer une biodiversité exceptionnelle : chevreuils, blaireaux, musaraignes, faons, renards, scarabées à reflets dorés, etc. Le Costour s'étend sur 120 hectares de bois, prairies et champs. Ce havre de tranquillité invite randonneurs, vététistes et cavaliers à la promenade.

quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses

Dans la Vallée du Costour, des traces du passé sont également visibles à travers la présence d'anciens bâtiments de la Poudrerie du Moulin Blanc, notamment deux lavoirs construits en 1912 et 1913 pour nettoyer le lin et le coton qui servaient à la fabrication de l'explosif. Après la Seconde Guerre Mondiale, la Société Marc s'y installa et creusa une carrière. Dans les années 1970, l'exploitation de la vallée par l'entreprise s'arrêta. Depuis la nature reprend ses droits.

quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
quand "Mémoires" du Moulin Blanc toise les longeuses
Repost 0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 00:24

50ème anniversaire du CIN et du Lycée naval, présentation aux drapeaux des écoles militaires, le 12 novembre 2016.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

Le Centre d’instruction naval (CIN) de Brest jouit d’une position privilégiée et occupe les magnifiques bâtiments de l’ancienne École navale construite en 1935. Après avoir été partiellement détruit lors de la seconde guerre mondiale, le site est progressivement remis en état à partir de 1947. L’École navale s’étant installée à Lanvéoc-Poulmic en 1945, ce sont les écoles préparatoires du pont qui prennent alors possession des bâtiments rénovés en octobre 1960. A l’été 1966, le Centre d’instruction naval de Brest est créé.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

À raison de plus de 2.200 lycéens, étudiants et marins accueillis tous les ans au CIN, le site aurait formé plus de 100.000 personnes depuis son lancement, en 1966.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

Le Lycée naval fondé en 1966 sous le nom de Collège naval est l'un des six lycées publics français relevant du ministère de la Défense. L'établissement accueille des classes secondaires, une classe préparatoire à l'enseignement supérieure et des classes préparatoires aux grandes écoles. Les classes secondaires accueillent environ 250 élèves répartis en secondes, premières et terminales, ces deux dernières seulement dans les filières économique et social et scientifique.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

À la fois professionnel de la mer, spécialiste dans son domaine d'activités et militaire, l'officier de Marine tient des fonctions de manager et d'expert. Différentes voies d'accès permettent de devenir officier: pour une carrière longue, l'officier de carrière, pour un premier contrat renouvelable, l'officier sous contrat, pour une année de césure ou une première expérience professionnelle.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

À la fois marin, militaire et technicien, l'officier marinier (sous-officier) choisit d'exercer des responsabilités dans une vingtaine de spécialités très variées: des spécialités maritimes (navigateur, timonier, manœuvrier,...) aux spécialités des opérations navales (détecteur, détecteur anti-sous-marin, électronicien d'armes,...) de l'aéronautique navale...

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

Être quartier-maître et matelot de la Flotte: le matelot de la Flotte tient, en mer comme à terre, des fonctions d'opérateur au sein du corps des équipages de la flotte.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

Avec l’École des Mousses, la Marine apporte sa contribution à la cohésion nationale et au plan « Égalité des chances ». Ouverte aux jeunes de 16 à 18 ans, cette école a pour objectif principal de permettre à ceux qui en ont l’envie et la vocation de s’engager tôt dans la Marine. Elle offre également une nouvelle chance à des jeunes parfois en difficulté scolaire ou sociale. Il leur suffit d’avoir suivi une classe de troisième de l’enseignement secondaire. L’Ecole des mousses est un formidable outil pédagogique qui a la mer pour cadre.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest

L’École de Maistrance incorpore et forme depuis 1988 les officiers mariniers de recrutement direct, ossature de la Marine nationale actuelle. Cette formation leur permet d’acquérir les compétences indispensables aux fonctions de cadre et de marins d’État. Au rythme de quatre sessions annuelles, l’école accueille jusqu’à 900 maistranciers âgés de 17 à 30 ans et titulaires au minimum du Baccalauréat. Les élèves s’engagent à servir pour dix ans.

les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
les 50 ans du C.I.N. Brest
Repost 0
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 16:35

Pont Albert LOUPPE. Le pont à haubans de l’Elorn (pont de l'Iroise) fut inauguré en 1995 pour remplacer le pont Albert Louppe, sur lequel nous nous trouvons, mis en service au début des années 30. Auparavant on empruntait des bateaux traversiers joignant les deux cales du Passage, de Kerhuon et de Plougastel, sur l’autre rive. Le fleuve côtier de l’Elorn, alimentant la rade de Brest, avec l’Aulne, s’enfonce dans les terres sur de nombreux kilomètres, il est navigable jusqu’à Landerneau, barré là par l’un des derniers ponts habités du monde : le pont de Rohan.

La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE

Le pont de l’Iroise enjambe l’Élorn entre Le Relecq-Kerhuon et Plougastel-Daoulas sur la RN165 (future A82) qui relie Brest à Quimper dans le Finistère. Parmi les ponts à haubans, il possède la troisième plus grande portée principale de France, derrière le pont de Normandie et le pont de Saint-Nazaire et avant le Viaduc de Millau. À la suite d’accidents survenus, dus à une vitesse excessive sur le nouveau pont et en raison du nombre de personnes l'empruntant pour aller travailler à Brest, un radar a été placé sur l'ouvrage, en direction de Brest, la vitesse étant limitée sur ce tronçon à 90 km/h.

La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE

Depuis 2008, La Ville de Le Relecq-Kerhuon et Le Centre National des Arts de la Rue Le Fourneau co-écrivent une histoire estivale de théâtre de rue « Les Pique-Niques Kerhorres », un concept original alliant proposition artistique et moment de convivialité autour d’un pique-nique partagé.

La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE

Cet été 2016, 4 Pique-Niques, imaginés avec la complicité d’une dizaine de compagnies de théâtre de rue, 4 rendez-vous exceptionnels, répartis entre juillet, août et septembre pour redécouvrir des lieux remarquables du Relecq-Kerhuon. La dernière étape des Pique-Niques Kerhorres 2016 a eu lieu le dimanche 4 septembre dès 11h11 aux alentours du pont Albert Louppe. De nombreux spectacles étaient proposés tout au long de la journée.

La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE

Dans la rue, sur une place, deux êtres se croisent. Deux individus qui attendent beaucoup de cette rencontre et dont les corps en mouvement vont exprimer bien des espoirs. Ce qui semblait une dualité n’est soudain qu’un passage vers l’autre. Ni du-elle, ni du-lui ; tout simplement Du-All, une performance dansée à la croisée des chemins d’une femme, d’un homme, d’un musicien et de chacun d’entre nous. Ultime performance de ce 4 septembre 2016 : La compagnie Moral Soul est une compagnie de danse professionnelle créée en 1999 par Herwann Asseh.

La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE

La compagnie Moral Soul se construit autour de créations chorégraphiques mais également autour de projets de sensibilisation afin de faire découvrir la danse, de la transmettre et d’initier des publics variés. De ce fait, elle intervient dans diverses structures telles que les établissements scolaires, les structures culturelles, les maisons d’arrêt, les maisons de retraite, les MPT, etc…

La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
La Compagnie Moral Soul sur le Pont Albert LOUPPE
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens