Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2021 2 27 /04 /avril /2021 17:04

Guipavas est une commune (15000 hab.) du Finistère qui fait partie de Brest Métropole. Guipavas est situé juste à l'est de Brest dont elle est séparée par le vallon du Stang-Alar ; elle est riveraine de la rade de Brest au niveau de la plage du Moulin-Blanc et de la ria de l'Élorn qui la limite au sud. La commune fait partie du Léon.

Depuis la réforme territoriale qui prend effet en 2015, le nouveau canton de Guipavas comprend les communes de Guipavas, Le Relecq-Kerhuon et Plougastel-Daoulas. Guipavas est une des huit communes de Brest Métropole. La superficie de la commune est de 4 413 hectares ; son altitude varie entre 0 et 131 mètres.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Guipavas possède depuis la scission du Relecq-Kerhuon qui l'a privé, outre d'une partie de son territoire, d'une partie de sa longue façade littorale antérieure, de deux fenêtres littorales, l'une, très courte, sur la plage du Moulin blanc, entre le vallon du Stang Alar (où se trouve le Conservatoire botanique national de Brest) et le vallon du Costour, au fond nord-est de la rade de Brest, l'autre plus longue, donnant sur la rive droite de l'Élorn, de l'anse de Kerhuon à l'anse de Beaurepos.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Le nord du finage communal (le finage correspond à l'étendue d'un territoire villageois) est formé par une partie du plateau du Léon, aux environs de 100 mètres d'altitude, et sert de site à l'aéroport de Brest-Bretagne et est traversé par la voie expresse RN 12 ainsi que par la RN 265 (rocade nord-est de Brest) et prolongement de la RN 165 provenant de Nantes et Quimper. Le sud de la commune est aussi traversé par la voie ferrée Paris-Brest, mais Guipavas ne possède pas de gare (elle est située à Kerhuon).

La partie orientale de la commune est restée plus rurale, avec encore de nombreuses exploitations agricoles qui, pour certaines d'entre elles, font partie de la ceinture maraîchère brestoise, avec de nombreuses serres.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Faisant partie des huit communes de la métropole Brest métropole océane, Guipavas est désormais une commune périurbaine : outre le bourg, qui a énormément grossi ces dernières décennies en raison de la création de nombreux lotissements, la partie ouest du territoire communal est désormais en continuité urbaine avec Brest (quartier de Coataudon) et une partie des zones industrielles brestoises de Kergonan et Kergaradec se trouve en fait sur le territoire de Guipavas, de même que la totalité de la récente zone commerciale du Froutven, dénommée d'ailleurs « Les Portes de Guipavas ». La nouvelle zone d'activités commerciales de Lavallot tend même à établir désormais une véritable continuité urbaine entre le bourg traditionnel de Guipavas et le reste de l'agglomération brestoise.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Au sud-ouest de la commune de Guipavas, à proximité de la zone urbaine, 17 hectares d’un espace naturel sensible protégé ouvert au public : la vallée du Cam. Un petit paradis, en somme, fief d’une flore et d’une faune d’une grande diversité, qui vit aux côtés d’un cours d’eau, d’un lavoir, d’un four à pain et d’un moulin en ruines.

Réhabilité il y a quelques années par les équipes de Brest métropole et du Conseil départemental, propriétaire du site, l’espace offre de nombreux chemins sur lesquels flâner. Un site intéressant d’un point de vue environnemental, où l’on évolue parmi une nature restée sauvage !

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

On traverse  le bois de Keroumen jusqu’au pont puis on arrive à l’Anse de Kerhuon. Un instant repos à l'anse de Kerhuon - Au Relecq-Kerhuon et sur les rives de l’Élorn, le spectacle proposé vaut le détour. Peuplé de nombreuses espèces d’oiseaux, l’anse est un paradis en fin de périple en passant sous le grand viaduc de Kerhuon, où passe par intermittence le TGV. Traversant l’Élorn, le monstre architectural aux onze piliers domine le paysage. Rencontre entre la rivière et l’océan, l’anse est constituée d’une eau saumâtre.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Sur la partie où la balade est autorisée – car nous sommes en terrain militaire – le sentier de terre est bordé par des bancs. Au gré des chants d’oiseaux - Les quartiers résidentiels, tout proches, ne gênent en rien la beauté ou la tranquillité du panorama. On a pu apprécier le piaillement continu des multiples espèces d’oiseaux d’eau douce et marins, présents sur l’étang. Certains s’aventurent sur les rives. L’Anse de Kerhuon est une réserve ornithologique.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Joggeurs, familles, émerveillés par le spectacle des oiseaux… Ils sont tous présents dans ce paradis qui grouille de vie. Puis on atteint la digue barrant la route de l’Élorn et annonçant l’entrée de la pyrotechnie de Saint-Nicolas, installée sur la rive orientale et interdite d’accès.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Le Relecq-Kerhuon est une commune de petite superficie située juste à l'est de Brest, et totalement limitrophe côté terre de la commune de Guipavas dont elle est issue (à l'ouest, le vallon du Costour et à l'est, le vallon qui débouche dans l'anse de Kerhuon marquent la limite avec Guipavas, limite qui par contre ne s'appuie sur aucun accident naturel côté nord). C'est aussi une presqu'île entourée par la mer sur trois côtés : la rade de Brest (partie sud-est de la plage du Moulin-Blanc) à l'ouest, rive droite de l'estuaire de l'Élorn au sud (y compris l'anse de Camfrout), anse de Kerhuon à l'est (désormais un étang en raison de la digue de la Pyrotechnie de Saint-Nicolas). Le Relecq-Kerhuon est historiquement située dans l'évêché et la seigneurie de Léon et fait désormais partie de la communauté urbaine Brest métropole océane.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Le Relecq-Kerhuon est l'une des communes fondatrices de la communauté urbaine de Brest, créée en 1974 (devenue en 2015 Brest Métropole). La métropole, compte à ce jour, huit villes : Bohars, Brest, Gouesnou, Guilers, Guipavas, Le Relecq-Kerhuon, Plougastel-Daoulas, Plouzané et totalise près de 220 000 habitants (2006).

Il subsiste encore quelque activité maraîchère, la commune n'a pratiquement plus de terres agricoles en raison de l'urbanisation liée à la proximité de Brest qui a transformé la commune, jadis cité d'ouvriers et de pêcheurs, en banlieue de cette ville.

210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon
210426-Rando entre Guipavas et Le Relecq-Kerhuon

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 16:45

1 - Noël est la fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus de Nazareth au moment du solstice d'hiver. Pour un grand nombre de personnes, Noël est une fête populaire déconnectée de son fondement religieux. Instituée le 25 décembre au IVème siècle et diffusée par la christianisation progressive de l'Europe et du bassin méditerranéen, cette fête de la Nativité prend peu à peu la place de différentes fêtes liées au solstice d'hiver. Le Christ étant présenté comme le « soleil de justice » d'une nouvelle ère, sa naissance ouvre l'année liturgique chrétienne lors d'une messe de minuit ritualisée.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

2 - Le récit évangélique de la naissance de Jésus sert de base pendant des siècles à une grande richesse artistique (peinture, sculpture, musique, littérature) que renforce la diffusion populaire de la crèche au XIIIème siècle, mais les ferments d'autres traditions liées au solstice ne disparaissent pas totalement. C'est ainsi que le sapin germano-nordique, signe d'une nature vivante malgré l'hiver, est honoré à partir du XVIème siècle et gagne même les églises. Le sapin de Noël s'imposera comme symbole de la période des fêtes de fin d'année parallèlement à la déchristianisation de l'Europe à l'époque moderne.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

3 - La tradition du père Noël qui se mondialise au XXème siècle complétera cette évolution qui a ajouté une dimension profane à la fête chrétienne, plus orientée vers les enfants, les familles et des cadeaux. Aujourd'hui, la fête de Noël s'est fortement sécularisée et n'est plus nécessairement célébrée comme une fête religieuse. Le jour de Noël est férié dans de nombreux pays, ce qui permet le regroupement familial autour d'un repas festif et l'échange de cadeaux.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

4 - Le second jour de Noël (26 décembre) est également un jour férié dans plusieurs pays du nord de l'Europe (Pologne, Royaume-Uni, Pays-Bas, pays scandinaves) ainsi qu'en France, dans les trois départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle. Cela permet également la participation aux messes de Noël pour ceux qui célèbrent la fête sous sa forme religieuse. Après Pâques, Noël est en effet la deuxième fête la plus importante du calendrier liturgique chrétien (la Nativité du Seigneur est une des Douze Grandes Fêtes). Noël est une des trois Nativités célébrées par l'Église catholique, les deux autres étant celle de Jean le Baptiste, le 24 juin, et celle de Marie, le 8 septembre.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

A - Rothéneuf est un quartier au nord-est de la ville de Saint-Malo et une ancienne commune d'Ille-et-Vilaine, situé sur la côte nord de la Bretagne, sur le bord du havre homonyme. Il existe plusieurs gentilés : Rothéien, Rothénien ou Rothéneuvien. On sait que Rothéneuf fut un village ancien de pêcheurs et de laboureurs, dépendant du bailliage de Paramé, fief vassal du seigneur évêque de Saint-Malo et de son chapitre. Il y avait seulement une chapelle pour le village, chapelle où Jacques Cartier serait venu prier avant chacun de ses voyages. Cette chapelle, en très mauvais état, fut détruite sous la Révolution.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

B - Le havre fut un temps protégé par un corps de garde bâti près de son entrée et armé de trois canons. Dans une description de 1757, il est mentionné à Rothéneuf la présence de « 210 maisons presque toutes occupées par des pêcheurs et des gens du païs ». Le manoir de Limoëlou, demeure de Jacques Cartier, se trouve sur le point culminant de Rothéneuf. Parmi les plus anciennes demeures encore existantes, se trouve aussi celle du Hindre. La paroisse de Rothéneuf fut établie par décret de Napoléon III du 4 juin 1866 et par ordonnance épiscopale du 10 juillet de la même année. Une nouvelle église fut construite en 1869.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

C - La station balnéaire se développa à partir de 1881. La première villa construite au bord du havre fut celle de l'abbé Lamarche. Rothéneuf fut rattaché à la commune de Paramé. En 1893, des notables de Saint-Malo créèrent la Société anonyme des entreprises et terrains de Paramé Rothéneuf qui obtint deux ans plus tard, la prolongation du tramway. De juin 1896 à 1916 environ Rothéneuf sera relié par une ligne de tramway à vapeur (voie étroite de 0,60 m) de trois kilomètres reliant la commune à Paramé. La société Decauville qui gérait la ligne fit faillite en 1914. La ligne fut déclassée par décret en 1931. L'abbé Fouré s'installe à Rothéneuf en 1896 et va sculpter les rochers côtiers pendant 16 ans. Rothéneuf fait partie de la commune de Saint-Malo depuis la fusion en 1967 des 3 communes (Paramé, Saint-Servan et Saint-Malo). Une partie du village s'étend sur la commune de Saint-Coulomb.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

1A - Saint-Malo dans le nord-est de la Bretagne, sur le littoral de la Manche et sur la rive droite de l'estuaire de la Rance se trouve à 18 km au nord de Dinan, à 75 km au nord de Rennes et à 404 km de Paris. Saint-Malo constitue la partie nord-ouest du Clos Poulet, une large presqu'île délimitée par la Rance, la Manche et la dépression de Châteauneuf. À l'extrémité nord-est du Clos-Poulet, se trouve Cancale, qui ferme à l'ouest la baie du Mont-Saint-Michel. Le littoral du Clos-Poulet fait partie de la côte d'Émeraude, qui s'étend de Cancale au cap Fréhel.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf

Saint-Malo est entourée de balades littorales, et de magasins de luxe, notamment intra muros.

Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Noël 2020 à Rothéneuf
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 19:20

Le Brusc est un hameau de la commune de Six-Fours-les-Plages dans le Var, à 15 kilomètres à l'ouest de Toulon, un petit village de pêcheurs et une station estivale. Lou brusc désigne la bruyère en provençal. Au nord se trouvent les communes de Sanary-sur-Mer et Bandol, au nord-est la commune de Six-Fours dominée par le petit massif et le fort du même nom. Plus loin, la cuvette du Beausset et les contreforts du massif de la Sainte-Baume.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

À l'ouest s'étend la rade du Brusc-Six-Fours-Sanary, à laquelle succèdent golfes et baies (Bandol, Saint-Cyr-sur-Mer, La Ciotat, Cassis et Marseille). Au sud, le Brusc est séparé de la mer ouverte, par la lagune du Brusc et l'archipel des Embiez.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

Vers 600 ans avant notre ère, des Grecs de Phocée, ville d'Asie Mineure, fondaient Massalia, aujourd'hui Marseille. Ce n'est que plus tard que des Massaliotes installèrent des colonies ou comptoirs sur les côtes. Le comptoir de Tauroeïs (Le Brusc) ne fut fondé qu'au iiie siècle (découverte de vaisselle en céramique et d'objets).

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

En 968 est créé le Royaume de Provence et Six-Fours-Le Brusc appartient au vicomte de Marseille. En 1486, la Provence est rattachée à la France et la région qui était agricole jusque-là se tourne vers la mer, la pêche, les métiers de la mer et la construction navale (arsenal et chantiers).

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

Le tourisme démarre au Brusc à la fin de la Première Guerre mondiale. Au cours du deuxième conflit mondial le port est détruit. Alors que la pêche décline progressivement, le Brusc devient un centre résidentiel, de tourisme balnéaire et de plaisance.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

À voire entre autres particularités : la Lagune du Gaou (réserve Natura 2000) et la statue située à l'entrée de l'île du Gaou, dit "Petit Gaou", est "Vénus sortant des Flots" et a été réalisée par Robert Forrer. Le Gaou, une perle protégée : La pointe du Gaou, ce sont 2 iles reliées entre elle par un pont. Ce sanctuaire en plein centre d’une zone protégée Natura 2000 est un lieu de promenade unique.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

L'Île du Grand Gaou est une île qui dépend administrativement de Six-Fours-les-Plages et fait géographiquement partie de l'archipel des Embiez. Le site touristique est protégé pour ses plantes sous-marines de la famille des Posidoniaceae (Posidonie). L'Île du grand Gaou renferme de nombreuses criques, est traversée par un sentier de découverte botanique et dispose d'aires de pique-nique. Une passerelle la relie à l'île du Petit Gaou.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

Dans les années 70, la grande ile était devenue un camping sauvage géant, alors que la petite ile servait de parking. Heureusement, le grand Gaou a été rendu à la nature, il y a maintenant 30 ans. Plus récemment, le petit Gaou est aussi devenu zone protégée et on n’y vient plus en voiture. Plusieurs parkings ont été aménagés entre la pointe du Brusc et le Gaou, alors que juste avant le pont qui mène à la petite ile, un jardin paysager avec des bancs, permet de profiter de la mer, face aux iles.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

Sur le Petit Gaou, on peut voir à l’Est les falaises et la pointe de Gueirouard. Plus au fond, se dresse le massif du Cap Sicié qui culmine à 330 mètres. On est ici déjà en pleine mer, avec une vue qui donne le vertige. Au plus haut point de la petite ile, la Vénus du Gaou, créée par Robert Forrer a le regard tourné vers Le Brusc. Certains ont dit qu’elle serait une pâle copie d’une œuvre du sculpteur Aristide Maillo. Pourtant, c’est bien le physicien et sculpteur Robert Forrer qui l’a faite, en prenant pour modèle sa fille Manina, qui habite toujours au Brusc. Inaugurée le 25 aout 1961 à l'occasion des fêtes de la Libération, elle a été rénovée en 2012 grâce au CLAB, le Comité de Liaison des Associations Bruscaines.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

Après l’épisode malheureux des années 70, l’ile du grand Gaou s’est fait connaitre dans le pays et plus loin, par l’organisation d’un festival de musique rock, Les Voix du Gaou, qui a reçu les plus grands noms, comme Santana ou James Brown. Là aussi, cette période est terminée depuis juillet 2014, date du dernier festival et le dernier artiste français à monter sur la grande scène a été Christophe Maé, le 24 juillet, avant la dernière soirée du 26 juillet. Le reste de l’année, l’ile du Grand Gaou est un lieu touristique naturel et protégé. La nature reprend ses droits et les pins penchés et torturés accueillent les cigales.

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020

En pleine zone Natura 2000, face aux Embiez et au Brusc, le Gaou est une perle face au grand large, avec d’un côté, ses petites criques, de l’autre ses falaises et à son entrée ce mini port de pêche typique. Ses pins penchés sont uniques et aller y passer une journée au calme sans le bruit des voitures ni de la civilisation malodorante et fourmillante a quelque chose d’irréel et de reposant. Va-elle garder son authenticité ? Il semblerait. En tout cas, la Vénus veille !

Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Le Brusc le 18 octobre 2020
Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 16:48

Mercredi 24 juin 2020, nous étions trois amis à randonner de Lestrevet à Ploéven le matin. Une rando sympa par le Gr 34 avec un départ de la plage de Pors ar Vag (restaurant L’Oasis). Dès les premières minutes nous avons affronté une grosse difficulté (la seule de la journée avec la forte chaleur (30°C) qui nous a accompagnés toute la journée), la Pointe de Tal ar Grip. C’est en arrivant à l’Anse de Ty Mark que nous avons quitté le littoral pour rallier La Mère Margot à Ploéven. Après de repas de randonneur il fallait revenir. Nous avons décidé de faire passer le trajet du retour par la plage de Ty an Quer (île Salgren – site archéologique) puis de suivre le GR 34 ce qui nous a fait passer par l’Anse de Kervijen.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Le sentier de grande randonnée 34 (GR 34) est un sentier littoral qui part du Mont-Saint-Michel (Manche) pour se terminer à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Il longe quasiment l'intégralité de la côte de la région Bretagne à partir du Mont Saint-Michel et, au-delà de la limite entre le Morbihan et la Loire-Atlantique, va jusqu'à l'embouchure de la Loire. Il s'étend sur 1 700 km.

Il reprend en grande partie les anciens chemins de douaniers. Ces chemins, progressivement abandonnés durant la première moitié du XXe siècle, permettaient aux douaniers de patrouiller le long des côtes depuis leurs corps de garde, situés sur des points d'observation clés de la côte bretonne.

En 2018, le sentier est emprunté par 9 millions d'usagers, répartis à 40% de locaux et 60% de touristes.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Ploéven est une commune française, dans le département du Finistère. La commune fait partie traditionnellement du Pays Glazik. Heureux mariage de la mer et de la campagne, Ploéven est une petite commune attachante de bord de mer, au fond de la baie de Douarnenez et au centre de la riche plaine du Porzay.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Son paysage se présente sous la forme d'amples vallonnements, alternance de collines et vallons, s'étageant d'est en ouest, par paliers, vers la mer. L'aspect visuel du paysage actuel est la conséquence de transformations relativement récentes. La trame bocagère serrée que constituait le parcellaire d'autrefois a fait place, à la suite du remembrement réalisé en 1965, à un domaine agricole. Celui-ci dégage de vastes perspectives faisant apparaître le bâti des villages, jadis protégés par la végétation, les collines des communes voisines et l'océan.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

La façade littorale se développe sur un kilomètre de côte et offre deux jolies plages de sable fin. Pays d'essence rurale, jouissant de bonnes conditions climatiques, la commune de Ploéven, avec son rivage, ses ruisseaux et marais, ses chemins creux et son patrimoine historique, constitue le cadre idéal d'enrichissantes et tonifiantes vacances.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Emergeant du sable au fond de l’anse de Kervijen (Plomodiern), les restes d’un bateau nous interpellent. Assez découverts ces vestiges sont très visibles, ce qui n’est pas toujours le cas selon les masses de sable que la houle et les courants ont brassé dans cette anse. La mer est fort active et dynamique au fond de la Baie de Douarnenez.

Quelle est donc cette carcasse recouverte d’algues vertes ? 

Les explications concernant l'épave du Douarneniste sont extraites d'un blog réalisé par Didier Lebègue.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Ce bateau s’appelait le Douarneniste, construit en 1933 par le chantier Le Gall de Douarnenez, immatriculé sous le n° DZ 3149, c’était un dundee. Un dundee est un bateau de travail à voile (gréement de type yawl), utilisé à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle en Manche pour la pêche au hareng au filet dérivant, de Groix à Camaret pour la pêche au thon à la traîne, et pour la pêche à la langouste en Mauritanie et le chalutage d'hiver. Dans ses cales se trouvait un vivier pour le stockage des langoustes pêchées au large de la Mauritanie. Jaugeant 119,94 tonneaux pour une longueur de 22,04 mètres, il était équipé d’un moteur 70/77 CV DEUTZ.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Il était semblable à ces deux bateaux. Le lien de la deuxième image : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:DZ0242.jpg

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Il a eu pour patrons René Le Ner de 1933 à 1949, puis M. Trocmé. (Tous les renseignements concernant le dundee Douarneniste proviennent du site https://bagoucozdz.fr )

Le Douarneniste a été le théâtre de deux drames de la mer. Le 3 janvier 1948, Louis Dérédec, 25 ans, disparaît sur la côte du Rio del Oro (Mauritanie), et en 1951, Alphonse Roma, 43 ans, décède au Cap Blanc (Mauritanie).

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Le Douarneniste est désarmé en 1952, et vendu pour être démoli par échouage, en principe sur la plage de Sainte-Anne-la-Palud en Plonévez-Porzay. Dans les années 50, les Douarnenistes avaient l'habitude d'envoyer leur bateau « à la casse » sur les plages sableuses du fond de la baie lors des grandes marées (Ouest France  21/01/2014)

Les agriculteurs du Porzay, qui manquaient de bois de chauffage, achetaient aux pêcheurs les bateaux en fin de carrière pour les dépecer. « Les agriculteurs en avaient besoin pour faire cuire les betteraves et les pommes de terre pour nourrir leurs cochons […] Les pêcheurs tiraient le bateau jusque dans le courant, à marée haute, puis le lançaient de travers dans les vagues pour qu'il vienne se déposer le plus haut possible et ne puisse repartir. Cette fois-là, ils se sont trompés de plage ! [..] Du coup, il était trop loin de l'exploitation de celui qui l'avait acheté, un Plonévézien. Il est venu prendre un peu de bois dessus et a laissé le reste sur la plage »,  (témoignage de Thomas Briand, de Kervigen, cultivateur retraité, dans Le Télégramme du 28 août 2010).

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Je rappelle que les informations sur ce Douarneniste proviennent d'un blog écrit pat Didier Lebègue.

L’examen du fond de l’épave révèle qu’il était couvert d’une couche de ciment renforcée par une armature en treillage métallique, servant sans doute à la fois à accroître l’étanchéité et à lester le bâtiment.

D’autres bateaux immatriculés à Douarnenez ont fini leur existence sur des plages de la baie, comme le Douarneniste de l’anse de Kervijen (source: http://arbbor.free.fr/dz_bateaux.htm):

- Belle-Bretagne DZ 3139 (bateau identique à Douarneniste), dépecé en 1961 au fond de la baie de Douarnenez.

- Guy Mocquet DZ 3709 (malamok = bateau de pêche breton à moteur), désarmé le 27.01.1968, dépecé à Tréfeunte.

- L’Yvonne DZ 3258 (dundee à vivier, comme le Douarneniste), désarmé en 1961, dépecé au fond de la baie de Douarnenez en 1962.

- Louis et Renée DZ 3401 (malamok = bateau de pêche breton à moteur), dépecé en 1961 à Treiz Malaouen.

- Mauritanie DZ 2465 (dundee à vivier), désarmé en 1923, dépecé en 1928 aux Plomarc’hs (à 1 km du port de Rosmeur - Douarnenez).

- Mont Blanc (dundee à vivier), dépecé au fond de la Baie de Douarnenez en 1953.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

Après cette découverte inattendue, il nous restait 3 à 4 km à parcourir sur le GR34 pour rejoindre la voiture. Ces quelques images qui donnent une idée des paysages observables à partir du sentier au fond de la baie de Douarnenez...

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste

En arrivant, à moins d'un kilomètre du but, un hélicoptère de la Marine nationale , un Caïman (NH 90) de la Base d'Aéronautique Navale de Lanvéoc-Poulmic nous a survolés... Le matin, un ULM nous avait honorés de son salut.

Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Rando Lestevet-Ploéven et le Douarneniste
Partager cet article
Repost0
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 19:51

En ce jour plutôt maussade de mercredi 10 juin 2020 nous nous sommes retrouvés cinq amis pour randonner dans la forêt de Landerneau à partir du village de La Forest-Landerneau puis remonter une petite rivière vers Malvézan et Judée. On a vu une souche sculptée (un aigle), des détritus le long des routes, des buissons magnifiquement fleuris d'églantiers ou de rosiers grimpants. Nous avons fait un tour sur la rive de l'Elorn au niveau de Ty Naod.

TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau

Pour la pause méridienne, nous avons été invités à utiliser le salon de jardin d'une amie de l'un d'entre nous (Jean). La pluie s'était calmée et nous avons pu vivre de bons moments de détente.

TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau

Sur le parvis de la mairie de La Forest-Landerneau, une statue a attiré notre attention. Voici l'histoire de Taliesin - (D’après L’épopée celtique en Bretagne de Jean MARKALE)

En ce temps-là vivait en Penllyn un homme de haut lignage Tegid Voel et sa femme Keridwen. Ils avaient trois enfants, une fille Creirwy, belle parmi les belles, un fils Morvran ab Tegid qui s’il n’était pas beau avait la carrure et la stature d’un chevalier, ce qui en ces temps mouvementés lui assurait le respect de tous et hélas Afang-Du, le benjamin, le moins favorisé des hommes, laid et plutôt demeuré.

Kéridwen qui était aussi une sorcière renommée résolut donc, selon l’art des livres de Fferyllt de faire bouillir pour son fils un chaudron d’inspiration et de science. Celui-ci ne devait cesser de bouillir pendant un an et un jour, jusqu’à ce que trois gouttes magiques de grâce et d’inspiration fusse obtenues.

Elle chargea Guyon Bach et un aveugle Morda de surveiller le chaudron et d’activer le feu en dessous. Elle même pendant ce temps courrait les prés, les bois, les monts et les marécages pour obtenir les plantes nécessaires à son projet.                                   … /…

TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau

…/…    Or il advint qu’au dernier matin, alors que Gwyon Bach avait pris la relève de Morda après avoir passé une mauvaise nuit, celui-ci s’endormit au bord du chaudron qui, non surveillé, se mit à bouillir, trois gouttes s’en échappèrent et tombèrent sur la main de Gwyon. Tout aussitôt le chaudron éclata, le reste du liquide étant empoisonné.

Guyon sous le coup de la douleur mit la main à sa bouche et aussitôt comprit ce qui lui était arrivé et ce qui allait survenir s’il ne s’enfuyait pas bien vite.

Là-dessus Kéridwen revint et constata les dégâts. Elle saisit un bâton et en frappa l’aveugle qui protesta de son innocence. C’est vrai reconnut-elle, c’est Gwyon le coupable et de le poursuivre à toute allure. Lorsque Gwyon l’aperçut il se changea bien vite en lièvre mais elle en lévrier gagna sur lui, il se précipite alors vers la rivière et se change en poisson, Kéridwen devint loutre tant et si bien qu’il dût se changer en oiseau et Kéridwen le poursuivit sous la forme d’un faucon. Comme elle était sur le point de le rattraper il se laissa tomber sur un tas de grains et devint l’un d’eux mais Kéridwen de son œil de faucon le repéra et l’avala.                           …/…

TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau

…/…   Ce n’est que quelque temps après qu’elle s’aperçut qu’elle était enceinte. Comme son guerrier de mari était absent depuis plusieurs mois elle comprit bien vite ce qui lui arrivait, dissimula sa grossesse à son entourage et le jour de la délivrance elle se retira dans la campagne bien résolue à anéantir ce rejeton maudit. Las ! Celui-ci était si beau qu’elle n’eut pas le courage de le tuer et se contenta de le mettre dans un panier d’osier qu’elle confia à la rivière.

C’est ainsi que le nouveau-né recueilli par Gwyddno se révéla bientôt pour ce qu’il était : c’est à dire le Prince des Bardes qui prit le nom de TALIESIN et étant l’émanation même de toute science et de toute sagesse devint le compagnon préféré de MERLIN l’Enchanteur et par la suite le barde attitré d’ARTHUR, l’ami de LANCELOT et de tous les Chevaliers de la Table Ronde. Et ce qui surtout nous intéresse l’historien de LANCELOT DU LAC.

TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau

Pourquoi TALIESIN, barde gallois du 5ème ou 6ème siècle devant la mairie de La Forest-Landerneau ? Par Roger JONCOURT, sculpteur

Lorsque Monsieur le Maire m’a appelé pour me dire que la Commune souhaitait laisser une trace de ce passage au vingt-et-unième siècle en adressant un salut à ceux qui vivront ici au 3ème millénaire, nous avons fait ensemble le tour des richesses culturelles et historiques de la Commune.

Nous nous sommes arrêtés à ce moment fort que fut certainement le temps de splendeur du château de La Joyeuse Garde. Château de Ban de Benoïc, père de Lancelot du Lac.

J’aurais pu choisir de faire la statue de Lancelot, mais un chevalier comme lui ne peut se concevoir sans son cheval, ce qui nous emmenait déjà un peu loin et d’autre part Lancelot, toujours en partance pour de nouveaux exploits, de nouvelles conquêtes n’était pas un très bon interlocuteur.

J’ai donc demandé conseil à un érudit, historien de ces temps anciens, Jean Markale (par livre interposé). C’est par lui que j’ai appris l’existence de TALIESIN.         …/…

TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau

…/…    TALIESIN était compagnon de MERLIN, c’était le barde attitré du Roi ARTHUR, le compagnon et le confident des chevaliers de la Table Ronde et comme tel celui de Lancelot. C’est lui qui a écrit leur histoire.

Il a vécu plus de 1000 ans, c’est dire que lui et son corbeau ont mille et une histoires à vous dire. C’est aussi un grand magicien comme sa propre histoire nous l’apprend. Il saura vous conseiller et vous aider, mais attention, respectez-le ! Ne vous moquez pas de lui, vous pourriez vous retrouver transformé en crapaud, en belette ou en serin ; cela ne se verra pas mais en dedans de vous, vous n’entendrez plus que coassements, peur et faim perpétuelle ou cui-cui incessants !

TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
TALIESIN, barde gallois du 5ème siècle à la mairie de La Forest-Landerneau
Partager cet article
Repost0
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 18:40

La réhabilitation de l’ancienne voie ferrée en voie verte ou Véloroute (la V6) est en cours et réalisée par le Conseil général du Finistère. La voie verte reliera à terme Carhaix et Camaret. Une portion de 5 km allant de Tal ar Groas à Kerret, sur la route de Camaret, a déjà été réalisée. On peut parcourir la commune de Crozon d’est en ouest, en toute sécurité. Deux autres tronçons, de Tal ar Groas à Croas e Meno à Telgruc (9 km), et de Kerret au port de Camaret (9 km), sont à l’étude.

200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo

La voie verte vélo-route V6 Carhaix-Camaret-sur-mer, longue de 127 km, représente la partie finistérienne de la Transarmoricaine qui reliera Camaret-sur-Mer à Vitré. Cinq kilomètres de cette voie ont déjà été réalisés entre le pont de Kerret et Crozon et entre Crozon et Tal Ar Groas. Cette portion de voie verte-véloroute est en service depuis le printemps 2012. Les travaux sont programmés sur deux tranches. La tranche Ouest concerne les communes de Camaret-sur-Mer et de Crozon à partir de 2019. La tranche Est, la commune de Telgruc-sur-Mer, à partir de 2021.

200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo

Le village de Morgat se situe sur la commune de Crozon dans le Finistère. L'anse de Morgat, située en baie de Douarnenez, est limitée par la pointe des Grottes à l'est et la pointe du Kador (Beg ar Gador) à l'ouest. Elle abritait autrefois le port sardinier puis thonier de Morgat. Avec l'épuisement des ressources halieutiques, le port de pêche est devenu un port de plaisance.

200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo

Morgat, ancien petit port sardinier au fond de la baie de Douarnenez, accueille les plaisanciers. L'accès se fait par un chenal dragué et le port est protégé par une jetée de roches agencées en arc de cercle. Une plage de sable fin s'étend depuis le port et finit en galets côté est où le niveau du sable baisse depuis que les travaux d'agrandissement du port ont modifié les caractéristiques hydrodynamiques de l'anse de Morgat.

200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo

Morgat est une station balnéaire contigüe à Crozon, lovée au creux d'une baie splendide. Lancée au début du XXe siècle par Armand Peugeot, qui y fit construire des hôtels pour loger ses cadres en vacances. Quelques villas bourgeoises témoignent encore de cet âge d'or. Belle plage exposée plein sud. L'ancien port de pêche accueille désormais plusieurs centaines de bateaux de plaisance. En saison, Morgat est le symbole d'un certain tourisme institutionnalisé.

200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo
200609-de Telgruc à Morgat à vélo

Partager cet article
Repost0
28 mai 2020 4 28 /05 /mai /2020 07:46

le 20 mai 2020, nous avons repris le cycle de nos randonnées hebdomadaires après 55 jours de confinement lié au Covid 19. Ce fut un enchantement de se retrouver sur le parking de Carrefour dans le quartier de Saint-Pierre de Brest.

Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement

Les premiers kilomètres nous ont amené à suivre des Rives de Penfeld. Les rives de Penfeld sont une coulée verte, un écrin feuillu dans un monde minéral. Derrière la base navale, la rivière redevient ruisseau. L’espace est aménagé d’une aire de jeux pour les enfants et pour les activités sportives.

Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement

Il est de nouveau possible de se promener dans les forêts, parcs et jardins, mais les accès aux aires de jeux pour enfants, terrains multisports, parcours de santé et aires de barbecue ne sont pas encore autorisés. (Arrêté du maire n° A2020-05-1001). Les Rives de Penfeld sont ouvertes, tout comme les plages. 

Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement

Le fond de la Penfeld, rivière emblématique de Brest, a longtemps servi à la marine pour stocker entre des pieux les troncs d'arbres qui étaient utilisés par les charpentiers de marine.
Depuis les années 1980, cette partie de la rivière et ses rives bordant l’Ouest du quartier de Bellevue ont été transformées en parc ouvert au public avec un plan d’eau navigable pour les kayaks..
Ces rives offrent un parcours facile et agréable de plus dans l'ensemble ombragé.

Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement

Puis avec une courte transition nous sommes entrés dans le Bois de Keroual. Le bois de Keroual et son manoir sont un véritable poumon vert juste à la sortie de Brest. Vous vous sentirez en forêt et pourrez profiter du calme des lieux tout en profitant de la faune et de la flore variées. Des cours d'eau et étangs permettent de varier le paysage. Cette balade fait le tour du bois mais de nombreux chemins alternatifs sont possibles pour le découvrir en profondeur ou rallonger la balade.

Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement

Le bois de Keroual se situe à proximité de la ville de Brest (au nord ouest), sur la route de Guilers, commune dont il fait partie. Il compte près de 56 hectares. Le bois abrite :

  • Le manoir de Keroual, ancienne demeure de Louise Renée de Penancoët de Keroual, dont le parc abrite chaque année le festival Astropolis,
  • le moulin transformé en crêperie,
  • de nombreux étangs, rivières ou plans d'eau.
  • La rando sous un ciel azur s'est terminée par le Parc d'Éole. Souvent peu connu des Brestois, le parc d'Éole fait pourtant partie de ces endroits secrets et insolites de la ville de Brest. Bien caché, il est situé sur les hauteurs du quartier Saint-Pierre, près d'une maison de retraite et du centre commercial de l'Iroise, qui camoufle le parking permettant d'y accéder et pourrait, à tort, vous dissuader de vous engager sur le petit chemin qui y mène. Charmant, accueillant et paisible, ce parc est l’œuvre du peintre Nils Udo et du paysagiste Louis Maunoury. 
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement
Première rando d'après confinement

Partager cet article
Repost0
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 19:40

1 - Cherbourg – Brest en un jour et une nuit - Le voyage de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie en Bretagne se déroule du 9 au 20 août 1858. Après une rencontre avec la reine Victoria à Cherbourg, le yacht impérial et son cortège, onze navires, gagnent Brest en un jour et une nuit, ils entrent en rade le matin du 9 août.

Du 9 au 11 août 1858 à Brest - Après trois jours à Brest, le tour de Bretagne se poursuivra par Quimper, Lorient, Vannes, Sainte-Anne d’Auray puis Saint-Brieuc. Le couple impérial repartira par le train de Rennes.

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

2 - Arlette Roudaut, professeure agrégée d’histoire à la retraite. Née en 1942 à Toulon, elle s’installe à Brest en 1974. Après avoir dirigé le service éducatif des Archives de Brest, elle occupe le poste de directrice du site brestois de l’IUFM de Bretagne de 1992 à 2001. Elle donne aujourd’hui des conférences à l’Université du Temps Libre. Elle écrit de articles sur l’histoire du Canot de l’Empereur.

Le voyage de Napoléon III à Brest, en 1858, sera décisif pour l’essor de la ville. L’historienne Arlette Roudaut raconte dans un livre richement illustré les grandes transformations qui se dessinent.

« Je connais bien les fonds brestois. On est dans une ville très riche, entre le Musée de la Marine, les archives de la Marine, les archives municipales, le Musée des Beaux-Arts… Il existe aussi un autre fonds extraordinaire, le Musée de Bretagne (aux Champs Libres à Rennes). Quand j’ai vu qu’il y avait cette masse de documents magnifiques, j’ai proposé à l’Université du Temps Libre de Bretagne de faire une publication brestoise sur le voyage de Napoléon III en Bretagne, autrement cela aurait été un peu "noyé". Car l’organisation de l’espace brestois date de cette époque-là : la nouvelle ville, le port… C’est vraiment important ! ».

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

3 - Pourquoi L’Empereur vient-il douze jours en Bretagne ? - « Il ne connaissait pas la France, il se déplaçait beaucoup. C’est une communication très moderne : les bains de foule, les photographes, les discours, les troupes qu’on passe en revue… Il veut être vu ! Et la Bretagne posait un petit problème, on n’y avait pas voté pour lui de façon aussi importante que dans les autres régions françaises. C’était une région à conquérir. Mais pas Brest, puisque Brest n’était pas une ville bretonne ! Quel est donc l’objectif pour Brest ?

Après la guerre de Crimée, l’objectif est d’inspecter l’arsenal et les régiments qui sont ici. L’arsenal n’était pas assez moderne. Les formes de Pontaniou n’étaient pas du tout adaptées aux nouveaux bateaux avec des cuirasses en fer et des hélices… Il fallait refaire les quais. C’est la révolution industrielle. Le port a besoin d’être restructuré. Pour la Marine française, qui était la mieux équipée au monde, les objectifs militaires sont forts ».

Le programme est intense ces trois jours… « Tout était hyper organisé. L’Impératrice Eugénie était là avec le Prince Impérial. Le premier jour, ce sont des rencontres avec les autorités militaires, le maire et l’évêque. Le deuxième jour est entièrement consacré à la Marine : il va visiter les installations, aller jusqu’au fond de la Penfeld où il y avait des hauts fourneaux, il va visiter des bateaux et faire un tour dans la rade pour voir où l’on pourrait faire un port de commerce. Le troisième jour, il va plus loin dans la rade, jusqu’à Landévennec. Depuis François 1er, aucun souverain n’était venu ».

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

4 - Qu’est-ce qui se décide concrètement à ce moment-là ? - « Le plus visible, c’est le grand pont à Recouvrance qui est en construction. L’emplacement exact du port de commerce sera décidé un peu plus tard. Et le train : dans son premier tracé, il arrivait à Châteaulin.

Les grandes villes de la côte nord ont plaidé. Et ce qui l’a emporté, c’est de suivre le télégraphe électrique. L’Annexion : la ville nouvelle qui a été prise sur Lambézellec s’est faite en 1861, quand on a pris la décision de savoir où mettre la gare (pour le maire, c’était impossible de mettre la gare à Lambézellec, il fallait qu’elle soit à Brest !). La place Keruscun a été construite pour les ingénieurs anglais qui venaient construire la gare ».

Ces trois jours sont ultra-déterminants pour l’histoire de Brest… - « Complètement ! Il y avait des décisions à prendre, il les a prises. Et il a su écouter, les hommes politiques et les militaires. Il a écouté les Brestois.

Il a créé aussi Poul ar Bachet pour les enfants des rues, l’École des Mousses, l’École pour les orphelins de la Marine… Il y a eu beaucoup de choses comme ça, dans un idéal de charité et de fraternité. Il a bénéficié d’un boom économique, il y avait de l’argent ! Napoléon III a donné les moyens et, il faut être honnête aussi, il y a de grands marins, les gens qui ont piloté l’arsenal, qui ont été très compétents ».

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

5 - Quid du canot de l’Empereur durant ce voyage ? - « Ce canot d’apparat est utilisé sans arrêt pendant le voyage. Il est tiré par un petit bateau à vapeur. Cela a été immortalisé par ce tableau d’Auguste Mayer, qui va venir en principe à Brest… J’ai eu l’autorisation de mettre ce tableau en couverture du livre par le Musée de la Marine à Paris. J’ai travaillé en bonne intelligence avec les gens d’ici, que ce soit le Musée de la Marine, ou ailleurs, ils ont vraiment donné un coup de main. Il y a un bon esprit à Brest. Quand il s’agit de Brest, tout le monde tire dans le même sens ! ».

Le 20 février 2020, le Canot de l’Empereur, joyau du patrimoine national et local, sera posé sur son socle définitif, au cœur des Ateliers des Capucins. L’opération, qui doit durer un mois, a été confiée à une entreprise spécialisée.

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

6 - Le Canot de l’Empereur, œuvre phare du musée national de la Marine, va prendre ses quartiers aux Ateliers des Capucins. Il sera visible sur son socle le 20 février. Au préalable, l’équipe technique de Bovis, composée de six personnes, lèvera le voile sur ce joyau en enlevant la bâche et les contreplaqués du caisson protecteur. Et ce, dès le 22 janvier. Le lendemain, le Canot sera déplacé, dans son caisson métallique ajouré, après l’installation de vérins hydrauliques sous le châssis. Il sera ensuite tracté ou poussé à l’aide d’un chariot élévateur, notamment pour l’aider à franchir un passage délicat entre deux arcades des Ateliers. Pour la mise en place du Canot sur son socle définitif, le toit et les quatre côtés du caisson métallique seront retirés. Le socle sera, quant à lui, renforcé. L’installation définitive sera effectuée à l’aide de deux bras de grue, situés de part et d’autre du socle pour un levage simultané. Le socle métallique sera ensuite démonté, et ce sera au tour de l’entreprise Britton de régler les bers définitifs. Une véritable opération millimétrée.

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

7 - Pièce maîtresse des Capucins - Construite dans le plus grand secret, à Anvers, pour Napoléon Ier, l’embarcation avait trouvé refuge à Brest après 1814. Ornée dans les ateliers Collet pour la visite de Napoléon III en 1858, elle avait été évacuée par l’occupant en 1943 avant de devenir une œuvre phare du musée de la Marine à Paris. En octobre 2018, le Canot était finalement rendu à Brest, plus de 75 ans après avoir quitté son port d’attache. Trait d’union entre le Palais de Chaillot de Paris, le musée de la Marine à Brest, les Ateliers des Capucins et l’Histoire de la ville, ce joyau du patrimoine viendra se poser en majesté sur la place des machines, qui fait face à l’entrée de 70.8.

En partie basse, le public découvrira une médiation pédagogique à la hauteur du rôle qu’il joua dans l’Histoire. Un jeu de miroirs démesuré permettra à la fois de refléter cette coque, symbole de l’âge d’or de la construction navale en bois, et de rendre accessible visuellement l’intérieur du navire. Ce nouvel écrin, pensé par la collectivité, Brest Métropole aménagement et le musée national de la Marine, en fera une pièce maîtresse des Ateliers des Capucins.

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

8 - Le canot de l’Empereur se dévoile aux Capucins de Brest - Arrivé du musée de la Marine de Paris il y a quinze mois, le canot de l’Empereur a enfin pris l’air, dans la salle des machines des Capucins, à Brest, où il sera dorénavant exposé. La bâche et les pans de bois qui lui ont permis de s’acclimater progressivement à l’hygrométrie de la pointe bretonne ont été retirés, mercredi. Il reste sur son support de transport et il faudra attendre le 5 février pour le voir sur son ber sur mesures, avant qu’il ne rentre pour deux mois de travaux de restauration. Le joyau construit sous Napoléon 1er devrait être présenté sur son socle définitif avant les fêtes maritimes programmées du 10 au 16 juillet à Brest. Une opération nationale de mécénat est envisagée pour financer ces travaux.

Il était resté dans sa boîte depuis octobre 2018. Le canot de l’empereur, ancien joyau du Musée de la Marine à Paris, sera hissé aux Capucins, sur son socle définitif, le 5 février. Les Allemands l’avaient mis à l’abri des bombes, à Paris, par le train, en 1943. Installé à l’entrée du Musée de la Marine, le canot d’apparat était l’une des pièces fortes du musée parisien. 75 ans plus tard, en octobre 2018, il refaisait le chemin inverse, par la route, pour rejoindre la magistrale salle des machines des Capucins. Avant de le manipuler et de le restaurer, une période d’acclimatation d’au moins trois mois était exigée sur son support de transport. Période incompressible pour que le bois retrouve la fameuse hygrométrie brestoise (on n’a pas dit humidité !). Mais un an après son arrivée, le canot ne sortait toujours pas de sa boîte. L’opération s’avérait plus compliquée que prévu.

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins

9 - « On recense dans le monde une trentaine de canots d’apparat et seulement une dizaine de ce format (18 m) » résume Jean-Yves Besselièvre, l’administrateur du Musée de la Marine, à Brest, qui a bien travaillé le sujet. Construit à Anvers en 1810 (en trois petites semaines !), sous Napoléon Ier, il arrive à Brest en 1814. Napoléon III l’utilise trois jours pour sa revue de la flotte et des troupes en 1858. Une traversée de la rade, avec un navire à vapeur qui le tracte, est organisée en grande pompe. Puis le canot rejoint les rives de la Penfeld pour de rares sorties. Il sert par exemple au Triomphe de l’École navale, en 1922, avant de repartir par le train, en 1943. Sauvé des bombes par les Allemands ! Parmi les canots d’apparat, il fait partie des plus imposants encore en état. Mais contrairement à celui de la reine d’Angleterre (le Gloriana, récemment construit) le canot brestois ne touchera plus l’eau. Pièce de musée à Paris, pièce de musée il restera à Brest.

Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Le Canot de l’Empereur aux Capucins
Partager cet article
Repost0
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 10:35

En ce début d'année 2020, j'ai sélectionné quelques nouvelles concernant la vie dans Brest. Les images ont été filmées en janvier et décrivent les paysages brestois. Elles ne correspondent pas aux faits divers décrits dans cet article.

Premier exemple: Selon une tradition bien établie, les navires de commerce en escale dans les ports ont fait retentir leurs sirènes, lors du passage à la nouvelle année. L’auteur brestois Jean-François Coatmeur s’en était inspiré pour le titre de son roman « Les sirènes de minuit » avec les quais pour décor. Si, pour certains, cette manière de fêter le Nouvel An semble tomber en désuétude, ce n’est pas le cas de tous. Mardi soir, lors du passage à l’an 2020, quelques sirènes ont retenti du côté des quais de la réparation navale, perpétuant ainsi la tradition.

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Au printemps prochain, la Fondation Assistance aux animaux ouvrira un dispensaire au centre-ville de Brest. Il s’adressera aux propriétaires d’animaux qui n’ont pas les moyens de faire appel à un vétérinaire classique pour soigner leur compagnon.

Le président des urologues français est Brestois. Élu pour trois ans, fin novembre, le Pr Georges Fournier, 62 ans, chef du service d’urologie du CHRU de Brest, veut faire baisser la mortalité liée au cancer de la prostate.

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

On a frôlé le drame, mercredi 8 janvier, dans une des tours du quartier de Kérédern à Brest. Un feu a été allumé volontairement dans un hall d’immeuble. Six personnes ont été hospitalisées.

Sans nouvelle d’un matelot lituanien embarqué sur l’Aquasurveyor, un bateau de services belge actuellement amarré au port du Moulin-Blanc, d’importantes recherches avaient été lancées en fin de semaine à Brest, en mer comme à terre. Si les images captées par les caméras du port faisaient bien apparaître plusieurs allées et venues du marin concerné, le mystère demeurait quant à savoir s’il était tombé à l’eau. Pizza et hôtel au centre-ville Jugée « inquiétante », sa disparition a trouvé une explication, dimanche matin, quand le matelot en question s’est présenté, la mine basse mais en bonne santé, au commissariat central de Brest, accompagné d’un représentant de l’Aquasurveyor. Il a expliqué être rentré au bateau avec une pizza, avant de ressentir le besoin de retourner « boire en ville » sur les coups de minuit, jeudi soir. Une fois sa soif étanchée, bien des heures plus tard, le marin s’est avéré incapable de retourner au Moulin-Blanc, préférant prendre une chambre d’hôtel à proximité de la gare. Après y avoir dormi tout son soûl, il n’est finalement rentré au port que samedi soir, indiquant avoir perdu son portable en cours de route. Ce qui explique pourquoi son téléphone sonnait dans le vide.

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Un coup de filet antiterroriste a eu lieu, lundi matin 20 janvier, à Brest et dans ses environs. Sept hommes ont été interpellés. Sept hommes, soupçonnés de préparer un attentat, ont été interpellés, lundi, à Brest et dans ses environs. Le coup de filet, organisé par la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), a été mené dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, a rapporté, de son côté, Europe 1. Les services antiterroristes ne sont pas seulement intervenus à Brest, lundi matin. Deux des sept personnes soupçonnées de préparer une action violente en France et un départ en zone irako-syrienne ont été interpellées dans le Nord-Finistère, à Guissény et Loc-Éguiner-Ploudiry.

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Le Charles-de-Gaulle attendu en mars. - Viendra, viendra pas à Brest ? L’annonce devrait tomber dans les prochains jours, pour confirmer l’escale programmée à Brest, courant mars, à l’occasion d’un grand déploiement Atlantique. La dernière venue du porte-avions, construit à Brest de novembre 1987 à mai 1994 et basé à Toulon depuis les années 2000, remonte à septembre 2013. Son retour dans la ville du Ponant est toujours un événement avec ses 2 000 marins déferlant dans les rues. L’amiral Rolland qui a commandé le Charles-de-Gaulle de 2009 à 2011 s’est gardé de tout commentaire. « Le navire reste soumis aux impératifs de l’actualité » a-t-il déclaré, laissant le champ libre au chef de l’État ou à la ministre.

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Face à la pointe du Cap Lizard, il y a 16 ans, le 15 janvier 2004, le naufrage du Bugaled-Breizh fit trois morts et deux disparus dans une zone d’exercice sous-marin. La croche d’une des fûnes du Bugaled avec un des submersibles en exercice ce jour-là, en face de la Cornouailles britannique est l’hypothèse privilégiée par bien des observateurs. Mais, à ce jour, les causes du drame n’ont  jamais été établies par la justice.

Des descentes en rappel pour doucher la mairie - À partir de ce lundi 20 janvier, les Alpinistes brestois ont huit semaines pour nettoyer l’hôtel de ville de Brest de haut en bas. Une intervention qui ne connaît pas le vertige. À l’aube de ses 60 ans (le 18 décembre 2021), l’hôtel de ville brestois s’offre une cure de jouvence. Elle a commencé ce lundi 20 janvier, avec au programme un nettoyage des façades prévu sur six à huit semaines, vitres et recoins de l’édifice. Ce sont les « Alpinistes brestois du bâtiment », connus pour leurs travaux donnant le vertige, qui relèvent le défi. L’entreprise, qui compte 28 salariés, est habituée aux phares, remparts, églises, et à tout type de bâtiment, pourvu qu’il ait des accès complexes.

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Ce mardi matin 21 janvier, le directeur du nouvel Office français de la biodiversité visitera le pôle de Brest. Une suite et une extension à d’autres domaines de l’ancienne Agence des aires marines protégées. Le tout nouvel Office français de la biodiversité (OFB) compte une antenne à Rennes mais aussi un de ses trois sites nationaux à Brest (en plus de la région parisienne et de Montpellier). Le Brestois Michel Peltier y a pris ses fonctions de délégué à la mer, pour toute la France, métropolitaine et ultramarine, à sa création au 1er janvier 2020. Une façon de prolonger ici l’ancienne Agence des aires marines protégées, devenue en 2016 Agence française de la biodiversité (AFB) qui englobait aussi, déjà, le Parc marin d’Iroise (installé, lui, au Conquet). L’OFB regroupe désormais l’ex-AFB et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. Le directeur général de l’Office, Pierre Dubreuil, sera ce mardi matin à Brest. Le pôle brestois compte toujours, quai de la Douane, une petite centaine de personnes. Le personnel est à peu près le même qu’avant ces deux changements successifs, avec le même type de missions mais qui ne concernent plus seulement la mer, même si « c’était et cela reste un pôle marin : on y concentre nos spécialistes », selon Pierre Dubreuil. L’intérêt d’être ici, c’est que l’écosystème brestois est très fort dans ce domaine. Une recentralisation à Paris aurait été une erreur, même si nous avons des chercheurs à Paris qui travaillent avec le muséum d’histoire naturelle .

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Les 31 plongeurs-démineurs brestois (49 marins au Groupement des plongeurs-démineurs Atlantique) disposent d’un nouveau bâtiment de 3 000 m2, depuis mai dernier. Le groupement, qui œuvre du Mont-Saint-Michel à la frontière espagnole, a réalisé 257 interventions sur alerte en 2019 (40 auprès des pêcheurs de la rade de Brest pour des obus), soit 30 % de plus qu’en 2018. Un déploiement en mer Baltique est programmé au printemps à bord du Styx.

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Pour sa sixième année depuis sa résurrection, la base de vitesse de Brest a attiré en 2019 plus de 100 pratiquants et enregistré pas moins de mille traces. Les meilleurs s’approchent peu à peu des 40 nœuds (75 km/h). La rade de Brest est redevenue un hot-spot de la vitesse sur l’eau. Équipés d’une montre GPS, les participants peuvent, à tout endroit de la rade, enregistrer leurs meilleurs 500 m, sur le support à la voile de leur choix. La trace est transmise à l’organisation qui valide la performance en vérifiant la position et la validité du run. Toujours pas moyen de le faire à moto sur la plage du Moulin-Blanc ou en voiture sur le pont de l’Iroise !

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest

Toujours plus rapides, les planches à voiles à aileron classique s’approchent peu à peu des 40 nœuds sur 500 m, avec des vitesses de pointe titillant les 42 nœuds pour les riders les plus affûtés. 38,26 et 37,82 nœuds sur 500 m pour Damien Le Guen et Julien Bernard, qui se disputent cette année encore la suprématie de la vitesse en rade de Brest. En foil, avec les mêmes mais sur un classement inversé, réalisent 31,95 et 31,89 nœuds sur 500 m. En kite-foil, Bruno Boizard (30,85 nœuds) est juste derrière, préfigurant des gains de vitesse encore à venir sur ce support. Les foilers ont gagné en moyenne deux nœuds de vitesse en un an de pratique !

Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Janvier 2020 à Brest
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 22:53

1 - Bateaux à voile latine et avirons aux formes galbées et aux couleurs vives, les pointus participent à l’animation des ports varois et drainent toujours une foule de curieux ou d’estivants. Aujourd'hui bateaux de légende, ils sont  devenus des pièces rarissimes dans leur état d'origine. Les matériaux composites, les techniques modernes de la pêche ont bien failli avoir raison d’eux. Amateurs de vieux gréements et plaisanciers tentent de les remettre à l’honneur.

Venus du fond des âges, les pointus attestent de la science des charpentiers de marine qui leur donnèrent forme et  des équipages qui les armèrent (Provençaux, Liguriens, Napolitains ou Catalans). Bateaux de peine, riches d’une fabuleuse histoire, ils ont apporté leur pain quotidien à des générations de pêcheurs. Aujourd’hui perdus dans le flot anonyme des coques de plastique, ils ne veulent pas mourir.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

2 - Ils doivent leur originalité à leurs formes galbées qui n’ont guère été modifiées depuis l’Antiquité. Ils appartiennent à la même veine que les galères, les tartanes, les chebecs, les felouques, la gourse de Toulon, la gourse de Nice dérivée du gozzo italien (barque Tyrrhénienne), la sétoise, la bette, la barque catalane, les barques d'Afrique du Nord, de Malte, de Grèce, les felouques génoises, et les barques du lac Léman.

Les pointus (synonyme de « Rafiaus) devraient leur nom à leurs formes effilées à leurs deux extrémités qui leur aurait été donné au début du XIXe siècle par des officiers de marine toulonnais séduits par ces bateaux construits à francs bords sur membrures sciées. (Sans doute par opposition aux embarcations de l’État dont la poupe était carrée).

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

3 - Les pointus, qui dans leurs grandes lignes se reconnaissent dans tous les ports de Méditerranée occidentale, présentent pourtant des touches locales, souvent singulières.

Les bateaux généralement employés sur les côtes de Provence sont des bateaux portant un seul mât avec une voile latine et un foc. Le pointu est une famille de barques de pêche traditionnelles de la mer Méditerranée. Le nom de pointu est utilisé dans le Var et les Alpes-Maritimes, la tradition locale à Marseille lui préférant le nom de barquette ou de bette.

La poupe (arrière) est pointue alors que la proue (avant) se termine par une extrémité d'étrave caractéristique, le « capian », et peut être prolongée par un éperon ou « mourre de pouar » (museau de cochon en provençal). À Marseille on parle d'abord de barquette marseillaise.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

4 - Les pointus se caractérisent d'abord par une voile latine, puis par les fameux moteurs Baudouin, à commencer par le Y1 monocylindre de 5 cv en 1921.

Les bateaux employés par les pêcheurs et les bateliers de Toulon étaient des bateaux dits à éperon. Les bateliers de la rade ont trouvé plus commode pour ce service spécial de supprimer l’éperon tout en conservant à Favant la fargue relevée et pointue de ces bateaux. C’est ainsi que l’on voit des bateaux du type à éperon sans éperon.

Le bateau Toulonnais (genre catalan et relativement court)  mesure de 4 m. 50 à 6 m. 50 de longueur et sa largeur varie entre 0,37 et 0,42 de sa longueur et le creux est de 0,35 à 0,40 de la largeur. Ces bateaux portent des fargues. L’étrave et l’étambot sont recourbés en dedans et le capian se prolonge d’environ 0 m. 50 à 0 m. 60 au-dessus du plat bord.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

5 - LA VOILE LATINE.

La voilure des bateaux dits à éperon se compose d’une voile latine enverguée sur l’antenne et d’un foc amuré sur l’éperon et le capian du bateau. La voile latine est une voile triangulaire caractéristique des rivages de Méditerranée. Le nom provient de l'ancienne expression italienne "vela latina" dans laquelle l'adjectif latino a été utilisé probablement avec l'ancien sens de "facile", "simple", "aisé", commun à l'époque médiévale. La navigation sous voile latine a été inscrite à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel en France en 2018.

La voile latine est le gréement traditionnel du pourtour méditerranéen, il arme la barquette marseillaise, la barque catalane, la bette, le caïque, le chébec, le boutre, la felouque, la gourse, le mourre de pouar, le pointu et la tartane. C'est aussi le premier gréement des caravelles qui sont parties faire les grandes découvertes maritimes. La taille de l'antenne étant limitée par le poids des bois utilisés, ce seront les voiles carrées qui armeront les bateaux plus grands et qui rendront la navigation plus sûre. Bien que la forme des carènes des navires utilisateurs de la voile latine n'ait été guère favorable à la navigation au près, l'efficacité de la voile latine pour remonter le vent au près n'a pas été égalée avant l'invention de la voile bermudienne ou gréement Marconi.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

6 - La voile latine a été utilisée sur tous types d'embarcations, depuis les modestes pointus jusqu'aux plus lourds dromons byzantins. Son gréement est ici composé d'une vergue appelée antenne. L'antenne, longue et mince, qui croise le mât en oblique est composée généralement de deux parties qui sont liées entre elles par des roustures. Ces deux pièces sont nommées la penne et le quart; ce dernier constitue la partie inférieure, il est plus rigide que la penne. L'antenne descend jusqu'à l'avant du bateau, où elle est fixée (point d'amure). Une voile pointue doit avoir pour elle un quart fort et la penne flexible, d’où le proverbe : Quar dé ferré penno défénou (Quart de fer, penne de fenouil).  Les bandes de ris sont hautes et parallèles à l'antenne. Il n'y a pas de bôme. Le principal avantage de la voile latine par comparaison avec des voiles carrées ou à bôme est de pouvoir, en actionnant le quart, fonctionner en trois dimension et en particulier se mettre par vent arrière perpendiculaire à la marche du navire.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

7 - Au virement de bord, il faudrait donc changer l'antenne de côté par rapport au mât pour conserver un bon rendement. Dans les faits, il est très difficile, voire impossible de changer l'antenne de côté lors d'un virement de bord, car la longueur de la portion de l'antenne sur l'avant du mât est pratiquement toujours supérieure à la hauteur de ce même mât. cependant cette manœuvre de changement de côté appelée "gambillage" est pratiquée sur les petites embarcations inférieures à 10 mètres : face au vent lors du virement pour les gréement où l'emplanture du mat est au 1/3 avant (vètes, barquettes, rafiots...) en empannant et en faisant passer l'écoute de la voile devant le mât pour les barques catalanes. Lorsque l'antenne se trouve au vent, la voile est plaquée sur le mât, et son rendement est alors moindre.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

8 -L’origine de la voile latine est inconnue, mais elle est peut-être la voile aurique la plus ancienne du monde. La voile latine semble remonter à l'Antiquité grecque ou, au plus tard, au IIIe siècle de notre ère. Dès le VIe siècle, la voile latine est la voile méditerranéenne par excellence. C'est la voile des Italiens, des Espagnols, des Provençaux, des Portugais, des Maghrébins. C'est la voile des "galères", des "tartanes", des "felouques" et des "chebecs", c'est aussi la voile arrière des vaisseaux de tout l'occident depuis l'invention des bateaux à 3 mâts à la renaissance. Les peuples latins l'ont amenée partout où ils ont navigué, c'est-à-dire dans le monde entier notamment en Amérique Latine et en Europe du Nord. La voile latine a joué un rôle primordial dans l'histoire des techniques de la voile, c'est elle qui est à l'origine de toutes les voiles axiales modernes. Elle est emblématique des rivages de Méditerranée. La pratique de cette voile, longtemps considérée comme le moyen de propulsion le plus efficace pour la navigation professionnelle, se retrouve aujourd'hui perpétuée par des particuliers ou par des associations culturelles ou sportives , dans les eaux territoriales de l’hexagone : Roussillon, pays d’Oc (Languedoc et Provence) et Corse.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

9 - La navigation sous voile latine est appréciée pour sa simplicité et pour la maniabilité et la rapidité des bateaux. La coordination d'un équipage un à la barre, l'autre au « davans » est la seule exigence, à partir de 6 m de coque, pour maîtriser un outil qui s'accommode de tous les temps et de tous les vents. Les régatiers ont fait évoluer la forme de la voile latine, mais l'héritage se devine dans les gréements actuels, malgré les standards imposés des « monotypes » uniformes, soucieux d'égalité des chances de navigateurs parfois solitaires.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

10 - LE CAPIAN.

Le capian à l’avant qui symbolise un attribut viril masculin. Ornés de leur Capian et arborant de fières couleurs, les Pointus portent en eux une fabuleuse histoire. Armés pour affronter les tempêtes de vent d'Est ou de Mistral, ils ont fait vivre des générations de pêcheurs. La forme des pointus est galbée et effilée aux deux extrémités, à l'avant se trouve le Capian, c'est une pièce en bois fixée à l'étrave, qui sert de bitte d'amarrage mais est aussi un symbole et une pièce essentielle à la gloire de ces bateaux.   La taille des pointus varie entre 4 et 9 mètres, voire plus. Ils arborent le plus souvent des couleurs vives, par exemple, bleue pour la coque et rouge pour la carène.

A l'origine le mode de propulsion était la rame, puis apparue la voile latine et le moteur à partir de 1913. L'apogée de l'utilisation des pointus se situa entre 1850 et 1930 , avec 663 pointus armés par 1600 marins pêcheurs en 1926. En dehors de cette utilisation, il servit aussi: De taxi entre Toulon et La Seyne - De bateau de course lors de régates au début du XIXe siècle - De bateau de la résistance lors de la 2ème guerre mondiale.

Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence
Les pointus de Provence

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de gebete.reidid.over-blog.com
  • : la vie à Brest est dynamique, un IKEA, un tramway, Océanopolis, un stade nautique, un technopole, et des randonnées pédestres et cyclistes dans tout le Finistère. Les Chemins de COMPOSTELLE, La Loire à Vélo, le Chemin de Stevenson...
  • Contact

Recherche

Liens